Communique: Champions pour la 16eme fois

Discussion dans 'Maroc' créé par Dj AbDeL, 26 Mai 2006.

  1. Dj AbDeL

    Dj AbDeL BaD BoYs

    J'aime reçus:
    60
    Points:
    0
    [​IMG]

    Nous tenons à préciser que le WAC est, contrairement à ce qu’ont pu annoncer les 2 télévisions nationales et certains organes de presse, le club le plus titré du Maroc avec 16 titres de champion du Maroc : 5 titres conquis avant l’Indépendance sous la Présidence d’Honneur de Feu SM Hassan II -alors Prince Héritier- (1948, 1949, 1950, 1951, 1955) et 11 titres conquis depuis la création de la FRMF (1957, 1966, 1969, 1976, 1977, 1978, 1986, 1990, 1991, 1993 et 2006).


    Club pionnier et symbole de la lutte de notre pays pour son accession à l’Indépendance, le Wydad ne peut accepter et refuse d’être dépossédé de son palmarès et de titres chèrement acquis, au prix de lourds sacrifices : nier ces titres et la période d’avant Indépendance, c’est nier toute une génération de footballeurs Marocains qui, de Larbi Ben Barek à Abderrahmane Belmahjoub et de la triplette à Hassan Akesbi, ont écrit quelques-unes des plus belles et des plus difficiles pages de l’histoire du football marocain.

    En vertu de cette règle incontestable et appliquée dans tous les pays du Monde, le palmarès des clubs les plus titrés du championnat du Maroc s’établit donc comme suit :

    WAC (16 titres de champion)
    USM (15 titres de champion)
    FAR (11 titres de champion)
    RCA (8 titres de champion)

    Dont acte. [06c]

    Source : Wydad.com
     
  2. NoUnOuS

    NoUnOuS Prepare to Die x____x

    J'aime reçus:
    33
    Points:
    0
    Re : Communique: Champions pour la 16eme fois

    naydaa,,
    fox , aji barak lina [17h]
     
  3. Dj AbDeL

    Dj AbDeL BaD BoYs

    J'aime reçus:
    60
    Points:
    0
    Re : Communique: Champions pour la 16eme fois

    yallah goulou lokhrine yjiw yass9iw 3winathom

    [​IMG]
     
  4. FoX

    FoX حديدان آل نهيان Membre du personnel

    J'aime reçus:
    164
    Points:
    63
    Re : Communique: Champions pour la 16eme fois

    nyahahahahaha gallek baghine y7esbou les titres 9bal makant ljami3a ... wach kaddwiw bessa7 ? 8errouni 8errouni [24h]
    daba 3la 8ad l7ssab machi le bresil 8wa lli dda bzaf dial les coupes, dat8a cho3oub wa 9aba2il l'inca w l'azteque ... tel3at li8om skhana 8ad lwazz ... dorouuuuuuuf [22h]
     
  5. Dj AbDeL

    Dj AbDeL BaD BoYs

    J'aime reçus:
    60
    Points:
    0
    Re : Communique: Champions pour la 16eme fois

    FoX rak la 3ala9a awal mara tkharaj reponse dial nivo ta7diri
     
  6. Bisbal

    Bisbal Visiteur

    J'aime reçus:
    3
    Points:
    0
    Re : Communique: Champions pour la 16eme fois

    Men 1992 madito LBOTOLA fiha en general 16 deryal... w derto Fdéééééé7a , safi safi nezlo lerd rah RAJA 10 ans consecutives waaaaaaahahahahahaahahah 7choooooma gaaaaa3 had l9adia fin kanet LWAC durant 10 ans ? wow
     
  7. Dj AbDeL

    Dj AbDeL BaD BoYs

    J'aime reçus:
    60
    Points:
    0
    Re : Communique: Champions pour la 16eme fois

    Bisbal lmohim rah lakhbar fe rassek ach darna had l3am  ;-)
     
  8. raga_no

    raga_no Visiteur

    J'aime reçus:
    0
    Points:
    0
    Dima WAC, WAC, WAC

    [img width=650 height=104]http://img87.imageshack.us/img87/1791/wac34uu.jpg[/img]
    Voilà, donc, le WAC qui renoue avec le titre qui lui filait, parfois entre les doigts, depuis treize ans. Voilà, donc, le public wydadi qui exulte après des années de vaches maigres.
    Et puis, cerise sur le gâteau, on a eu droit au plus beau but de la saison. Celui de Hicham Louissi, un véritable boulet de canon d’une trentaine de mètres.
    Mais, au-delà du sacre, c’est plutôt l’esprit wydadi, qui a longtemps servi d’exemple, qu’on retrouve.

