Colorations pour cheveux : des risques pour la santé ?

Discussion dans 'Santé & Beauté' créé par jijirose, 29 Mars 2011.

  1. jijirose

    jijirose this is my life

    J'aime reçus:
    390
    Points:
    83
    [​IMG]


    Dans son dernier numéro, le magazine 60 millions de consommateurs a de nouveau tiré la sonnette d'alarme en réitérant ses tests sur les produits de coloration pour cheveux. La majorité contient toujours des substances potentiellement toxiques.

    Sur les 18 teintures capillaires analysées par 60 millions de consommateurs, 17 contiennent des substances potentiellement toxiques. C'est ce que révèle le numéro d'avril du magazine, qui a décidé de tester une nouvelle fois les produits de coloration dont la composition inquiète depuis plusieurs années.

    Si ces teintures assurent sans aucun doute une bonne coloration, le "problème majeur provient des substances potentiellement toxiques" qu'elles contiennent, indique le magazine qui précise également qu'au cours des tests, il a "recensé jusqu'à 15 ingrédients préoccupants dans une seule référence". Parmi ces substances, sont particulièrement cités l'ammoniaque, le paraphénylènediamine (PPD), le formaldéhyde, le toluène-2,5-diamine-sulfate ou encore le 2,2-methylènebis-4-aminophenol HCl. Les effets secondaires majeurs sont des réactions allergiques dont le risque varie en fonction des individus. Mais le magazine évoque également "un effet mutagène potentiel au delà d'une certaine concentration" alors que le formaldéhyde est déjà reconnu comme cancérigène.

    Cela fait plus de six ans que l'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) reçoit "un nombre croissant de déclarations d’effets indésirables consécutifs à la réalisation de teintures capillaires permanentes". Si elle contrôle étroitement la composition de ces produits, elle a donc décidé d'émettre une série de recommandations concernant leur utilisation.
    D'une manière générale, l'Afssaps insiste sur le respect scrupuleux des consignes d'emploi des teintures. Elle alerte de plus que les réactions allergiques peuvent apparaitre même si le produit mentionne sans ammoniaque ou sans PPD et si aucune réaction n'a été constatée lors d'une touche d'essai. Enfin, elle recommande de conserver l'emballage du produit au moins 1 mois, signalant qu'en cas d'allergies les informations qui y figurent peuvent être utiles.


    source
     

Partager cette page