constitution d'une SARL

Discussion dans 'Forum des étudiants' créé par imadici, 23 Novembre 2006.

  1. imadici

    imadici Pr. Ìpşø Fąċŧǿ...

    J'aime reçus:
    14
    Points:
    18
    j'aimerais que vous wlad et bnatbladi m'aidiez à definir les demarches requises pour creer constituter une SARL au maroc
    vraiment j'en ai besoin pas pour creer une sarl lol mais pour un exposé dont j'en ai aucune idée.

     
  2. yora

    yora Visiteur

    J'aime reçus:
    7
    Points:
    0
  3. bidawi sga3e

    bidawi sga3e Touriste

    J'aime reçus:
    3
    Points:
    18
    Re : constitution d'une SARL

    Hak la législation Marocaine

    Titre IV : La société à responsabilité Limitée
    Chapitre premier : Dispositions générales
    Article 44
    La société à responsabilité limitée est constituée par une ou plusieurs personnes qui
    ne supportent les pertes qu'à concurrence de leurs apports.
    Les sociétés de banque, de crédit, d'investissement, d'assurance, de capitalisation et
    d'épargne ne peuvent adopter la forme de société à responsabilité limitée.
    Lorsque la société, contrairement aux dispositions de l'article 982 du dahir formant
    code des obligations et contrats, ne comporte qu'une seule personne, celle-ci est
    dénommée associé unique. L'associé unique exerce les pouvoirs dévolus à
    l'assemblée des associés par les dispositions du présent titre.
    Article 45
    La société est désignée par une dénomination sociale, à laquelle peut être incorporé
    le nom d'un ou plusieurs associés, et qui doit être précédée ou suivie immédiatement
    de la mention société à responsabilité limitée ou des initiales SARL ou société à
    responsabilité limitée d'associé unique.
    Les indications prévues à l'alinéa précédent, ainsi que l'énonciation du montant du
    capital social, du siège social et du numéro d'immatriculation au registre de
    commerce, doivent figurer dans les actes, lettres, factures, annonces, publications ou
    autres documents émanant de la société et destinés aux tiers.
    Article 46
    Le capital de cette société doit être de cent mille dirhams au moins. Il est divisé en
    parts sociales égales, dont le montant nominal ne peut être inférieur à cent dirhams.
    La réduction du capital social à un montant inférieur doit être suivie, dans le délai
    d'un an, d'une augmentation de capital ayant pour effet de porter celui-ci à un
    montant au moins égal au montant prévu à l'alinéa précédent, à moins que dans le
    même délai, la société n'ait été transformée en société d'une autre forme. A défaut
    d'augmentation ou de transformation, tout intéressé peut demander en justice la
    dissolution de la société, deux mois après avoir mis les représentants légaux de
    celle-ci en demeure de régulariser la situation.
    L'action est éteinte lorsque cette cause de dissolution a cessé d'exister le jour où le
    tribunal statue sur le fond en première instance.
    Article 47
    Le nombre des associés d'une société à responsabilité limitée ne peut être supérieur
    à cinquante. Si la société vient à comprendre plus de cinquante associés, elle doit,
    dans le délai, de deux ans, être transformée en société anonyme. A défaut, elle est
    dissoute, à moins que, pendant ledit délai, le nombre des associés n'atteigne le
    nombre autorisé légalement.
    Article 48
    En cas de réunion en une seule main de toutes les parts d'une société à
    responsabilité limitée, la société continue.
    Article 49
    Une société à responsabilité limitée ne peut avoir pour associé unique une autre
    société à responsabilité limitée composée d'une seule personne.
    En cas de violation des dispositions de l'alinéa précédent, tout intéressé peut
    demander la dissolution des sociétés irrégulièrement constituées. Lorsque
    l'irrégularité résulte de la réunion en une seule main de toutes les parts d'une société
    ayant plus d'un associé, la demande de dissolution ne peut être faite moins d'un an
    après la réunion des parts. Dans tous les cas, le tribunal peut accorder un délai
    maximal de six mois pour régulariser la situation et ne peut prononcer la dissolution
    si, au jour où il statue en première instance sur le fond, cette régularisation a eu lieu.
    Chapitre II : De la constitution
    Article 50
    Tous les associés doivent intervenir à l'acte constitutif de la société, en personne ou
    par mandataire justifiant d'un pouvoir spécial.
    Les statuts doivent, à peine de nullité de la société, être datés et indiquer :
    1° les prénom, nom, domicile ou, le cas échéant, s'il s'agit de personnes morales les
    dénomination, forme et siège de chacun des associés ;
    2° la constitution en forme de S.A.R.L. ;
    3° l'objet social ;
    4° la dénomination sociale ;
    5° le siège social ;
    6° le montant du capital social ;
    7° l'apport de chaque associé et, s'il s'agit d'un apport en nature, l'évaluation qui lui a
    été donnée ;
    8° la répartition des parts entre les associés et leur libération intégrale ;
    9° la durée pour laquelle la société a été constituée ;
    10° les prénom, nom, domicile des associés ou des tiers pouvant engager la société,
    le cas échéant ;
    11° le greffe du tribunal où les statuts seront déposés ;
    12° la signature de tous les associés.
    Article 51
    Les parts sociales doivent être souscrites en totalité par les associés et intégralement
    libérées.
    Les parts sociales ne peuvent pas représenter des apports en industrie. Toutefois,
    lorsque l'objet de la société porte sur l'exploitation d'un fonds de commerce ou d'une
    entreprise artisanale, apportés à la société ou créés par elle à partir d'éléments
    corporels ou incorporels qui lui sont apportés en nature, l'apporteur en nature peut
    apporter son industrie lorsque son activité principale est liée à la réalisation de l'objet
    social. La quote-part de l'apporteur en industrie dans sa contribution aux pertes est
    déterminée par les statuts sans qu'elle puisse être supérieure à celle de l'associé qui
    a le moins apporté. Les statuts déterminent les modalités selon lesquelles ces parts
    sociales sont souscrites.
    Les fonds provenant de la libération des parts sociales sont déposés dans les huit
    jours de leur réception, par les personnes qui les ont reçus, dans un compte bancaire
    bloqué.
    Article 52
    Le retrait des fonds provenant de la libération des parts sociales peut être effectué
    par le mandataire de la société, contre remise d'une attestation du greffe du tribunal
    attestant que la société a été immatriculée au registre du commerce.
    Si la société n'est pas constituée dans le délai de six mois à compter du premier
    dépôt de fonds, les apporteurs peuvent, soit individuellement, soit par mandataire les
    représentant collectivement, demander au président du tribunal du lieu du siège
    social, statuant en référé, l'autorisation de retirer le montant de leurs apports.
    Si les apporteurs décident ultérieurement de constituer la société, il doit être procédé
