Crédits: Timide démarrage en 2011

Discussion dans 'Scooooop' créé par Med Omar, 4 Mai 2011.

  1. Med Omar

    Med Omar MoUl DéTaILS-GaRoU PiPaS Membre du personnel

    J'aime reçus:
    813
    Points:
    113
    Crédits: Timide démarrage en 2011

    • A peine 1,5% de hausse à fin mars
    • Le risque est jugé encore très important
    • Bataille des banques sur les prêts immobiliers
    [​IMG]


    Evoluant sur une cadence plus forte que celle des dépôts, la croissance des crédits semble revenir au même rythme que celle des ressources bancaires à fin mars. Selon les chiffres publiés par Bank Al-Maghrib, les dépôts bancaires ont crû de 0,5% à 610 milliards de DH, alors que les prêts des établissements de crédits, eux, ont augmenté de 1,5% à 630 milliards de DH. La tension sur les trésoreries bancaires pourrait être une des explications de cette situation. Le risque en est une autre. Les créances en souffrance ont progressé de 3,3% en l’espace de trois mois. Pour les professionnels, il faut s’attendre à un niveau de risque similaire à 2010. C’est dire que la confiance n’est pas totalement de retour.
    Il faut dire que l’accès au financement bancaire s’est corsé pour les entreprises depuis 2008. A fin mars 2011, les crédits alloués au secteur privé n’ont progressé que de deux petits points. «Le rating est devenu assez serré. Les banques entrent davantage dans le détail», explique un banquier. D’où la légère hausse de 2,8% des facilités de trésorerie depuis le début de l’année. Pour leur part, les crédits à l’équipement accusent une baisse de 1,2% à 133,5 milliards de DH.


    [​IMG]

    Sur les autres segments, le crédit à la consommation marque une progression de 1,1% et 6,8% en glissement annuel. Malgré la timide croissance, les professionnels s’attendent globalement à une année 2011 meilleure que la précédente, même s’ils doivent se passer du Salon de l’auto – il a lieu une fois tous les deux ans – qui constitue une occasion de forte demande de crédit à la consommation. «Les établissements de crédits ont mal vécu l’exercice 2010 en termes de performance au niveau du crédit à la consommation. Aujourd’hui, ils sont plus disposés à faire des propositions à des conditions plus intéressantes», relève une source du marché. «Nous avons bien débuté l’année. Nous serons davantage fixés après les mois de juin et juillet qui connaissent un pic de demande de crédits à la consommation», ajoute-t-elle.
    Les banquiers sont encore plus optimistes sur l’évolution des crédits immobiliers au regard de la concrétisation des projets immobiliers, principalement dans le social, attendue cette année. Au terme des trois premiers mois de l’année, l’octroi de crédit à l’habitat a augmenté de 3,1% par rapport à fin 2010 et 12,6% sur les douze derniers mois. Les volumes octroyés aux promoteurs, eux, enregistrent une petite hausse de 0,6% (0,9% en glissement annuel). Le crédit à l’habitat reste le moteur du segment des particuliers pour les banques. «Elles seront plus agressives», confie un banquier. Surtout qu’aujourd’hui, les prix des biens immobiliers sont plus incitatifs. Les statistiques de la Banque centrale à fin 2010 font état d’un recul de 0,9% des prix des actifs immobiliers sur un an. Pour cette année, les professionnels s’attendent à une stagnation, voire un repli des tarifs dans certaines régions. Un repli qui pourrait s’accompagner d’une légère détente du coût du crédit. «Une baisse des taux n’est pas à exclure compte tenu de la forte concurrence que se livre les banques. Nous avons aujourd’hui des taux qui sont à la limite de la rentabilité», conclut un directeur de banque.

    Franck Fagnon

    Source : lien
     
  2. 7amil almisk

    7amil almisk مهدي يعقوب عاشق الأحرف

    J'aime reçus:
    173
    Points:
    63
    lahla yj3alhoum yrabhou douk lvampirat die labnak ou les societe diel lriba kntleb llah yjihoum sizi fnhar wahd fel3aalam kamel
     
  3. Princesse des Sages

    Princesse des Sages Accro

    J'aime reçus:
    219
    Points:
    63
    o fin nkhdam ana arass trombia <p

    hhh je plaisante ana ghi kan9ari o li bgha ikhdam tma chghlo hadak lol
     
  4. kechia

    kechia Accro

    J'aime reçus:
    211
    Points:
    63
    je pense ke le tx d'interet sur crédit est encore élevé au maroc alors que le taux d'intéret sur depot est encore bas iwa kifach mabrawch que la situation sois timide!
     

Partager cette page