Conjoncture : la CGEM livre son diagnostic

Discussion dans 'Info du bled' créé par freil, 21 Août 2005.

  1. freil

    freil Libre Penseur

    J'aime reçus:
    52
    Points:
    48
    En ces temps de déprime, le rapport de l’enquête réalisée par la «Fondation CGEM pour l’entreprise» est venu prendre à contre-pied tous les pronostics. Les patrons marocains sont optimistes. Dixit l’enquête !

    C’est finalement un rapport assez positif qui a été rendu par la «Fondation CGEM pour l’entreprise». L’enquête réalisée auprès des acteurs de l’économie révèle que la production sur le premier semestre de l’année 2005 a augmenté pour 46% des entreprises interrogées. Plus de la moitié des sondés (51%) disent avoir enregistré une hausse des ventes globales contre seulement 27% pour les exportations.
    Dans ce dernier cas l’on retrouve les secteurs de l’électricité, l’électronique et le tourisme. Plus de 55% des entreprises sollicitées par l’enquête jugent «normales » les commandes totales enregistrées entre janvier et juin 2005, certains (17%) les trouvant même élevées. Concernant les commandes étrangères, donnée importante dans la structuration de la balance commerciale du pays, 34% des entreprises trouvent que leurs commandes ont été stables à la fin juin contre 10% qui concluent à une augmentation. Quant à l’augmentation de la production et de la vente globale, elles ont surtout concerné les activités du commerce et des services, les matériaux de construction, l’électricité, l’électronique, le tourisme, les télécommunications et l’audiovisuel.
    L’ optimisme est quand même à relativiser puisque ni l’agro-industrie ni l’industrie automobile, encore moins les mines ne font partie des secteurs qui marchent. Encore plus affectés , la chimie et parachimie, les industries métallurgiques et les domaines électriques et électroniques, tous accusant une baisse des ventes globales. L’agro-industrie, la chimie et la parachimie dénotent d’un faible taux d’activité (2,5 mois) contre 9,6 mois pour le commerce et services, d’après l’enquête.
    Concernant les perspectives pour le deuxième semestre, les avis sont partagés entre la stagnation et l’augmentation de la production, des ventes globales et des exportations. Le pétrole cher n’aura pas pesé beaucoup dans les analyses. Pas de risques d’inflation majeure aux yeux de 68% des entreprises qui prévoient une stabilité des prix de vente. L’heure n’est pas aux investissements dans l’agrandissement des unités de production puisque 65% jugent «suffisante » la capacité de production actuelle et «largement suffisante » dans 22% des cas. Avis justifié sans doute par le taux d’utilisation de cette capacité, lequel est de 72% avec une inflexion pour le secteur de la chimie et de la parachimie (60%) et un pic pour les industries et matériaux de construction (86%). Les trois indicateurs de référence (production, ventes globales et exportations) stagneront pour respectivement 48%, 45% et 29% des entreprises sollicitées.
    En revanche pour 39%, 44% et 23% des sondés, ces indicateurs devront augmenter. La position concurrentielle sur les marchés nationaux et étrangers sera maintenue pour 54 et 52% des entreprises interrogées. En pôle position sur le marché domestique, l’automobile, l’agro-industrie etc. En revanche, 15% des entreprises ayant fait l’objet de l’enquête jugent leurs positions concurrentielles en recul à l’étranger. Cas du textile. Concernant le chiffre d’affaires, il est en hausse pour seulement 35% des sondes.


    Par: ADAM WADE
    Source: AUJOURDHUI

     
  2. freil

    freil Libre Penseur

    J'aime reçus:
    52
    Points:
    48
    Re : Conjoncture : la CGEM livre son diagnostic

    puisque tt les rapport son positive alors pourquoi on a jamais progressé?????? j'avoue je comprends rien !!!!
     
  3. A_mir

    A_mir les causes perdues...

    J'aime reçus:
    103
    Points:
    0
    Re : Conjoncture : la CGEM livre son diagnostic

    Je crois qu'il faut aussi voir les secteurs qui font vivre un grand nombre de marocains (le textil, l'agriculture, etc).

    PS: merci pour tes efforts pour nous mettre toujours à jour par rappot à ce qui se passe au Maroc. [35h]
     

Partager cette page