    à nouveau au dépôt des fonds.
    Les dispositions des alinéas Précédents s'appliquent en cas d'augmentation de
    capital.
    Article 53
    Les statuts doivent contenir l'évaluation de chaque apport en nature. Il y est procédé
    au vu d'un rapport annexé aux statuts et établi sous sa responsabilité par un
    commissaire aux apports désigné à l'unanimité des futurs associés parmi les
    personnes habilitées à exercer les fonctions de commissaires aux comptes ou, à
    défaut, par ordonnance du président du tribunal, statuant en référé, à la demande du
    futur associé le plus diligent.
    Toutefois, les futurs associés peuvent décider à l'unanimité que le recours à un
    commissaire aux apports ne sera pas obligatoire, lorsque la valeur d'aucun apport en
    nature n'excède pas cent mille dirhams et si la valeur totale de l'ensemble des
    apports en nature non soumis à l'évaluation d'un commissaire aux apports n'excède
    pas la moitié du capital.
    Lorsque la société est constituée par une seule personne, le commissaire aux
    apports est désigné par l'associé unique. Toutefois, le recours à un commissaire aux
    apports n'est pas obligatoire si les conditions prévues à l'alinéa précédent sont
    réunies.
    Lorsqu'il n'y a pas eu de commissaire aux apports ou lorsque la valeur retenue est
    différente de celle proposée par le commissaire aux apports, les associés sont
    solidairement responsables pendant cinq ans, à l'égard des tiers, de la valeur
    attribuée aux apports en nature, lors de la constitution de la société.
    Chapitre III : Des parts sociales
    Article 54
    A peine de nullité de l'émission, il est interdit à une société à responsabilité limitée
    d'émettre des valeurs mobilières.
    A peine de nullité de la garantie, il lui est également interdit de garantir une émission
    de valeurs mobilières.
    Article 55
    Les parts sociales ne peuvent pas être représentées par des titres négociables.
    Article 56
    Les parts sociales sont librement transmissibles par voie de succession et librement
    cessibles entre conjoints, parents et alliés jusqu'au deuxième degré inclusivement.
    Toutefois, les statuts peuvent stipuler qu'une des personnes susvisées ou l'héritier ne
    peuvent devenir associés qu'après avoir été agréés dans les conditions qu'ils
    prévoient. A peine de nullité de la clause, les délais accordés à la société pour
    statuer sur l'agrément ne peuvent être plus longs que ceux prévus à l'article 58, et la
    majorité exigée ne peut être plus forte que celle prévue audit article. En cas de refus
    d'agrément, il est fait application des dispositions des alinéas 3 et 4 de l'article 58. Si
    aucune des solutions prévues à ces alinéas n'intervient dans les délais impartis,
    l'agrément est réputé acquis.
    Article 57
    En cas de pluralité des cessionnaires visés à l'article précédent et, s'il en résulte un
    dépassement du nombre fixé à l'article 47, leurs parts ne constituent que des parts
    détenues par une seule personne à l'égard de la société. Ces cessionnaires devront
    être représentés par l'un d'eux devant la société, à moins que leurs parts ne soient
    cédées à l'un ou plusieurs d'entre eux ou à des tiers, dans la limite fixée audit article
    47.
    Article 58
    Les parts sociales ne peuvent être cédées à des tiers qu'avec le consentement de la
    majorité des associés, représentant au moins les trois quarts des parts sociales.
    Lorsque la société comporte plus d'un associé, le projet de cession est notifié à la
    société et à chacun des associés, soit dans les conditions énumérées dans les
    articles 37,38 et 39 du code de procédure civile, ou par lettre recommandée avec
    accusé de réception. Si la société n'a pas fait connaître son droit de revendication
    dans le délai de trente jours à compter de la dernière des notifications prévues au
    présent alinéa, le consentement à la cession est réputé acquis.
    Si la société a refusé de consentir à la cession, les associés sont tenus dans le délai
    de trente jours, à compter de ce refus, d'acquérir ou de faire acquérir les parts à un
    prix fixé comme il est dit à l'article 14. Toute clause contraire est réputée non écrite.
    A la demande du gérant, ce délai peut être prolongé une seule fois par ordonnance
    du président du tribunal, statuant en référé, sans que cette prolongation puisse
    excéder trois mois.
    La société peut également, avec le consentement de l'associé cédant, décider, dans
    le même délai, de réduire son capital du montant de la valeur nominale des parts de
    cet associé et de racheter ces parts au prix déterminé dans les conditions prévues cidessus.
    Un délai de paiement qui ne saurait excéder six mois peut, sur justification,
    être accordé à la société par ordonnance du juge des référés. Les sommes dues
    portent intérêt au taux légal, à compter de la date de la décision de l'assemblée de
    réduire le capital, le cas échéant, les dispositions de l'article 46 seront suivies.
    Si, à l'expiration du délai imparti aucune des solutions prévues aux alinéas 3 et 4 cidessus
    n'est intervenue, l'associé peut réaliser la cession initialement prévue.
    Sauf en cas de succession ou de donation à un conjoint, un ascendant ou un
    descendant jusqu'au deuxième degré inclusivement, l'associé cédant ne peut se
    prévaloir des dispositions des alinéas 3 et 5 ci-dessus s'il ne détient ses parts depuis
    au moins deux ans.
    Toute clause contraire aux dispositions du présent article est réputée non écrite.
    Article 59
    Si la société a donné son consentement à un projet de nantissement de parts
    sociales dans les conditions prévues aux alinéas 1 et 2 de l'article 58, ce
    consentement emportera agrément du cessionnaire en cas de réalisation forcée des
    parts sociales nanties, à moins que la société ne préfère après la cession, racheter
    sans délai les parts en vue de réduire son capital.
    Article 60
    Les parts sont librement cessibles entre les associés.
    Si les statuts contiennent une clause limitant la cessibilité, les dispositions de l'article
    58 sont applicables ; toutefois, les statuts peuvent, dans ce cas, réduire la majorité
    ou abréger les délais prévus audit article.
    Article 61
    La cession des parts sociales est soumise aux dispositions de l'article 16.
    Chapitre IV : De la gérance
    Article 62
    La société à responsabilité limitée est gérée par une ou plusieurs personnes
    physiques.
    Les gérants peuvent être choisis en dehors des associés. Ils sont nommés et la
    durée de leur mandat fixée par les associés dans les statuts ou par un acte
    postérieur, dans les conditions prévues au deuxième alinéa de l'article 75.
    En l'absence de dispositions statutaires, le gérant, associé ou non, est nommé pour
    une durée de 3 ans.
    Article 63
    Dans les rapports entre associés, les pouvoirs des gérants sont déterminés par les
