Contrebande à travers la frontière algérienne

Discussion dans 'Info du bled' créé par freil, 15 Juillet 2005.

  1. freil

    freil Libre Penseur

    J'aime reçus:
    52
    Points:
    48
    La dernière saisie par la brigade judiciaire de gendarmerie royale de Sidi Bennour d’environ 17 génisses, dont 04 à Ouled Frej, introduites illicitement à travers les frontières Algériennes, continue de défrayer la chronique et les inquiétudes des observateurs du monde de l’élevage dans les Doukkala .

    Placées dans la fourrière municipale de Sidi Bennour, où les conditions d’hygiène nécessaires font manifestement défaut, les 13 génisses saisies dans la région de Béni Hlal et selon un rapport dressé par une commission élargie, composée de représentants des autorités locales, de la gendarmerie royale, de la sûreté nationale, de l’ORMVAD, et d’un vétérinaire inspecteur , toutes des femelles de race pure ‘’Holstein’’ dont une de race Monbéliarde, âgées de moins de deux ans. Quatre d’entre elles portent des boucles d’origine étrangère, alors que le reste porte la trace de boucles enlevées.

    Selon d’autres sources vétérinaires dignes de foi, les génisses saisies sont d’origine Française. Le constat effectué, trois jours après, à la fourrière municipale, fait état de symptômes d’un syndrome viral, caractérisé par une inflammation au niveau de la muqueuse (Stématite), des larmoiements, des diarrhées, une hyper thermie de 39 à 40 degrés et quelques avortements...

    Les conformations, gestations, et âges de ces génisses , révèle le constat, ne peuvent pas provenir d’un élevage marocain.

    Rappelons enfin que la brigade judiciaire de la gendarmerie royale de Sidi Bennour, méne une enquête d’arrache pied sur cette affaire, pour mettre le grappin sur le ou les coupables supposés tirer les ficelles et profitant de la contrebande de génisses à partir des frontières Algériennes.



    Source: L'opinion.
     

Partager cette page