Cote Divoire: Ils sont capables de tout...

Discussion dans 'Scooooop' créé par simalger, 7 Septembre 2005.

  1. simalger

    simalger Visiteur

    J'aime reçus:
    0
    Points:
    0
    Côte d’Ivoire - La rumeur tue Chirac à Abidjan 




    (Soir Info |5.9.2005|)
    Hier dimanche, alors que les Ivoiriens contenaient difficilement leur colère et leur déception suite à la défaite des Eléphants
    --------------------------------------------------------------------------------

    Hier dimanche, alors que les Ivoiriens contenaient difficilement leur colère et leur déception suite à la défaite des Eléphants

    contre les Lions indomptables du Cameroun, en match comptant pour les éliminatoires de la Coupe du monde et de la Can 2006 des rumeurs faisaient état du décès du président de la République française, Jacques Chirac.
    De Port-Bouët à Yopougon, en passant par Koumassi, Marcory Treichville, le tout Abidjan jubilait, pour manifester, dit-on, sa joie. Plusieurs personnes ont appelé à notre Rédaction pour vérifier l’information selon laquelle le président français aurait finalement succombé à son ‘’petit accident vasculaire cérébral’’ survenu vendredi 2 septembre 2005. Vendredi soir, le président Chirac a constaté, lui-même, en travaillant qu’il souffrait de ce petit trouble, ce qui l’a conduit à souhaiter faire des examens. Il s’était donc rendu à l’hôpital militaire du Val-de-Grâce, où les médecins lui ont proposé de rester pour faire des examens complémentaires. En tout état de cause, selon l’Afp, l’état de santé du président français Jacques Chirac était jugé dimanche ‘’très satisfaisant’’ par l’hôpital militaire parisien, où il est censé rester une semaine. “ L’état général et le bilan de santé du président sont très satisfaisants ”, a indiqué l’hôpital du Val-de-Grâce. “ Il a passé une bonne nuit et la surveillance médicale se poursuivra, comme prévu, pendant encore quelques jours ”, a-t-on ajouté. C’est la première hospitalisation du chef de l’Etat français en dix ans de présidence. Elle l’a contraint à annuler ses rendez-vous pendant une semaine, sans toutefois l’empêcher de suivre les dossiers en cours. Le président Chirac, âgé de 72 ans, a été admis vendredi soir, après avoir ressenti, en début de soirée, des troubles de la vision et des maux de tête. L’hôpital a annoncé ‘’un petit accident vasculaire ayant entraîné un léger trouble de la vision, qui devrait disparaître en quelques jours’’, dans un communiqué samedi 3 septembre. Le président devait subir une batterie d’examens, dont des scanners et IRM (Imagerie par résonance magnétique). Il reste aux commandes du pays et il n’y a pas de vacance du pouvoir, comme peut le prévoir la Constitution, un cas où la direction des affaires reviendrait au président du Sénat.

    De villepin en ‘’dauphin’’ Le Conseil des ministres de mercredi prochain sera exceptionnellement dirigé par le Premier ministre Dominique de Villepin. M. Chirac a eu deux entretiens samedi et dimanche à l’hôpital, avec le secrétaire général de l’Elysée, pour reporter ses rendez-vous, dont une visite en Allemagne et évoquer les dossiers en cours, dont un dramatique incendie survenu dans une tour près de Paris qui a fait au moins 14 morts dans la nuit de samedi à dimanche. Des médecins, interrogés sur le type d’accident vasculaire subi par le chef de l’Etat, ont évoqué une mini-attaque cérébrale suscitée par un minuscule caillot, au niveau d’une artère qui irrigue la rétine. Un accident qui, pris à temps, est dans l’immense majorité des cas sans conséquences graves. Une hospitalisation en urgence s’imposait, néanmoins pour prévenir une récidive plus sérieuse. Cet accident vasculaire pourrait trahir un mauvais état des artères présidentielles, pas rare chez un ancien fumeur comme l’est le président Chirac, a souligné un médecin. “ J’ai rencontré hier (samedi) le président de la République, j’ai eu l’occasion de lui parler hier matin et de lui parler aujourd’hui (dimanche), les choses sont simples : il a un petit trouble de la vision d’un ½il, cela ne s’est accompagné d’aucun autre trouble, il n’y a pas eu d’accident ”, a déclaré M. de Villepin à des journalistes. “ Dès lors qu’il n’y a pas de motif d’inquiétude, dès lors que le président se sent parfaitement bien hormis ce petit trouble de la vue, il attend de savoir ce qu’il en est. Le lendemain matin on lui indique qu’il s’agit d’un petit accident vasculaire, il me téléphone immédiatement, vers 10h du matin ”, a indiqué le Premier ministre. M. de Villepin a décrit l’état de Jacques Chirac samedi après-midi : "A aucun moment, lui parlant, je ne pouvais imaginer qu’il s’est passé quoi que ce soit. Je l’ai vu debout, marchant dans sa chambre et évoquant les grands sujets .” Interrogé sur d’éventuelles contre-indications médicales sur les voyages en avion, M. de Villepin a estimé que rien ne permet de penser, qu’à aucun moment, de telles difficultés pourraient survenir.
     
  2. AcHaRa

    AcHaRa Gnaoui

    J'aime reçus:
    41
    Points:
    48
    Re : Cote Divoire: Ils sont capables de tout...

    [07h]

    ps : merci de signaler la source
     
  3. xmane85

    xmane85 Visiteur

    J'aime reçus:
    1
    Points:
    0
    Re : Cote Divoire: Ils sont capables de tout...

    C des fous, je crois ke leur relation avec la france ne sera plus la mm, surtt après ce coup, cT pa terrible avant, là ca va s'empiré !!!
     

Partager cette page