    statuts, et dans le silence de ceux-ci, chaque associé peut effectuer tout acte de
    gestion dans l'intérêt de la société.
    Dans les rapports avec les tiers, le gérant est investi des pouvoirs les plus étendus
    pour agir en toute circonstance au nom de la société, sous réserve des pouvoirs que
    la loi attribue expressément aux associés.
    La société est engagée même par les actes du gérant qui ne relèvent pas de l'objet
    social, à moins qu'elle ne prouve que le tiers savait que l'acte dépassait cet objet ou
    qu'il ne pouvait l'ignorer, compte tenu des circonstances, étant exclu que la seule
    publication des statuts suffise à constituer cette preuve.
    Les clauses statutaires limitant les pouvoirs des gérants qui résultent du présent
    article sont inopposables aux tiers.
    En cas de pluralité des gérants, ceux-ci détiennent séparément les pouvoirs prévus
    au présent article. L'opposition formée par un gérant aux actes d'un autre gérant est
    sans effet à l'égard des tiers, à moins qu'il ne soit établi qu'ils en ont eu
    connaissance.
    Les dispositions de l'alinéa 4 de l'article 7 sont applicables aux gérants de la société
    à responsabilité limitée.
    Article 64
    Le gérant ou, le cas échéant, le ou les commissaires aux comptes, présentent à
    l'assemblée générale ou joignent aux documents communiqués aux associés en cas
    de consultation écrite, un rapport sur les conventions intervenues directement ou par
    personne interposée entre la société et l'un des gérants ou associés. L'assemblée
    générale statue sur ce rapport. Le gérant ou associé intéressé ne peut prendre part
    au vote et ses parts ne sont pas prises en compte pour le calcul du quorum et de la
    majorité.
    Toutefois, à défaut de commissaire aux comptes, les conventions conclues par un
    gérant non associé sont soumises à l'approbation préalable de l'assemblée générale.
    Par dérogation aux dispositions du premier alinéa, lorsque la société ne comprend
    qu'un seul associé et que la convention est conclue avec celui-ci, il en est seulement
    fait mention au registre des délibérations.
    Les conventions non approuvées produisent néanmoins leurs effets, à charge pour le
    gérant et, s'il y a lieu, pour l'associé contractant, de supporter individuellement ou
    solidairement, selon les cas, les conséquences du contrat préjudiciables à la société.
    Les dispositions du présent article s'étendent aux conventions passées avec une
    société dont un associé indéfiniment responsable, gérant, administrateur, directeur
    général, membre du directoire ou membre du conseil de surveillance, est
    simultanément gérant ou associé de la société à responsabilité limitée.
    Article 65
    Les dispositions de l'article 64 ne sont pas applicables aux conventions portant sur
    des opérations courantes et conclues à des conditions normales.
    Article 66
    A peine de nullité du contrat, il est interdit aux gérants ou associés personnes
    physiques de contracter, sous quelque forme que ce soit, des emprunts auprès de la
    société, de se faire consentir par elle un découvert en compte courant ou autrement,
    ainsi que de faire cautionner ou avaliser par elle leurs engagements envers les tiers.
    Cette interdiction s'applique aux représentants légaux des personnes morales
    associées.
    Cette interdiction s'applique également aux conjoints, parents et alliés jusqu'au
    deuxième degré inclusivement, des personnes visées aux alinéas précédents ainsi
    qu'à toute personne interposée.
    Article 67
    Les gérants sont responsables, individuellement ou solidairement, selon le cas,
    envers la société ou envers les tiers, soit des infractions aux dispositions légales
    applicables aux sociétés à responsabilité limitée, soit des violations des statuts, soit
    des fautes commises dans leur gestion.
    Si plusieurs gérants ont coopéré aux mêmes faits, le tribunal détermine la part
    contributive de chacun dans la réparation du dommage.
    Outre l'action en réparation du préjudice subi personnellement, les associés peuvent,
    soit individuellement, soit en se groupant intenter l'action sociale en responsabilité
    contre les gérants. Les demandeurs sont habilités à poursuivre la réparation de
    l'entier préjudice subi par la société à laquelle, le cas échéant, les dommagesintérêts
    sont alloués.
    A cette fin, les associés représentant au moins le quart du capital peuvent, dans un
    intérêt commun, charger à leur frais, un ou plusieurs d'entre eux de les représenter
    pour soutenir, tant en demande qu'en défense, l'action sociale contre les gérants. Le
    retrait en cours d'instance d'un ou plusieurs associés, soit qu'ils aient perdu la qualité
    d'associé, soit qu'ils se soient volontairement désistés, est sans effet sur la poursuite
    de ladite instance.
    Lorsque l'action sociale est intentée dans les conditions prévues au présent article, le
    tribunal ne peut statuer que si la société a été régulièrement mise en cause par
    l'intermédiaire de ses représentants légaux.
    Est réputée non écrite, toute clause des statuts ayant pour effet de subordonner
    l'exercice de l'action sociale à l'avis préalable ou à l'autorisation de l'assemblée
    générale, ou qui comporterait par avance renonciation à l'exercice de cette action.
    Aucune décision de l'assemblée générale des associés ne peut avoir pour effet
    d'éteindre une action en responsabilité contre les gérants pour faute commise dans
    l'accomplissement de leur mandat.
    Article 68
    Les actions en responsabilité prévues à l'article 67 se prescrivent par cinq ans à
    compter du fait dommageable ou, s'il a été dissimulé, de sa révélation. Toutefois,
    lorsque le fait est qualifié crime, l'action se prescrit par vingt ans.
    Article 69
    Le gérant est révocable par décision des associés représentant au moins trois quarts
    des parts sociales. Toute clause contraire est réputée non écrite. Si la révocation est
    décidée sans juste motif, elle peut donner lieu à dommages-intérêts.
    En outre, le gérant est révocable par les tribunaux pour cause légitime, à la demande
    de tout associé.
    Article 70
    Le rapport de gestion, l'inventaire et les états de synthèse établis par les gérants,
    sont soumis à l'approbation des associés réunis en assemblée, dans le délai de six
    mois à compter de la clôture de l'exercice.
    A cette fin, les documents visés à l'alinéa précédent, le texte des résolutions
    proposées ainsi que, le cas échéant, le rapport du ou des commissaires aux comptes
    sont adressés aux associés quinze jours au moins avant la date de l'assemblée
    générale. Pendant ce délai, l'inventaire est tenu, au siège social, à la disposition des
    associés, qui ne peuvent en prendre copie. Toute délibération, prise en violation des
    dispositions du présent alinéa peut être annulée.
    A compter de la communication prévue à l'alinéa précédent, tout associé a la faculté
