Communiqué conjoint maroco-congolais...

Discussion dans 'Scooooop' créé par kochlok03, 2 Mars 2006.

  1. kochlok03

    kochlok03 Visiteur

    J'aime reçus:
    114
    Points:
    0
    Communiqué conjoint maroco-congolais à l’issue de la visite officielle de SM le Roi en RCD
    M. Joseph Kabila réitère le soutien de la RDC à l’intégrité territoriale du Royaume
    Le Président de la République démocratique du Congo (RDC), M. Joseph Kabila, a réitéré le soutien de son pays à l’intégrité territoriale du Royaume et à une solution définitive à la question du Sahara marocain.
    Dans un communiqué conjoint, rendu public mercredi, à l’issue de la visite officielle de SM le Roi Mohammed VI en RDC, le Président Kabila a souligné son "soutien à toute solution politique, négociée, consensuelle et définitive à la question du Sahara dans le cadre de la souveraineté et de l’intégrité territoriale du Maroc".
    Concernant la question de l’immigration illégale, les deux pays ont considéré que le traitement de ce phénomène doit se faire dans "un cadre global est multidimensionnel privilégiant les préoccupations liées au développement et au progrès social".
    Le Président Kabila a salué, à cet égard, l’initiative d’abriter, dans les prochains mois au Maroc, une conférence ministérielle euro-africaine sur la migration et le développement afin de mettre en place une stratégie adéquate pour le traitement de ce phénomène.
    Les deux chefs d’Etat ont, par ailleurs, réitéré leur volonté commune de mettre en valeur le capital humain des pays africains à travers une solidarité agissante et en soutenant une politique de proximité sociale efficiente permettant un développement humain qui préserve la dignité de l’homme africain.
    Voici par ailleurs le texte intégral de ce communiqué conjoint : "A l’invitation de Son Excellence Joseph Kabila, Président de la République Démocratique du Congo, Sa Majesté le Roi Mohammed VI a effectué une visite officielle en République Démocratique du Congo du 27 février au 1er Mars 2006.
    Cette visite s’inscrit dans le cadre d’une volonté commune de renforcer les relations d’amitié et de coopération entre les deux pays et les deux peuples frères. Les deux Chefs d’Etat ont eu un large échange de vues sur les questions de coopération bilatérale ainsi que sur la situation en Afrique, au Moyen Orient et dans le reste du monde.
    A ce sujet, une large convergence de vues s’est dégagée sur les questions internationales notamment en ce qui concerne les crises et les conflits sur le continent africain. A cet effet, ils ont exhorté les parties en conflit à privilégier la voie du dialogue et de la concertation pour parvenir à une solution pacifique de ces crises.
    Tout en se félicitant de l’excellence des relations qui existent entre les deux pays, les deux Chefs d’Etat ont manifesté leur ferme volonté d’approfondir et de développer davantage leur coopération.
    A cet égard et en vue d’intensifier leurs consultations politiques et d’élargir le cadre juridique existant, il a été procédé à la signature des accords suivants :
    Mémorandum d’Entente pour l’établissement des consultations politiques entre les Ministères des Affaires Etrangères des deux pays.
    Protocole d’Accord de Coopération dans le domaine Agricole.
    Accord de coopération en matière de Pêches Maritimes.
    Protocole d’Accord de Coopération dans le domaine de la Santé.
    Protocole d’Accord sur la Coopération Industrielle et Commerciale.
    Protocole d’Accord relatif au financement du projet de Renforcement des capacités d’Analyse des Laboratoires de l’Office Congolais de Contrôle.
    Les deux Chefs d’Etat ont également décidé de mettre en commun leurs expériences respectives en matière d’agriculture, des forêts, de l’eau, de l’environnement, de l’énergie, des mines et de la géologie.
    A cet égard, ils ont convenu de réunir, dans les meilleurs délais la sixième session de la Commission Mixte afin de faire le bilan de la coopération et de projeter de nouvelles formes d’échanges.
    Considérant le rôle capital dévolu au secteur privé dans la dynamisation des échanges commerciaux et en vue de rehausser le niveau des relations économiques et de partenariat entre le Royaume du Maroc et la République Démocratique du Congo, les deux Chefs d’Etat ont invité les opérateurs économiques privés des deux pays à s’impliquer de manière active et efficiente afin d’imprimer à la coopération maroco-congolaise l’impulsion nécessaire à sa promotion.
    Les deux Chefs d’Etat se sont réjouis des résultats réalisés en matière de formation des cadres, qui représente l’un des volets essentiels de la coopération maroco-congolaise.
    Le Président Joseph Kabila a tenu à remercier Sa Majesté le Roi Mohammed VI pour toutes les actions de coopération entreprises par le Royaume du Maroc en faveur de la République Démocratique du Congo dont notamment celles concernant les dons de médicaments, de matériel et équipements médicaux ainsi que le financement des équipements de l’Office Congolais de Contrôle.
