Configurer Sa Mémoire Virtuelle

Discussion dans 'Support informatique' créé par YSF, 30 Juillet 2005.

  1. YSF

    YSF Khasser

    J'aime reçus:
    109
    Points:
    63
    Lay3az 9opier 9oler [:Z] [28h] [25h]
    ------------------------------------------------------------
    la mémoire virtuelle, c’est de l’espace mémoire que windows crèe sur un DD pour décharger les données montées en mémoire vive, lorsque celle ci est trop sollicitée, de manière à éviter les messages d’erreur du genre « mémoire insuffisante… » voire un plantage de l’application…
    L’avantage, compte tenu des prix en baisse des DD, est que le coût de la mémoire au Mo est beaucoup moins élevé que celui de la mémoire vive…
    1er inconvénient toutefois, c’est que la vitesse de transfert d’un DD (20 à 50 Mo/s) est 50 à 100 fois plus faible que celle de la RAM qui peut atteindre 3 Go/s. Mieux vaut donc investir dans de la RAM si on cherche les performances : y’a pas photo entre posséder plus de mémoire vive que de s’appuyer au maximum sur la mémoire virtuelle…
    2ème conséquence, c’est que l’optimisation de la mémoire virtuelle dépend avant tout du type de DD que l’on possède (IDE ou SATA) et de sa vélocité+++
    est-ce que pour autant la RAM permet de se passer de mémoire virtuelle ? ben non… d’autant moins que les plateformes actuelles sont de plus en plus tournées vers des utilisations multi-taches où il peut souvent y avoir 10 ou 15 applications tournant en même temps dont certaines, telles les jeux de dernière génération, les logiciels 3D, les retouches photos ou les montages vidéos peuvent entrainer des pointes d’utilisation de la mémoire dépassant le Go : d’où la nécessité du pagefile…

    Maintenant comment optimiser tout ça ?

    1) vous l’avez compris : avoir beaucoup de RAM +++ (512 Mo minimum dans l’idéal…)

    2) avoir un pagefile de taille suffisante : on lit, ça et là, 1,5x ou 2,5x la RAM : en fait il n’y a pas de taille bien prédéfinie, tout dépend de la quantité de RAM embarquée et de l’utilisation qu’on veut faire de l’ordinateur. avec 512 Mo de RAM, 1Go de mémoire virtuelle est probablement suffisant mais il faut reconnaître qu’avec les DD actuels > 100 Go, on peut quand même aller jusqu’à 1,5 Go pour la mémoire virtuelle sans perte d’espace significative sur le DD… A contrario, et à partir du moment où on a un pagefile de taille suffisante (1 Go par exemple) ce n’est pas en augmentant la taille du pagefile qu’on augmentera les performances : tout ce qu’on fera c’est perdre inutilement de l’espace disque…
    pour savoir si la taille du pagefile est suffisante sur votre système vous pouvez aller jeter un ½il dans l’onglet performances du gestionnaire de taches de windows et regarder quelle est le pourcentage d’utilisation de votre pagefile avec vos applications les plus gourmandes ainsi que la courbe d’historique d’usage : et si on approche trop souvent de la valeur d’entrée du pagefile permanent il est alors recommandé d’augmenter le pagefile pour éviter d’utiliser trop souvent le pagefile dynamique…


    3) créer un fichier contigu pour le page file en défragmentant au préalable le DD : en effet s’il est créé sur un DD mal défragmenté, le fichier d’échange sera fragmenté en de nombreux endroits, là où il reste de l’espace libre en définitive, et les têtes pour utiliser ce pagefile fragmenté, devront continuellement se déplacer pour lire et écrire ça et là avec un temps de latence entre chaque changement de zone correspondant au temps d’accès du DD, d’où évidemment une perte de temps+++. Avec un pagefile contigu toutes les données de mémoire virtuelle seront écrites les unes à côté des autres, l’optimisation étant maximale puisque les têtes n’auront plus à parcourir sans cesse le DD pour lire ou écrire sur le pagefile.

    4) créer ce pagefile à l’extérieur des plateaux du DD : en effet pour un même laps de temps, une tête de lecture/écriture parcourera beaucoup plus de distance (et donc de données) à l’extérieur d’un disque qu’en son centre, les performances étant environ 2 fois plus élevées à l’extérieur qu’au centre +++

    5) créer une partition spécialement dédiée au page file : partition de 1 Go qu’on peut donc mettre en périphérie du DD à l’installation du système, facile à défragmenter, contigu par définition,... bref que des avantages…

    6) opter pour un pagefile permanent plutôt que dynamique : +/- pour économiser les ressources système, en sachant que le seul intérêt du fichier dynamique est d’économiser de l’espace disque, ce qui n’a plus beaucoup d’importance avec les DD de grande capacité actuelle.

