[COPIER/COLLER] CEUX QUI FUIENT ET CEUX QU’ON A FAIT FUIR !

Discussion dans 'Discussion générale' créé par MIMALION, 22 Septembre 2008.

Statut de la discussion:
N'est pas ouverte pour d'autres réponses.
  1. MIMALION

    MIMALION Visiteur

    J'aime reçus:
    439
    Points:
    0


    Une certaine presse ne découvre la fuite des cerveaux de notre pays qu’aujourd’hui, comme si ces mouvements et ces exodes humaines ne datent que de nos jours, alors qu'elles remontent à plusieurs années si ce n’est pas à plusieurs siècles.
    En laissant de coté tout ce qui se rapporte aux conquêtes et aux guerres, les déplacements des personnes d’un pays à un autre sont plus souvent motivés par des considérations économiques. On quitte son pays et on s’installe ailleurs pour améliorer sa condition de vie et assurer un avenir pour ses enfants.
    C’est vrai que de nombreux marocains ingénieurs ou médecins cherchent à s’établir en dehors de leur pays; certains pour s’assurer un mode de vie meilleur que celui qu’ils vivent au Maroc, d’autres pour pouvoir continuer leurs recherches dans des domaines pointus et que la recherche scientifique au Maroc ne leur permet pas, par manque de moyens.

    Cette presse donc soulève ce problème crucial, des départs des cadres qui quittent le pays après que le Maroc ou plus exactement le contribuable ait investi sur eux, en supportant le coût de leurs études et de leur formation (environ 1 million de dirhams par cadre) !
    Ont-ils le droit de partir et de mettre leur expertise et leur savoir à la disposition d’un pays qui n’a pas dépensé un sou pour leurs formations ?
    Je vous laisse tout le temps qu'il faut pour méditer et trouver une réponse à cette question.

    Mais rassurez-vous, ce n’est pas ce à quoi j’ai voulu arriver. Je vais vous dire pourquoi j'en veux à cette presse qui soulève ce problème important mais oublie peut être volontairement un autre problème qui me semble plus important que le premier !

    Dans cette fuite de cerveaux dont elle parle, n'a-t-elle pas vu celle de tous les cerveaux marocains qui ont contribué à faire d’Israël le pays qu’il est devenu aujourd’hui ?
    Et pour être direct et franche, ne doit-on pas nous mordre les doigts en voyant des marocains de confession juive, natifs d’Erfoud, de Debdou, de Demnate, de Benhmed, d'Essaouira, de Boujaad ou d'une autre ville du Maroc occuper et réussir leurs missions dans les postes de ministres et de hauts cadres en Israël ?
    Ces cerveaux là, notre presse n’en parle guère!
    Peut être qu’elle fait la différence entre ceux qui ont tout fait pour fuir leur pays et ceux pour qui on a tout fait pour les faire fuir !
    Et s’il faut faire des reproches à ceux qui ont tout fait pour fuir, un jour il faudrait demander des comptes à ceux qui ont fait fuir les autres!




    Ainsi va le Maroc
     
    1 personne aime cela.
  2. ABOU IMANE

    ABOU IMANE SAHBANE

    J'aime reçus:
    153
    Points:
    63
    le mot:fuir..machi fe m7allou..7ite makay8robe ghire lli dayer chi zabla..
    8ya bkoul bassa6a 8ijra..ba7te 3al l2a7ssane..majale a7ssane lil3amale ou l2ibda3..ou ta79i9e addate..lawe kanete addouroufe mouta7a fel blade makanche wa7ed yefakkere fe nouzou7..lmas2oule louwel 3la koulchi??ma3roufe ou blamanb9awe n3awdou fel 7kaya..ou lmoche 3amrou ma ya8robe men dare l3ersse...
     
    1 personne aime cela.
  3. israe

    israe Bannis

    J'aime reçus:
    26
    Points:
    0
    je pense que quand elle a utilisé le verbe fuir, elle voulait dire fuir le poids de la vie qui devient de plus en plus cher, elle va donc dans le même sens que vous.


    Par ailleurs, au passage, je voudrais rappeler à ma chére mimi, qu'un certain temps (en 1998) elle allait "fuir" elle aussi, alors pourras-tu nous l'expliquer soeurette ?


    moi je vais fuir avant qu'elle vienne me chasser de sa chambre hhh
     
  4. titegazelle

    titegazelle سُبحَانَ اللّهِ وَ بِحَمْدِهِ Membre du personnel

    J'aime reçus:
    4181
    Points:
    113
    La fuite des cerveaux existe depuis belle lurette et cela est dû comme tu en as parlé. Je veux seulement rajouter une petite remarque quant aux marocains de confession juive. Ces marocains juifs sont partis, pour la plus part, d'eux-mêmes depuis les années soixante relatives à la guerre des six jours et celles d'après. D'ailleurs, la majorité de ces juifs sont partis s'installer au Canada. Ils avaient peur pour leur sécurité alors qu'il n'y avait pas de quoi s'en inquiéter. Quant aux juifs partis en israel et occupant des postes de haut niveau dans leur gouvernement, je crois que leur politique est édifiante.
     
  5. MIMALION

    MIMALION Visiteur

    J'aime reçus:
    439
    Points:
    0
    je confirme[16h]
    effectivement khouya alabarik c ce que je voulais dire.

    malki farcha[11h]
    si j'ai pensé à partir, c'était pour fuir le chomage d'autant plus qu'à l'époque, les offres que j'ai provenaient de pays étrangers alors que je n'ai même pas reçu de lettre de regret suite à mes multiples demandes d'emploi.


    je t'aurais<p
     
  6. MIMALION

    MIMALION Visiteur

    J'aime reçus:
    439
    Points:
    0
    Merci bcp pour ces informations enrichissante
    rabbi ykhallik lina
     
Statut de la discussion:
N'est pas ouverte pour d'autres réponses.

Partager cette page