    de poser par écrit des questions auxquelles le gérant est tenu de répondre au cours
    de l'assemblée.
    L'associé peut, en outre, et à toute époque, obtenir communication des livres, de
    l'inventaire, des états de synthèse, du rapport des gérants et, le cas échéant, du
    rapport du ou des commissaires aux comptes et des procès-verbaux des
    assemblées générales concernant les trois derniers exercices.
    Sauf en ce qui concerne l'inventaire, le droit de prendre connaissance emporte celui
    de prendre copie.
    Le droit de prendre connaissance peut être effectué à l'aide d'un conseiller.
    Toute clause contraire aux dispositions du présent article est réputée non écrite.
    Chapitre V : De l'assemblée générale
    Article 71
    Les décisions sont prises en assemblée générale. Toutefois, les statuts peuvent
    stipuler qu'à l'exception de celle prévue au premier alinéa de l'article 70, toutes les
    décisions ou certaines d'entre elles peuvent être prises par consultation écrite des
    associés ; les statuts fixent les conditions et les délais de cette consultation.
    Les associés sont convoqués aux assemblées générales quinze jours au moins
    avant leur réunion, par lettre recommandée avec accusé de réception qui indique
    l'ordre du jour. La convocation est faite par le gérant ou, à défaut, par le ou les
    commissaires aux comptes, le cas échéant.
    La convocation doit mentionner l'ordre du jour indiquant les sujets de façon à éviter
    de recourir à d'autres documents.
    Un ou plusieurs associés détenant la moitié des parts sociales ou détenant, s'ils
    représentent au moins le quart des associés, le quart des parts sociales, peuvent
    demander la réunion d'une assemblée générale. Toute clause contraire est réputée
    non écrite.
    Tout associé, après avoir vainement demandé au gérant la tenue d'une assemblée
    générale, peut demander au président du tribunal, statuant en référé, la désignation
    d'un mandataire chargé de convoquer l'assemblée générale et de fixer son ordre du
    jour.
    Toute assemblée irrégulièrement convoquée peut être annulée. Toutefois, l'action en
    nullité n'est pas recevable lorsque tous les associés étaient présents ou représentés.
    Article 72
    Chaque associé a droit de participer aux décisions et dispose d'un nombre de voix
    égal à celui des parts sociales qu'il possède.
    Un associé peut se faire représenter par son conjoint à moins que la société ne
    comprenne que les deux époux. Sauf si les associés sont au nombre de deux, un
    associé peut se faire représenter par un autre associé.
    Le mandat donné pour une assemblée vaut pour les assemblées successives
    convoquées avec le même ordre du jour.
    Un associé ne peut se faire représenter par une autre personne que si les statuts le
    permettent.
    Il ne peut constituer un mandataire pour voter du chef d'une partie de ses parts et
    voter en personne du chef de l'autre partie.
    Toute clause contraire aux dispositions des alinéas 1, 2 et 5 ci-dessus est réputée
    non écrite.
    Article 73
    Les délibérations des associés sont consignées dans un procès-verbal, indiquant la
    date et le lieu de la réunion, les prénom et nom des associés présents ou
    représentés et la part de chacun d'eux, le rapport et les documents présentés et un
    résumé des délibérations, ainsi que les projets de résolutions soumises au vote et le
    résultat du vote.
    Les statuts fixent les conditions que doit remplir l'associé qui préside l'assemblée
    générale.
    En cas de consultation écrite, il en est fait mention au procès-verbal qui doit être
    accompagné de chaque réponse.
    Le procès-verbal est établi par le président et signé par lui.
    Article 74
    Dans les assemblées générales ou lors des consultations écrites, les décisions sont
    adoptées par un ou plusieurs associés représentant plus de la moitié des parts
    sociales.
    Si cette majorité n'est pas obtenue, et sauf stipulation contraire des statuts, les
    associés sont, selon les cas, convoqués ou consultés une seconde fois, et les
    décisions sont prises à la majorité des votes émis, quel que soit le nombre des
    votants.
    Article 75
    Les associés ne peuvent pas changer la nationalité de la société.
    Toute modification des statuts est décidée par les associés représentant au moins
    les trois-quarts du capital social. Toute clause exigeant une majorité plus élevée est
    réputée non écrite. Toutefois, en aucun cas, la majorité ne peut obliger un associé à
    augmenter son engagement social.
    Par dérogation aux dispositions de l'alinéa précédent, la décision d'augmenter le
    capital par incorporation de bénéfices ou de réserves est prise par les associés
    représentant au moins la moitié des parts sociales.
    Article 76
    Les trois premiers alinéas de l'article 70, les articles 71 à 74 et les alinéas 2 et 3 de
    l'article 75 ne sont pas applicables aux sociétés qui ne comprennent qu'un seul
    associé.
    Dans ce cas, le rapport de gestion, l'inventaire et les états de synthèse sont établis
    par le gérant. L'associé unique approuve les comptes, le cas échéant, après rapport
    du ou des commissaires aux comptes, dans le délai de six mois à compter de la
    clôture de l'exercice.
    L'associé unique ne peut déléguer ses pouvoirs Ses décisions, prises au lieu et place
    de l'assemblée générale, sont répertoriées dans un registre.
    Les décisions prises en violation des dispositions du présent article peuvent être
    annulées à la demande du tout intéressé.
    Chapitre VI : De la modification du capital social
    Article 77
    En cas d'augmentation de capital par souscription de parts sociales en numéraire,
    les dispositions du dernier alinéa de l'article 51 sont applicables.
    Le retrait des fonds provenant de souscriptions peut être effectué par un mandataire
    de la société après l'établissement du certificat du dépositaire.
    Si l'augmentation du capital n'est pas réalisée dans le délai de six mois à compter du
    premier dépôt de fonds, il peut être fait application des dispositions du deuxième
    alinéa de l'article 52.
    Article 78
    Si l'augmentation du capital est réalisée, soit en totalité, soit en partie par des
    apports en nature, les dispositions du premier alinéa de l'article 53 sont applicables.
    Toutefois, le commissaire aux apports est nommé par ordonnance du président du
    tribunal, statuant en référé, à la demande du gérant.
    Lorsqu'il n'y a pas eu de commissaire aux apports ou lorsque la valeur retenue est
    différente de celle proposée par le commissaire aux apports, les gérants de la
    société et les personnes ayant souscrit à l'augmentation du capital sont solidairement
    responsables pendant cinq ans, à l'égard des tiers, de la valeur attribuée auxdits
    apports.
    Article 79
    La réduction du capital est autorisée par l'assemblée des associés statuant dans les
    conditions exigées pour la modification des statuts. En aucun cas, elle ne peut porter
