"Clinton" et "Lewinsky": des marques de préservatifs en Chine

Discussion dans 'Scooooop' créé par A_mir, 21 Septembre 2005.

  1. A_mir

    A_mir les causes perdues...

    J'aime reçus:
    103
    Points:
    0
    PEKIN (AP) - Une entreprise chinoise de caoutchouc a lancé la commercialisation de préservatifs "Clinton" et "Lewinsky", allusion directe à la relation sulfureuse entre Bill Clinton et la jeune stagiaire de la Maison Blanche Monica Lewinsky dans les années 90, qui avait conduit à la mise en accusation du 42e président des Etats-Unis.


    La société Guangzhou Rubber Group a décidé de distribuer gratuitement 100.000 préservatifs Clinton et Lewinsky dans le cadre d'une opération publicitaire. Les "capotes" Clinton seront ensuite mis en vente dans le sud de la Chine au prix de 29,8 yuans (3,07 euros) la boîte de 12, alors que le modèle Lewinsky sera vendu 18,8 yuans (1,94 euro) pour la même quantité.

    "Le préservatif Clinton sera notre produit haut de gamme", a précisé Liu Wenhua, un porte-parole de la société. "Le préservatif Lewinsky n'est pas aussi bon..."

    Il a expliqué que la firme avait décidé d'utiliser le nom de Clinton parce que le consommateur chinois considère l'ancien président comme une personne responsable, engagée dans la lutte contre le SIDA. "Les noms choisis sont des symboles de personnes qui sont responsables et dévouées à leur travail", a-t-il assuré. "Je pense que Bill Clinton ne peut être mécontent car c'est un homme très généreux."

    L'ancien président américain a fait campagne de manière active pour sensibiliser la Chine au fléau du SIDA, qui gagne du terrain dans le pays.

    Lors de la procédure de mise en accusation conduite par le sénat américain en 1999, il avait été acquitté des charges de parjure et d'obstruction à la justice liées à ses dénégations dans l'affaire Lewinsky. Il a affirmé ne pas avoir eu de relations sexuelles avec l'ancienne stagiaire de la Maison Blanche, mais a toutefois reconnu avoir eu une relation "inappropriée" avec elle. AP

    lu sur yahoo.fr
     

Partager cette page