Décès à Paris de M.Driss Bassri

Discussion dans 'Info du bled' créé par s_shadow, 27 Août 2007.

  1. acha3ir al majhoul

    acha3ir al majhoul Accro

    J'aime reçus:
    184
    Points:
    63
    iwa lah yerahmo hada mantolbo lih

     
  2. aminounou

    aminounou Visiteur Membre du personnel

    J'aime reçus:
    16
    Points:
    0
    Alba9a2ou lillah lah yra7mou w yr7am jami3 oumate mo7amad :(
     
  3. izeli

    izeli ●[●ЖΣΨ

    J'aime reçus:
    229
    Points:
    63
    khas la ville de sttat dir el 7idad 3 jours .
     
  4. tarix64

    tarix64 Visiteur

    J'aime reçus:
    46
    Points:
    0
    yo yo yo yo yo yo yo yo yo[:Z]

    men hna le jahenam ncha2 lah, lah yessed 3lih ga3 biban re7ema we ye3edbo be myate alfe 3adabe

    lah yekhliha sel3a
     
  5. RedEye

    RedEye - أبو عبدالرحمن - Membre du personnel

    J'aime reçus:
    4153
    Points:
    113
    staghfir allah a sa7bi, al mayat makatjouz 3lih ghir ra7ma....
     
  6. MIMALION

    MIMALION Visiteur

    J'aime reçus:
    439
    Points:
    0
    tout le monde ou presque est certainement de ton avis ya borasse, mais "odkoro amwatakoum bi elkhayre"

    daba houwa mate o matjouze 3lih ghir arra7ma o rabbi ghadi yatawallah, innaho youmhil wala youhmil
     
  7. tarix64

    tarix64 Visiteur

    J'aime reçus:
    46
    Points:
    0
    @ bou3wina : plutot mourir a khay we hadouk li sifet howa kan tayed3i lihoum be re7ema
    @ mima : hadak rah 3adow lah we makanch khasso yemout moute lah kan khasso yete7ekem 3lih bel2i3dam


    la kanou hadouk messelmin wa bna9ess men had din ga3, baraka ma tkedbou 3la ryousskom we matenssawch li matou gheder byed had le kelb
     
  8. MIMALION

    MIMALION Visiteur

    J'aime reçus:
    439
    Points:
    0
    du calme khouya tatik, ne t'emportes pas ainsi, le fait que nous parlons ains de lui, ne veut pas dire que nous sommes d'accord avec tous les masacres et les carnages dont des victimes endurent à ce jours les séquelles surtout psychique, et t'en fais pas il paiera pour tout ceci, Dieu est seul juge
     
  9. tarix64

    tarix64 Visiteur

    J'aime reçus:
    46
    Points:
    0
    je calma matekhafich , je suis même trés heureux [22h]
     
  10. MIMALION

    MIMALION Visiteur

    J'aime reçus:
    439
    Points:
    0
    Ok tu me rassures,

    Et maintenant, bien des ancres vont couler, sur ce qu'il pouvait détenir comme secrets et des hypothése sur des éventuels confessions faites dans ce sens et...et...
     
  11. Saad.

    Saad. Accro

    J'aime reçus:
    99
    Points:
    48
    lah ira7mou o issma7 lihe wakha ta tkarfass 3la lmaghrib bezaf !!1

    mais hadouk nass li dlamhoum wach ghadi issam7ou lihe ?
     
  12. MIMALION

    MIMALION Visiteur

    J'aime reçus:
    439
    Points:
    0
    mandanche yessam7o lih lahouma wala 3a2ilathoum
     
  13. Saad.

    Saad. Accro

    J'aime reçus:
    99
    Points:
    48
    Driss Basri (AR: إدريس البصري) Ex-Innenminister von Marokko war unter König Hassan dem II. der mächtigste Mann der "Diktatur". Im krimi "Les années de plomb" ist Driss Basri Hauptdarsteller. Lebt jetzt im luxuriösen Exil in Paris

    http://de.wikipedia.org/wiki/Driss_Basri

    driss basri exministre de l'interieur du maroc etait pendant la periode de hassa 2 le plus puissant homme de cette "diktature " . dans le crime "les années de plombe" driss basri etait l'acteur principale . il vit maintenant dans un luxueux azil à paris
     
  14. Saad.

    Saad. Accro

    J'aime reçus:
    99
    Points:
    48
    hhhhhhhhhh sam3ou hadi

    Driss Basri a dit:

    « Je suis un maître un grand maître. Je suis un colosse, un géant. Je suis un maréchal du Maroc. Docteur en droit, grand humaniste, idéologue et philosophe de la monarchie, premier partout depuis le cours élémentaire. J'ai lu Bossuet et saint Thomas d'Aquin, alors qu'eux, ceux qui m'attaquent, ne savent même pas lacer leurs bottes. Je suis un grand monarchiste et un monarchiste honnête, eux ne sont que des monarchistes rapaces. Le Maroc, ils sont en train de l'enterrer... »

