Coupe d'Afrique des Nations - (Tunisie 5-11 novembre) : Les jeunes Marocains en demi-finale

Discussion dans 'Autres Sports' créé par oisis73, 10 Novembre 2006.

  1. oisis73

    oisis73 llit3ejjib yettibla

    J'aime reçus:
    139
    Points:
    0
    C'est bien parti pour les quatre jeunes qui représentent le Maroc à la 2e édition de la coupe d'Afrique des Nations qui se déroule en terre tunisienne. En effet, Bahia Mouhtassine, Fatima Zahra Allami, Mehdi Ziadi et Anas Fettar ont tous passé les premiers obstacles et ont disputé les demi-finales hier. La sélection des quatre mosquetaires en herbe n'a pas été facile pour la commission technique car beaucoup de jeunes se valent. Après son excellente exhibition face au Portugal en coupe Davis, Rabiî Chaki a été le premier choisi avec Mehdi Ziadi. Face au refus du Tangérois, c'est Anas Fettar qui a pris le relais.

    Ces deux jeunes représentent la génération montante, celle qui sera désormais appelée à défendre les couleurs nationales en coupe Davis, ou de la CAN, comme c'est le cas à Tunis. C'est également un bon test avant le sulfureux match contre le Danemark pour le compte du barrage du groupe II de la zone Euro-Afrique.

    L'autre espoir qui avait de fortes chances d'être retenu par le DTN est Yassine Id Mbarek du Stade Marocain qui revient d'une tournée en Europe et frappe aussi aux portes de l'équipe nationale. Anas Fettar, qui a également disputé un Future au Nigeria où il a gagné quelques points, espère aller le plus loin possible à Tunis.

    Politique de rajeunissement

    Mehdi Ziadi, qui a acquis une première expérience en Australie en coupe Davis, est devenu le n° 2 de l'équipe nationale après Rabiî Chaki. Tout deux profitent ainsi de l'absence de Mehdi Tahiri et Mounir El Aarej qui risquent de ne plus figurer sur les tablettes du capitaine Abderrahim Moundir. C'est le v½u du président de la fédération, Mohamed Mjid, qui soutient la politique de rajeunissement.


    Le vainqueur de cette CAN-2006 aura droit à une wild-card au tableau final du Grand Prix Hassan II qui aura lieu au mois d'avril. Donc, l'enjeu est de taille et les duels seront impitoyables jusqu'à la finale prévue samedi. Chez les filles, le choix s'est porté sur Bahia Mouhtassine, qui domine le tennis national depuis des années et qui a le meilleur classement WTA.

    Sa rivale, la Tunisienne Selima Sfar, l'a coiffée sur le poteau l'an dernier et a assuré sa place au tableau final du Grand Prix de S.A.R. la Princesse Lalla Meryem. L'autre Marocaine n'est autre que la révélation du tennis féminin Fatima Zahra Allami, qui a besoin d'un sponsor pour percer à un haut niveau.

    Les deux joueuses ont bien débuté cette compétition et sont bien parties pour poinçonner leur ticket au tableau final du WTA de Rabat.

    LE MATIN​
     

Partager cette page