croyez vous à la liberté de s'exprimer au Maroc?

Discussion dans 'Discussion générale' créé par sahame, 5 Janvier 2008.

  1. sahame

    sahame only god can judge me!!!

    J'aime reçus:
    35
    Points:
    0
    dire ce qu'on veut là ou on veut le temps qu'on veut=une liberté personnelle de s'exprimer et tout!
    mais est elle valable dans note cher Maroc?
    la personne qui s'exprime librement et dit ce qu'elle veut, ne sera t elle pas sanctionnée pour abus, non respect etc???[01m]

     
    1 personne aime cela.
  2. adil1974bis

    adil1974bis Visiteur

    J'aime reçus:
    20
    Points:
    0
    deux sujets

    coucou
    tu as donc deux sujets entres tes mains liberté et responsabilité comme dit le proverbe français ta liberté fini juste la ou commance la liberté des autres , au maroc aujourd'hui on laissent les gens parlent mais à la moindre erreur on paye cher:cool:
     
  3. adilasri

    adilasri wald bladkoum

    J'aime reçus:
    53
    Points:
    28
    Peux-tu nous donner des exemples d'erreurs pour lesquelles on payent.
    Je pose la question car je ne sais pas vraiment ce qui se passe au maroc maintenant.
     
  4. ptit_h

    ptit_h Accro

    J'aime reçus:
    192
    Points:
    63
    je ne crois pas a la liberté d expression au maroc bienque les gens courageux s exprimant librement de nos jours ne subissent pas le mal qu ils pouvaient subir avant dans les années 70 et 80 et meme les années 90.

    au maroc de nos jours, on a bien le droit de s exprimer librement mais les responsables savent que cette liberté ne sert a rien tant que cette dite liberté est donnée a un peuple en mode KO.

    c'est devenu une comedie et on a bien mis en evidence le proverbe qui disait : qawatte l 8ame kadha77ak : on rit de nos malheurs, les journalistes les exprimenent librement et on continue d en rire
     
    1 personne aime cela.
  5. sllim

    sllim rebbi kbir

    J'aime reçus:
    194
    Points:
    0
    awdi mnin n3arfo le sens de la liberté on peu la descuter par c ke la librti au maroc na aucun sens precis chak1 parl de sa liberti mais ma laho o ma 3alayh ellaho a3lam
     
  6. adil1974bis

    adil1974bis Visiteur

    J'aime reçus:
    20
    Points:
    0
    quand on touche aux lignes rouges désigées par la constitution
     
    1 personne aime cela.
  7. @chilos

    @chilos Accro

    J'aime reçus:
    108
    Points:
    63
    dernierement kounte au stade, mohim fl'entré tanhder m3a wahed deri sahbi ou wahed bolisi gal lya aji nta ach tatgoul; ou ana ngoul lih tanhder m3a sahbi ou nta malek!! ja serfekni, apré ja wahed l'officié serfekni hta howa(lyawm l3alami li tsarfik dak nhar) apré il a pris dak l'officié mon ticket ou ket3ou
    wé liberté d'expression kayna fhad lblad lhamdollilah
     
  8. acharki

    acharki Visiteur

    J'aime reçus:
    4
    Points:
    0
    Bjr,
    La réponse y est mon ami. Si on dépasse les limites rouges désignées par la constitution, c'est claire que ça doit etre sanctionné.
    La liberté ne veut pas dire anarchie : on fait tt ce qu'on veut et quand on veut sans qu'il y est de répriment. De cette manière personne n'aura de droit.
    La constitution en elle même donne bcp de libertés, mais la plus part restent ancre sur feuille. Par ignorance ou par peur, nombre de personnes ne jouissent pas entièrement de leur droits. Ignorance par ce qu'on n'est pas au courant, ou peur des conséquence.
    A mon avis, la liberté ça s'assume avant tt. On ne peut donner une arme à un fou. Faute de vrai culture, de civisme et d'engagement, on use mal de libertés les plus fondamentales. Mais il y a du chagement, le plus grand c'est le droit de NE PAS VAUTER et les dernières éléctions en sont la preuve.
    "Un être ne se sent obligé que s'il est libre, et chaque obligation, prise à part, implique la liberté".A bientôt.
     
  9. adilasri

    adilasri wald bladkoum

    J'aime reçus:
    53
    Points:
    28
    J'arrive pas a croire ce que tu dis,je ne dis pas que tu mens, non jamais je ne dirais ça,mais c'est une histoire vraiment ......je ne sais quel adjectif je dois utiliser......
    C'était en quelle année
     
  10. @chilos

    @chilos Accro

    J'aime reçus:
    108
    Points:
    63
    y'a un mois lors du match raja#marikh a rabat
     
    1 personne aime cela.
  11. adilasri

    adilasri wald bladkoum

    J'aime reçus:
    53
    Points:
    28
    Iwa khouya ach ghadi ngoulek: alla8 yakhoud fi8oum al7e9
     
  12. ziko30

    ziko30 Citoyen

    J'aime reçus:
    13
    Points:
    38
    Liberté d'expression !
    boff comment dire ! Avoir un prof de physiques en 6 eme qui ne donne ta note selon ton visage (ca veut dire qu'il ne depasse pas 3 ) et qu'il te dit que si tu veux ta note : y'a un moyen ! vous le connaisser surement : LES cours !
    Bof direction ou surveillant general ! a qui parler ...
     
  13. A_mir

    A_mir les causes perdues...

    J'aime reçus:
    103
    Points:
    0
    L'abus de pouvoir

    Dans le plus beau pays du monde l'abus de pouvoir est monnaie courante. Et ça va du chef de la famille au gros "krouch l7ram", en passant par le Moqadem du quartier et le petit instituteur de l'école primaire.
    L'abus de pouvoir au Maroc, entraine toutes les heures des jours que Dieu fait, des représailles contre celles et ceux qui osent braver l'autorité et demander à voix "trop" forte leurs droits.
    L'exemple raconté par @chilos se reproduit tous les jours dans des lieux différents (sur la route avec un policier, dans l'entreprise avec son supérieur, dans la maison entre la bonne et la famille qui l'accueille...).
    "w kama takouno yowalla 3alaykom"
    Allah yer7amna
     
  14. A_mir

    A_mir les causes perdues...

    J'aime reçus:
    103
    Points:
    0
    Excuse moi mon cher, mais l'ignorance ou l'immaturité dont fait preuve certains de nos concitoyens ne peut être une raison pour justifier les manquement aux droits constitutionnels (la même qui définit les lignes rouges) dont souffrent une majorité.

    Et permets de dire que l'exemple du "droit de ne pas voter" est vraiment bidon. Les changements lors des dernières élections sont essentiellement deux:
    1- Les gens ont eu marre de se faire avoir par ces mascarades et ces mises en scènes inutiles.
    2- C'est peut-être la 1ère (ou la 2ème) fois qu'on annonce les vrais taux de participations. Sommes-nous assez naïfs pour croire au taux de participation de 98% pendant l'air Hassan II? Sommes-nous assez naïfs pour croire que 99,8% avaient voté oui pour la nouvelle constitution à l'époque? (les 0,2% étant des votes blancs!!).

    Chacun a le droit à l'optimisme. Et chacun peut croire s'il le veut que nous sommes gouvernés par des gentils, et que tout les marocains sont foncièrement bons, et qu'ils vivent aux mieux qu'ils peuvent au vu des moyens qu'a le Maroc. Mais prière d'essayer de moins trouver des justifications à tout, surtout au moment où il faut demander des comptes.

    Fraternellement.
     

Partager cette page