    atteinte à l'égalité des associés.
    S'il existe des commissaires aux comptes, le projet de réduction du capital leur est
    communiqué quarante-cinq jours au moins avant la date de réunion de l'assemblée
    générale des associés appelée à statuer sur ce projet Ils font connaître à l'assemblée
    générale leur appréciation sur les causes et conditions de la réduction.
    Lorsque l'assemblée générale approuve un projet de réduction du capital non
    motivée par des pertes, les créanciers dont la créance est antérieure à la date de
    dépôt au greffe du procès-verbal de délibération peuvent former opposition à la
    réduction dans le délai de trente jours à compter de la date dudit dépôt L'opposition
    est signifiée à la société par acte extrajudiciaire et portée devant le tribunal.
    Le président du tribunal, statuant en référé, rejette l'opposition ou ordonne, soit le
    remboursement des créances, soit la constitution de garanties, si la société en offre
    et si elles sont jugées suffisantes. Les opérations de réduction du capital ne peuvent
    commencer pendant le délai d'opposition.
    L'achat de ses propres parts par une société est interdit. Toutefois, l'assemblée
    générale qui a décidé une réduction du capital non motivée par des pertes peut
    autoriser le gérant à acheter un nombre déterminé de parts sociales pour les annuler.
    Chapitre VII : Du contrôle de la société à responsabilité limitée
    Article 80
    Les associés peuvent nommer un ou plusieurs commissaires aux comptes dans les
    conditions prévues au deuxième alinéa de l'article 75.
    Toutefois, sont tenues de désigner un commissaire aux comptes au moins, les
    sociétés à responsabilité limitée dont k chiffre d'affaires, à la clôture d'un exercice
    social, dépasse le montant de cinquante millions de dirhams, hors taxes.
    Même si le seuil indiqué à l'alinéa précédent n'est pas atteint, la nomination d'un
    commissaire aux comptes peut être demandée au président du tribunal, statuant en
    référé, par un ou plusieurs associés représentant au moins le quart du capital.
    Article 81
    Tout associé non gérant peut, deux fois par exercice, poser par écrit des questions
    au gérant sur tout fait de nature à compromettre la continuité de l'exploitation. La
    réponse du gérant est communiquée au ou aux commissaires aux comptes, le cas
    échéant.
    Article 82
    Un ou plusieurs associés représentant au moins le quart du capital social peuvent,
    soit individuellement, soit en se groupant sous quelque forme que ce soit, demander
    au président du tribunal, statuant en référé, la désignation d'un ou plusieurs experts
    chargés de présenter un rapport sur une ou plusieurs opérations de gestion.
    S'il est fait droit à la demande, l'ordonnance en référé détermine l'étendue de la
    mission et les pouvoirs des experts, le gérant dûment appelé. Elle peut mettre les
    honoraires à la charge de la société.
    Le rapport est adressé au demandeur, au ou aux commissaires aux comptes, le cas
    échéant, ainsi qu'au gérant. Ce rapport doit, en outre, être annexé à celui établi par
    le ou les commissaires aux comptes en vue de la prochaine assemblée générale et
    recevoir la même publicité.
    Article 83
    Les dispositions de l'article 13 de la présente loi sont applicables aux sociétés à
    responsabilité limitée, sous réserve des règles propres à celles-ci.
    Article 84
    La répétition de dividendes ne correspondant pas à des bénéfices réellement acquis,
    peut être exigée des associés qui les ont reçus.
    L'action en répétition se prescrit par cinq ans à compter de la mise en distribution des
    dividendes.
    Chapitre VIII : De la dissolution de la société
    Article 85
    La société à responsabilité limitée n'est pas dissoute lorsqu'un jugement de
    liquidation judiciaire, l'interdiction de gérer ou une mesure d'incapacité est prononcé
    à l'égard de l'un des associés.
    Elle n'est pas non plus dissoute par le décès d'un associé, sauf stipulation contraire
    des statuts.
    Article 86
    Si, du fait de pertes constatées dans les états de synthèse, la situation nette de la
    société devient inférieure au quart du capital social, les associés décident, à la
    majorité requise pour la modification des statuts dans un délai de trois mois qui
    suivent l'approbation des comptes ayant fait apparaître cette perte, s'il y a lieu à
    dissolution anticipée de la société.
    Si la dissolution de la société n'est pas prononcée, celle-ci est tenue, au plus tard à
    la clôture de l'exercice suivant celui au cours duquel la constatation des pertes est
    intervenue et sous réserve des dispositions de l'article 46, de réduire son capital d'un
    montant au moins égal à celui des pertes qui n'ont pu être imputées sur les réserves,
    si, dans ce délai, le capital propre n'a pas été reconstitué à concurrence d'une valeur
    au moins égale au quart du capital social.
    Dans les deux cas, la résolution adoptée par les associés est publiée dans un journal
    habilité à recevoir des annonces légales, déposée au greffe du tribunal du lieu de ce
    siège et inscrite au registre du commerce.
    A défaut par le gérant ou le ou les commissaires aux comptes, le cas échéant, de
    provoquer une décision ou si les associés n'ont pu délibérer valablement, tout
    intéressé peut demander au tribunal la dissolution de la société. Il en est de même si
    les dispositions de l'alinéa 2 ci-dessus n'ont pas été appliquées. Dans tous les cas, le
    tribunal peut accorder à la société un délai maximal de six mois pour régulariser la
    situation ; il ne peut prononcer la dissolution, si, au jour où il statue en première
    instance sur le fond, cette régularisation a eu lieu.
    Les dispositions du présent article ne sont pas applicables aux sociétés en
    redressement judiciaire.
    Chapitre IX : De la transformation de la société
    Article 87
    La transformation d'une société à responsabilité limitée en société en nom collectif,
    exige l'accord unanime des associés.
    La transformation en société en commandite simple ou en commandite par actions
    est décidée conformément aux statuts de la société à responsabilité limitée et avec
    l'accord de tous les associés qui acceptent d'être commandités.
    La transformation est décidée après présentation du rapport du ou des commissaires
    aux comptes de la société, le cas échéant, sur la situation de celle-ci ; à défaut, ils
    sont désignés par ordonnance du président du tribunal, statuant en référé, sauf
    accord unanime des associés et ce, à la demande du gérant.
    La transformation en société anonyme est décidée à la majorité requise pour la
    modification des statuts de la société à responsabilité limitée ; dans ce cas, les
    dispositions de l'article 36 de la loi n° 17-95 relative aux sociétés anonymes sont
    appliquées.
    Toute transformation, effectuée en violation des règles du présent article, est nulle.
     