    7) où mettre ce page file ?

    l’idéal est de mettre le pagefile sur un autre DD que le disque système : ainsi pendant que les têtes du 1er disque travaillent sur les fichiers système de l’OS, les têtes du 2ème disque lisent et écrivent sur le pagefile ce qui évidemment fait gagner du temps plutôt que ce soit les mêmes têtes qui fassent tout le boulot…

    encore faut-il bien le configurer (cf points 2 à 6) et notamment le mettre sur la 1er partition +++ car sinon les performances seront moins bonnes que si on l’avait laissé sur le disque système !!!…

    MAIS ce n’est pas toujours vrai et il vaut mieux parfois conserver son pagefile sur le 1er DD :

    - 1ère raison lorsque le 2ème DD est un vieux disque tournant à 5200 rpm (et avec 2 Mo de cache), ce qui est encore assez souvent le cas… on perd alors forcément en performance quant à l’accès à la mémoire virtuelle

    - 2ème raison lorsqu’on a mis, sur ce 2eme DD, des programmes que l’on utilise ou des jeux avec lesquels on joue : dans ce cas les têtes vont devoir faire d’incessants aller-retours entre les programmes en question et le pagefile, d’où une baisse des performances de l’accès à la mémoire virtuelle et dans ce cas elle serait certainement plus performante sur le 1er DD...

    - 3ème raison lorsqu’on on a, comme beaucoup de gens sur ce forum, 2 DD IDE branchés sur la même nappe : en effet la norme ATA ne permet pas d’utiliser en même temps les 2 périphériques branchés sur un même port IDE. Ainsi si on branche le DD contenant le pagefile en esclave du DD système, on ne gagnera pas la moindre performance (au contraire ?).
    La solution est donc de mettre les 2 DD en maître chacun sur une nappe différente, mais dans ce cas ce sera les périphériques optiques qui risquent d’être pénalisés si les mémoires tampons des DD et lecteur/graveur ne sont pas suffisamment grandes…

    La solution idéale serait en fait de mettre chaque DD et lecteur/graveur sur une nappe différente (en utilisant au besoin un contrôleur additionnel), ou mieux encore de n’investir que dans des disques SATA qui par définition ont un port spécifique indépendant des autres ports (et des taux de transfert plus importants), ou mieux encore de mettre le page file sur un volume RAID 0 (le top du top) pendant que le système est, lui, placé sur un autre volume RAID 0 (mais il faut alors plus de matos et d'argent…).

    - annexe A: le pagefile doit-il être réparti sur une ou plusieurs partitions d’un DD et/ou sur un ou plusieurs DD ?
    L’idéal est en fait de le mettre sur une seule partition par DD, en périphérie de ce DD, mais sur plusieurs DD (si on en a les moyens…)
    En effet si sur un même DD vous mettez le pagefile sur plusieurs partitions, alors l’accès mémoire virtuelle sera forcément plus lent lorsqu’il devra travailler sur les partitions les plus au centre du DD (cf point 4).
    D’autre part et pour la même raison il vaut mieux la répartir sur plusieurs DD, toujours en périphérie des disques +++, en sachant par exemple que si on a 4 DD et qu’on souhaite un pagefile de 1,5 Go il faudra dédier 0,5 Go par DD (3 x 0,5 = 1,5). (hors configuration RAID 0…)
    * Il vaut mieux cependant (mais ce n'est pas indispensable) conserver un pagefile de 5 à 10 Mo sur la partition système, ce qui seul permettra au système de capturer un fichier Memory.dmp en cas d'erreur "STOP" en mode noyau, fichier très utile pour le débogage.
    * et c'est grace au pagefile de 1,5 Go créé sur le 2ème DD que l’accès à la mémoire virtuelle sera optimisé, car c’est cette partition la moins sollicitée par le système qui sera utilisé la plupart du temps.
    Ainsi seront respectés les 2 objectifs en termes de récupération et d'optimisation

    - annexe B : XP est quand même pas très malin : même lorsqu’on a beaucoup de RAM il continue de se servir du pagefile… Or comme on l’a vu en préambule ça va quand même beaucoup plus vite lorsqu’XP utilise la RAM…
    pour le forcer à charger et conserver en mémoire vive (au lieu du pagefile) certains fichiers système et pilotes (et ainsi booster l’utilisation), on peut modifier la base de registre : démarrer > exécuter > regedit > chercher la clé suivante : HKEY_LOCAL_MACHINE\SYSTEM\CurrentControlSet\Control\Session Manager\Mémory Management > doubleclic sur l’option « DisablePagingExecutive » et mettre « 1 » à la place de « 0 » > fermer l’éditeur de registre puis redémarrer l’ordi.

    Voili voilou, je crois que j’ai rien oublié, bonne lecture et bonne configuration, mais souvenez vous que c’est surtout dans la RAM qu’il faut investir…

    Sources : Forum --> www.pcastuces.com [06c]
     
  2. Mejinina

    Mejinina Visiteur

    J'aime reçus:
    0
    Points:
    0
    Re : Configurer Sa Mémoire Virtuelle

    thankssssssss djysffff welah interesant
     
  3. YSF

    YSF Khasser

    J'aime reçus:
    109
    Points:
    63
    Re : Configurer Sa Mémoire Virtuelle

    de rien [06c]
     
  4. madabina

    madabina Visiteur

    J'aime reçus:
    0
    Points:
    0
    Re : Configurer Sa Mémoire Virtuelle

    salam alikoummmmmm
    za3ma a mjinina 9riti l'article man lawal hata lakhar)))<<<<hhhhhhhh
     

Partager cette page