Commémoration de la disparition de Allal Ben Abdellah

Discussion dans 'Info du bled' créé par freil, 9 Septembre 2005.

  1. freil

    freil Libre Penseur

    J'aime reçus:
    52
    Points:
    48
    Le Maroc commémore, dimanche prochain, le 52-ème anniversaire de la disparition du martyr Allal Ben Abdellah. Un personnage qui a donné l’exemple des sacrifices consentis suite à l’exil de feu SM. Mohammed. V.

    Dimanche prochain marque la commémoration du 52ème anniversaire du martyr Allal Ben Abdellah. Ce dernier incarne les énormes sacrifices qui ont été déployés suite à l’annonce de l’exile de feu SM le Roi Mohammed V et de la famille royale le 20 août 1953, pour la dignité, la liberté et la souveraineté de la nation et la défense des constantes nationales sacrées.
    La célébration cette année de cet événement intervient dans un contexte marqué par les festivités marquant l'anniversaire du retour de feu SM le Roi Mohammed V et feu SM Hassan II à la mère-patrie, indique un communiqué du haut commissariat aux anciens résistants et anciens membres de l'armée de libération. En 1953, les autorités du protectorat ont décidé d'exiler le héros de la libération et symbole de la nation, feu SM le Roi Mohammed V, estimant qu'un tel acte pourrait apaiser l'ardeur de la résistance et défera les liens entre le peuple et le trône.
    Cet acte a contribué à attiser les sentiments de patriotisme et encouragé les manifestations contre la présence du colonisateur. Le 11 septembre 1953, le martyr Allal ben Abdellah, armé de sa foi et de son amour patriotique, a attaqué le sultan fantoche Ibn Arafa qui se dirigeait vers la mosquée pour accomplir la prière de vendredi, inaugurant ainsi une nouvelle ère dans la lutte du peuple pour le retour de feu le Roi Mohammed V au trône. La célébration cette année de l'anniversaire de la disparition de Allal ben Abdellah par le haut commissariat aux anciens résistants et anciens membres de l'armée de libération se recueilleront ce lundi sur la tombe de ce nationaliste au cimetière des Chouhada.



    MAP
     

Partager cette page