    Ces actions s’inscrivent dans le cadre d’une véritable et concrète coopération Sud-Sud au bénéfice, notamment, des populations les plus vulnérables de la République Démocratique du Congo.
    Il a, en outre, saisi cette occasion pour faire part à son Illustre Hôte des progrès considérables réalisés dans le processus de Transition congolaise tels que fixés dans l’Accord Global et Inclusif, notamment par l’organisation réussie du Référendum Constitutionnel, l’adoption et la Promulgation de la Constitution qui va régir la Troisième République et l’adoption de la loi électorale par le Parlement.
    Le Président Joseph Kabila a, par la même occasion, réaffirmé la volonté et la détermination du Peuple congolais et de tous les animateurs de la Transition de mettre tout en uvre pour faire aboutir la Transition en cours dans les délais impartis par la Commission Electorale Indépendante (CEI) en dépit des contraintes matérielles et financières persistantes.
    De son côté, Sa Majesté le Roi du Maroc a félicité le peuple congolais et toute la classe politique congolaise pour leur engagement et leur volonté de vivre une Transition apaisée et de mener à terme le processus électoral en cours.
    Il a tenu à rendre un hommage particulier au Président Joseph Kabila pour l’évolution satisfaisante du processus électoral et a formulé le v u de voir ce processus couronné de succès, notamment par l’organisation, en cette année 2006, d’élections générales libres, démocratiques et transparentes.
    Sa Majesté le Roi a également salué les efforts de la communauté internationale en République Démocratique du Congo, particulièrement ceux des Nations Unies, du Comité International d’Accompagnement de la Transition (CIAT), de l’Union Européenne et de la MONUC.
    Il a par ailleurs affirmé le soutien, sans réserve, de son pays aux institutions de la Transition et au processus électoral en cours, soutien qui s’est déjà concrétisé par la présence des éléments des Forces Armées Royales dans le rang les Casques Bleus de la MONUC basés dans la Province Orientale.
    Pour Sa Part, Son Excellence le Président Joseph Kabila a félicité Sa Majesté le Roi Mohammed VI pour les initiatives entreprises qui ont été positivement appréciées au niveau international. Ces initiatives portent sur le développement humain, la lutte contre la pauvreté, la promotion et la protection des droits de l’homme ainsi que le code de la famille.
    Il a également réitéré à Sa Majesté le Roi le soutien de la République Démocratique du Congo à la position du Maroc sur le Sahara marocain. Il a en outre apporté Son appui à toute solution politique, négociée, consensuelle et définitive à cette question dans le cadre de la souveraineté et de l’intégrité territoriale du Royaume du Maroc.
    Abordant le phénomène de l’immigration illégale résultant de divers facteurs tels que la pauvreté, les conflits armés, le chômage et la sécheresse, les deux Chefs d’Etat ont considéré que le traitement de cette problématique doit se faire dans un cadre global et multidimensionnel privilégiant les préoccupations liées au développement et au progrès social.
    cet effet, le Président Joseph Kabila a tenu à louer l’initiative d’abriter, dans les prochains mois au Maroc, une Conférence Ministérielle Euro-Africaine sur la migration et le Développement afin de mettre en place une stratégie adéquate pour le traitement de ce phénomène.
    Les deux Chefs d’Etat ont, par ailleurs, réitéré leur volonté commune de mettre en valeur le capital humain des pays africains à travers une solidarité agissante et en soutenant une politique de proximité sociale efficiente permettant un développement humain qui préserve la dignité de l’homme africain. S’agissant du terrorisme qui menace plusieurs régions du monde, les deux Chefs d’Etat ont exprimé leur profonde inquiétude face à la montée alarmante de ce phénomène à l’échelle mondiale et ont appelé la communauté internationale à redoubler d’efforts pour combattre ce fléau.
    Sa Majesté le Roi Mohammed VI et Son Excellence le Président Joseph Kabila se sont félicités des résultats très positifs obtenus lors de cette visite qui contribueront au raffermissement des liens d’amitié et de coopération qui existent entre les deux pays.
    Au terme de cette visite, Sa Majesté le Roi Mohammed VI a exprimé à son frère et ami Son Excellence le Président Joseph Kabila, ses sincères remerciements et sa profonde gratitude pour l’accueil chaleureux et fraternel qui a été réservé à son Auguste Personne ainsi qu’à la délégation marocaine.
    Sa Majesté le Roi Mohammed VI a renouvelé à Son Excellence le Président Joseph Kabila son invitation d’effectuer une visite officielle au Maroc.
    Son Excellence le Président Joseph Kabila a accepté avec plaisir cette invitation dont la date sera fixée d’un commun accord par voie diplomatique".


    source: l'opinion
     

Partager cette page