    « Il y a eu quatre très grands serviteurs du royaume sous Hassan II : Mohamed Oufkir, Ahmed Dlimi, Mohamed Reda Guedira et moi-même. Tous sont morts, sauf moi. »

    Déclarations à FRANÇOIS SOUDAN 6 mars 2005 - Jeune Afrique


    source : http://www.larbi.org/index.php?2005/03/17/64-driss-basri-je-suis-un-grand-maitre-un-colosse-un-geant
     
  15. MIMALION

    MIMALION Visiteur

    J'aime reçus:
    439
    Points:
    0
    wow quelle modestie !!!!
     
  16. tarix64

    tarix64 Visiteur

    J'aime reçus:
    46
    Points:
    0
    driss l3roubi dar hadchi kamel
    ewa bazzzzzzz[22h]
     
  17. 7amil almisk

    7amil almisk مهدي يعقوب عاشق الأحرف

    J'aime reçus:
    173
    Points:
    63
    نسأل الله أن يرحمه و جميع موتى المسلمين
    لا يعلم المرء ما الذي ختم له به فلا تدعو له إلا بالرحمة
    خالد بن الوليد قتل المؤمنين من خيار الصحابة و تاب الله عليه
     
  18. Saad.

    Saad. Accro

    J'aime reçus:
    99
    Points:
    48
  19. anaayoub

    anaayoub Accro

    J'aime reçus:
    187
    Points:
    63
    tarix kolchi khasso ygoul allah yra7mo allah soub7anah rah kay ghfar jami3 dnoub ila an yochraka bih ga3 dak chi li dar khayb bino o bine lah rah 7na ka ngoulo allah yra7mo ama dak chi li dar bino o bine nass rah ma mssam7inouch 3lih o radi yt3adab bih
    kif dak chi li darti nta oula ana oula wa7ad akhor ila chi mara 9walabti chi moul l7anout oula d7akti 3la chi wa7ad 7na kolna bachar o kolana dayrine dnoub
     
  20. Le_Dictateur

    Le_Dictateur Visiteur

    J'aime reçus:
    85
    Points:
    0
    Décès à Paris de l'ancien ministre de l'interieur Driss Basri

    [imgs]http://www.meknes-net.com/actualites/img/1188219635basri.jpg[/imgs]
    L'ancien ministre de l'Intérieur, Driss Basri, est décédé lundi à Paris, à l'âge de 69 ans, à la suite d'une longue maladie, a-t-on appris de source hospitalière.

    Natif de Settat, le 8 novembre 1938, l'ancien ministre de l'Intérieur avait commencé sa carrière dans la police, comme commissaire principal à la sûreté régionale de Rabat, avant de rejoindre le ministère de l'Intérieur, comme directeur des affaires générales et du personnel d'autorité.

    Licencié en droit public, titulaire d'un doctorat de 3-ème cycle en 1975 et d'un doctorat d'Etat en droit public à l'université des sciences sociales de Grenoble (1987), Driss Basri avait été nommé le 12 janvier 1973 à la tête de la Direction générale de la surveillance du territoire, puis le 26 avril 1974, secrétaire d'Etat à l'Intérieur, poste qu'il avait conservé jusqu'en mars 1979.
    A cette dernière date, il avait été nommé ministre de l'Intérieur, fonctions qu'il cumulait, à partir du 15 novembre 1985, avec celle de ministre de l'Information. Il avait été reconduit dans ces fonctions en 1992 au sein des gouvernements successifs de Mohamed Karim Lamrani, avec rang de ministre d'Etat, en 1994.

    Le 27 février 1995, il est nommé Ministre d'Etat, ministre de l'Intérieur, au sein du gouvernement de M. Abdellatif Filali, qui a rompu la jonction entre les départements de l'Intérieur et de la Communication. M. Driss Basri sera également reconduit au sein du gouvernement de M. Abderrahmane Youssoufi, le 14 mars 1998.

    Le 9 novembre 1999, il a été déchargé de ses fonctions par SM le Roi Mohammed VI, qui le décora du Grand Cordon du Wissam Al Arch.

    M. Basri, qui parallèlement à ses fonctions, n'avait pas rompu ses liens avec l'université, en tant qu'assistant, est l'auteur de quelques ouvrages relatifs à l'administration territoriale, dont "L'agent d'autorité", "L'administration territoriale au Maroc: Ordre et développement", "L'administration marocaine: L'expérience marocaine","Le contentieux administratif dans les pays du Maghreb","La décentralisation au Maroc: De la commune à la région".

    Source - MAP
     

Partager cette page