  4. ذات النقاب

    ذات النقاب أختكم في الله

    J'aime reçus:
    102
    Points:
    48
    Re : constitution d'une SARL

    ahal forme juridique capital katsajlo fi la banque , wa dir RG wa patente walakin wach drasti machrou3 mazyan
     
  5. Pe|i

    Pe|i Green heart ^.^

    J'aime reçus:
    501
    Points:
    113
    Re : constitution d'une SARL

    Salam, est-ce que la législation marocaine en terme de SA/SARL est différente de celle adoptée en Europe (spécialement en France) ?? :)
     
  6. ذات النقاب

    ذات النقاب أختكم في الله

    J'aime reçus:
    102
    Points:
    48
    Re : constitution d'une SARL

    comptabilite marocine , droit commercial marocain ta9riban photocopy dial la france, ghir bi nisba la france kayna mise a jour , fi bladna yallah t7arak
     
  7. ذات النقاب

    ذات النقاب أختكم في الله

    J'aime reçus:
    102
    Points:
    48
    Re : constitution d'une SARL

    chouf a khoya sarl mazyana awalan makatalanchi capital kbir

    wa yamkan toun individuelle


    wa ma3a9dachi mata7tajchi dir declaration fi BO wala JAL

    wa mayamkanlikchi tcote en bourse , ya3ni pas de valeurs mobilieres

    walakin ila par exemle khditi credit creancier ytab3ak machi b7al SA creancier 3ando 7a9 yatba3 ghir capital social

    nasi7a ila nta fi maghrib sir markaz istitmar bach yna9so 3lik masafa idariya wa tjanab chafara , okay
     
