Création d'un programme "Migration pour le développement du Maroc" en Belgique

Discussion dans 'Info du bled' créé par annous, 13 Juillet 2006.

  1. annous

    annous Guest

    Le ministre belge de la coopération au développement, Armand De Decker "envisage de créer un programme "Migration pour le développement du Maroc" (qui a pour) vocation de mobiliser les compétences et les ressources de la diaspora marocaine résidant en Belgique", indique-t-on mercredi de source officielle.

    veloppement, organisé les 10 et 11 juillet 2006 à Rabat

    Baptisé MIDMA, ce programme "serait orienté vers le développement économique du Nord du Maroc", ajoute le ministère belge de la coopération au développement dans un communiqué publié à l'occasion de la tenue, jeudi à Bruxelles, d'une réunion sur le thème "migration et développement", qui fait suite à la Conférence de Rabat.

    M. De Decker "rencontrera les représentants des diasporas présentes en Belgique ainsi que les ONG concernées" par cette question, ajoute le communiqué.


    Le rôle des participants au MIDMA "serait notamment de renforcer les centres d'appui aux PME", ajoute la même, précisant que le département de la Coopération belge "finance également des projets de développement proposés par des associations de migrants en Belgique".

    Le ministère belge justifie cette approche par le fait que ces migrants ont des atouts certains : "connaissance de la langue et de la culture locale, sensibilité à certaines valeurs, continuité des projets vu l'existence de certains réseaux".

    De surcroît, assure-t-il, "des études ont mis en avant une forte corrélation entre la qualité de l'intégration des migrants dans le pays d'accueil et le degré de leur implication dans le développement de leur pays d'origine".

    Aussi M. De Decker souhaite-t-il "encourager l'implication des diasporas dans le développement", a expliqué le communiqué, soulignant que la conférence de jeudi à Bruxelles "visera à encourager l'utilisation des transferts financiers que les migrants envoient à leur pays d'origine (les "remittances") à des fins de développement".

    Le ministre "souhaite créer un fonds européen de transferts et de développement qui réunirait des capitaux privés (les remittances) et des capitaux publics.

    Ce fonds servirait au financement de projets de développement, en s'inspirant du modèle tres-por-uno mexicain", selon la même source.


    www.menara.ma
     

Partager cette page