Commander est une chose mais réfléchir est autre !

Discussion dans 'Noukat gentilles' créé par Angelika, 12 Février 2006.

  1. Angelika

    Angelika Visiteur

    J'aime reçus:
    21
    Points:
    0
    Une entreprise décide de changer le style de gestion et engage un nouveau directeur général. Ce dernier est déterminé à procéder à des changements pour rendre l'entreprise
    plus productive.
    Le premier jour, il fait une inspection de l'entreprise, accompagné de ses principaux collaborateurs. Il constate que tout le monde est en train de travailler sauf un jeune
    homme qui est appuyé contre le mur, les mains dans les poches. Le directeur voit là une opportunité pour faire comprendre aux travailleurs sa philosophie du travail.
    Il demande au jeune homme :
    - "Combien gagnez-vous par mois ?"
    - "600 euros, Monsieur, pourquoi ?" - répond le jeune homme sans comprendre

    Le directeur lui remet 600 euros en main et lui dit :

    - "Voilà votre salaire pour ce mois. Maintenant disparaissez et ne remettez plus jamais les pieds dans cette entreprise".

    Le jeune homme met l'argent en poche et exécute l'ordre du directeur..
    Le directeur, fier de lui, demande à un groupe de travailleurs :
    - "Quelqu'un peut me dire ce que faisait ce jeune homme ?"
    - "Oui, Monsieur - répond surpris l'un d'eux - il était venu livrer une pizza..."





    Moralité : Certaines personnes ont tellement envie de commander qu'elles en oublient de réfléchir!!
     
  2. wayeli

    wayeli Accro

    J'aime reçus:
    47
    Points:
    48
    Re : Commander est une chose mais réfléchir est autre !

    lool hadi 3adeke wa3era a kheti
     
  3. pegase

    pegase Visiteur

    J'aime reçus:
    0
    Points:
    0
    Re : Commander est une chose mais réfléchir est autre !

    heheheh zwina hadi [24h]
     
  4. rosée du matin

    rosée du matin Accro

    J'aime reçus:
    95
    Points:
    48
    Re : Commander est une chose mais réfléchir est autre !

    ça c'est ce qu'on appelle qu'on fait le3yaqa ça se fait sur nous
     

Partager cette page