  8. abdou-ki

    abdou-ki Visiteur

    J'aime reçus:
    0
    Points:
    0
    Re : constitution d'une SARL

    je te conseille au titre de juriste de consulter les étudiants de droit privé en langue française S3 matière de droit commerciale ( droit des société précisément)
    ou bien vister le site de ministère de la justice marocain sur le lien suivant : www.justice.gov.ma
    il y a les documents nécessaires en langue arab, Français et anglais
    bonne chance frère
     
  9. ذات النقاب

    ذات النقاب أختكم في الله

    J'aime reçus:
    102
    Points:
    48
    Re : constitution d'une SARL

    yan yan 7ata ana financiere wa 9arya 9anoun commercial wa civil wa des affaires wa social,wa international mali mam3amrach 3in , [22h] kanad7ak ana yban liya yamchi CRI politique jdida fi bladna bach y3awno investisseur , si non ghadi ydoro bik , wa 7di rassik layfozo bik 9oman ya flan [22h]

    wa la 7tajiti dirassa maliya li machRou3 ana mojouda wala dirni associe jab apport en industrie, [17h]
     
  10. mtlhopla

    mtlhopla Visiteur

    J'aime reçus:
    2
    Points:
    0
    Re : constitution d'une SARL

    tres bon sujet, je me suis tjs interesser au sujet,
    Mais j'ai entendu dire au debut tu devrait bloquer 100 000Dhs ds un compte pour ouvrire une SARL alors que mnt j'ai entendu dire qu'ils ont baisser la somme Mais je ne sais pas a combien, Quelqun as tu une idée sur ca ?

    Merci
     
  11. bidawi sga3e

    bidawi sga3e Touriste

    J'aime reçus:
    3
    Points:
    18
    Re : constitution d'une SARL

    fi frança avec un capital de 1euro et au Maroc avec 1 Dirham
    makayène ma7ssen men la forme EURL malheureusement makaynach fel maghrib
     
  12. imadici

    imadici Pr. Ìpşø Fąċŧǿ...

    J'aime reçus:
    14
    Points:
    18
    Re : constitution d'une SARL

    [06c]
    Merciiiiiiiiiiiiiiiiiiii les amis wellah vous etes top top
    vraiment chui chanceux d'etre un membre de ce site que j'admire bcp .
     
  13. tarix64

    tarix64 Visiteur

    J'aime reçus:
    46
    Points:
    0
  14. elmariachii83

    elmariachii83 Visiteur

    J'aime reçus:
    1
    Points:
    0
    Comment faire naître votre entreprise?


    Formalité 1 : certificat négatif

    Entreprises concernées
    Toutes les sociétés commerciales sauf pour les entreprises individuelles qui n'optent pas pour une enseigne

    Administration concernée
    Office Marocain de la Propriété Industrielle et Commerciale représenté au sein du Centre Régional d'Investissement

    Documents demandés
    - Présenter une demande sur imprimé à retirer auprès du CRI
    - Carte d'identité nationale ou passeport,
    - Photocopie de la carte d'identité nationale ou passeport si l'investisseur se fait représenter par une autre personne

    Frais
    - 30 Dhs pour la recherche
    - 140 Dhs pour le certificat négatif
    - timbre de quittance de 20 Dhs

    N.B :
    - Passé un délai d'un mois, les certificats négatifs non retirés seront annulés
    - Passé un délai d'un an, les certificats négatifs retirés et non déposés pour inscription au registre du
    commerce seront annulés

    Formalité 2 : Établissement des statuts ( Acte notarié ou sous seing privé) :

    Entreprises concernées
    Toutes les sociétés commerciales

    Organes concernés
    Cabinet Juridique : fiduciaires , notaires , avocats , experts
    comptables conseillers juridiques etc ....

    Renseignements à fournir
    A définir avec la cabinet juridique chargé du dossier

    Frais
    - 20 Dhs de frais de timbres pour la légalisation par page
    - honoraires du cabinet juridique

    Formalité 3 : établissement des bulletins de souscription et le cas échéant des actes d'apport :

    Entreprises concernées
    Les sociétés les sociétés commerciales particulièrement les SA , SAS et
    SCA

    Organes concernés
    Cabinet Juridique : fiduciaires , notaires , avocats , experts
    comptables conseillers juridiques etc ....

    Pièces justificatives
    bulletins de souscription signés par les souscripteurs

    Frais
    honoraires du cabinet juridique

    Formalité 4 : blocage du montant du capital libéré :

    Entreprises concernées
    Les sociétés commerciales particulièrement les SA,SARL, SAS , SNC , SCA

    Administration concernée
    Banque

    Formalités
    Le dépôt doit être effectué dans un délai de 8 jours à compter de la réception des fonds par la société.
    Une attestation de blocage de capital libéré doit être délivrée par la banque

    Pièces justificatives
    Les statuts, certificat négatif, pièces d'identité, les bulletins de souscription et les montants du capital libéré.

    Formalité 5 : établissement de la déclaration de souscription et de versement :

    Entreprises concernées
    SA, SAS , SCA

    Organes concernés
    Cabinet Juridique : fiduciaires , notaires , avocats , experts
    comptables conseillers juridiques etc ....

    Forme juridique de la déclaration de souscription et de versement
    - Suivant acte authentique établi par un notaire
    - Suivant acte sous seing privé établi par le cabinet juridique
    - Devant être déposé au greffe de tribunal du lieu du siège social.