    Faut-il le rappeler ? Le Wydad, comme le Raja, les FAR ou le MAS, est une locomotive du football national. Partant, un Wydad fort et bien dans sa peau, idem pour les autres clubs, est un atout considérable pour le football national.

    Le WAC a toujours été un pourvoyeur de talents pour l’équipe nationale. Ils sont légion les joueurs wydadis qui ont fait le bonheur du team marocain. Et il faudrait des pages et des pages pour citer leurs noms et évoquer leurs exploits.

    Mieux, les dirigeants wydadis ont été des précurseurs en matière de gestion. Mais ceux-là, hélas, sont peu, très peu, nombreux.
    Un Haj Abderazzak Mekouar ne mérite-t-il pas, à l’occasion, un hommage particulier ? Lui qui a doté le WAC de l’un des meilleurs complexes sportifs en Afrique.

    Feu Haj Benjelloun Touimi, qu’on surnommait affectueusement et avec tout le respect du monde « Chocolat », avait donné au WAC toute son aura aussi bien au niveau national qu’international. Feu Haj Benjelloun était membre à vie du prestigieux Comité international olympique (CIO), c’est tout dire.

    Feu Père Jégo, entraîneur émérite et grand dénicheur de talents, a fait un passage au WAC avant de débarquer au Raja. Et dont la mort a uni les deux familles casablancaises qui s’étaient associées au deuil. Comme ce sera le cas, par la suite, pour feu Mustapha Choukri, plus connu sous le nom de Petchou, et feu Abdellatif Beggar.

    Et, à ce propos, il est beau de relever l’esprit sportif et de fair-play qui règne entre Wydadis et Rajaouis, ennemis d’un jour mais frères de toujours.
    Sur le site des supporters du Raja ,on peut lire les félicitations adressées aux Rouge et Blanc.

    L’Association wyadie Rouge et Blanc mérite également force encouragements pour ses efforts remarquables dans l’encadrement des supporters, mais aussi dans l’animation. Son travail mérite de servir d’exemple.

    Et, pour terminer, il existe, cependant (sans vouloir jouer les rabat-joie), un point noir. Dans un temps, qui paraît aujourd’hui lointain, le WAC organisait chaque année un jubilé pour l’un des ses joueurs retraités en conviant une grande équipe étrangère, européenne souvent.

    Ce n’est plus le cas de nos jours. Et cela fait de la peine. Surtout, au vu du nombre des joueurs démunis qu’on rencontre souvent dans les rues, les cafés et les stades et qui traînent leurs souvenirs sur les rails rouillés de leurs vies. Surtout dans un système bâtard où le pratiquant n’est ni professionnel, ni réellement amateur, et qui, une fois retraité, se retrouve sans ressources.

    En espérant que le WAC renoue avec une tradition qui faisait de lui un club de famille et non un club ingrat. Pour une reconnaissance pour les vivants. Et un hommage pour les morts afin que, par la Grâce de Dieu, ils vivent longtemps parmi nous
    .
     
  9. Bisbal

    Bisbal Visiteur

    J'aime reçus:
    3
    Points:
    0
    Re : Communique: Champions pour la 16eme fois

    hahahahahahaah Gallek a dj abdel melli mataykonch L9ET , LFIRAN taydiro l7efla... raja tedhaaaaaat f champions league arabe, champions league africaine, etc etc... w b9aaaaat Lwac dayra ma3liha... Wach bini w binek JWI3A kwayri [24h] waaaaahahahahha
     
  10. Dj AbDeL

    Dj AbDeL BaD BoYs

    J'aime reçus:
    60
    Points:
    0
    Re : Dima WAC, WAC, WAC

    FORZA WYDAD
    WA FGASS YA 9OWASS
    BOUTOULA WYDADYA
     
  11. raga_no

    raga_no Visiteur

    J'aime reçus:
    0
    Points:
    0
    Re : Dima WAC, WAC, WAC

    DIMA HAMRA
    OULA TALLA9 LAMRA
     

Partager cette page