    Pièces justificatives
    Les bulletins établis par le notaire et l'attestation de blocage du capital libéré de la banque

    Frais
    honoraires du notaire ou fiduciaire

    Formalité 6 : publication au journal d'annonces légales et au bulletin officiel :

    Entreprises concernées
    Toutes les sociétés commerciales

    Organes concernés
    Journal d'annonces légales
    Bulletin officiel

    Formalités
    Pour les SA : publication dans un Journal d'annonces légales avant immatriculation au RC puis une 2ème publication dans un Journal d'annonces légales et au Bulletin officiel
    Pour les autres formes de sociétés commerciales : publication dans un Journal d'annonces légales et au Bulletin officiel avant immatriculation au RC

    Frais
    variable

    Formalité 7 : dépôt des actes de création de société et formalités d'enregistrement :

    Entreprises concernées
    SA, SARL, SNC, SCS, SCA

    Administration concernée
    Direction Régionale des Impôts représentée au sein du Centre Régional d'Investissement

    Documents à fournir
    Pour les sociétés autres que la SA : Dans le mois de l'acte ( 30 jours)
    Pour toutes les sociétés : le contrat de bail ou l'acte d'acquisition doivent être enregistrés dans le mois de leur établissement.

    Frais
    Pour SA :
    * 0,5% du capital, avec un minimum de 1000 dhs plus timbre de 20 dhs par
    feuille pour les statuts de la société
    * PV de nomination du président et de conseil d'administration : 50 Dhs
    Pour les autres formes :
    * 0,5% du capital, avec un minimum de 1000 dhs plus timbre de 20 dhs par
    page pour les statuts de la société
    * PV de nomination du gérant : 50 Dhs
    Pour toutes les sociétés : enregistrement du contrat de bail : 300 Dhs

    Formalité 8 : inscription à la patente et identifiant fiscal ( IS - IGR -TVA ) :

    Entreprises concernées
    Pour les entreprises individuelles : Patente , IGR , TVA
    Pour les sociétés commerciales ( à l'exception de la SNC sur option ) :
    Patente , IS , TVA

    Administration concernée
    Direction Régionale des Impôts représenté au sein du Centre Régional d'Investissement

    Documents à fournir
    Pour la Patente :
    - demande précisant l'activité
    - agrément ou diplôme pour les activités réglementées
    - accord de principe pour les établissements classés
    - le contrat de bail au l'acte d'acquisition ou attestation de
    domiciliation par une personne morale

    Frais
    Néant

    Formalité 9 : immatriculation au registre de commerce :

    Entreprises concernées
    Toutes les sociétés commerciales

    Administration concernée
    Tribunal de Commerce représenté au sein du Centre Régional d'Investissement

    Frais
    Dépôt des statuts : 200 Dh
    Immatriculation au RC : 150 Dh

    Formalité 10 : Affiliation à la CNSS :

    Entreprises concernées
    Toute société

    Administration concernée
    Caisse Nationale de la Sécurité sociale représentée au sein du Centre Régional d'Investissement

    Frais
    Néant

    Formalité 11 : Déclaration d'existence à l'inspection du travail :

    Entreprises concernées
    Toute entreprise

    Administration concernée
    Inspection du travail représentée au sein du Centre Régional d'Investissement
     
  15. elmariachii83

    elmariachii83 Visiteur

    J'aime reçus:
    1
    Points:
    0
    tous les renseignements pr la creation d`une entreprise sur ce lien casainvest.ma
     
  16. imadici

    imadici Pr. Ìpşø Fąċŧǿ...

    J'aime reçus:
    14
    Points:
    18
    merci pour votre aide c interressant .
     
  17. Med Omar

    Med Omar MoUl DéTaILS-GaRoU PiPaS Membre du personnel

    J'aime reçus:
    813
    Points:
    113
    exposé a khay ch7al tachri koulchi wajad b etude de faisabilité tt koulchi kayan o deja khda la note 16 [22h] iwa a khay ra kayan sifat liya un site bach ndir fih partage o nsifto lkhouya ola 3tini yahoo dialak par MP o nsitfo lkhouya
    ah o hta l power point kayan dc ma 3andak madir
     
  18. lovefriend

    lovefriend Visiteur

    J'aime reçus:
    0
    Points:
    0
    nouveauté

    mtmt au maroc la création d'une sarl c'est juste avec un blocage de 10.000 dirhams à la banque
     
  19. AIT CHIKHALI

    AIT CHIKHALI Visiteur

    J'aime reçus:
    0
    Points:
    0
    khassek les statuts o tdir les déclarations pour l'immatriculation dial la société dialk
    f les statuts, il faut préciser : les noms, prénoms ..etc dial les associés, l'objet dial la société ya3ni l'activité dialha, adresse dial le siège social, capital social ou les parts dial chaque associé.
    La Gérance imken tdirha f statut (nommer la personne li ghadi tkalef b la gérance) olla tdirha f PV séparé.
    (Le mieux takhd un exemple/ modèle o tdir fih lbayanat dialk o dial la société li baghi tdirha olla chof un professionnel dial droit idir lik les statuts.)
    khas tdir une annonce f journal d'annonces légales o tjib une attestation de dépôt de fonds (banque olla caisse de de dépôt et de consignation).
    Après khas trid les formalités dial l'enregistrement bach takhod le Kbis dial la société (chambre de commerce olla le Greffe dial Tribunal de commerce li 9riba l l'adresse dial la société), Normalement homa i3tiwk les informations nécessaires 3la les modalités d'enregitrement li homa khassin b lmaghrib.
     
  20. tolerance2008

    tolerance2008 Visiteur

    J'aime reçus:
    0
    Points:
    0
    pr le capital il faut bloquer seulemnt le 1/4,s'il s'agit du 10.000dh il faut bloquer 2500dh
    pr faciliter la tâche il faut visiter le Centre regional d'investissement pr mieux comprendre ,car c'est celui k s'occupe du RC,patente,IF,affiliation dans la CNSS
     

Partager cette page