Démantèlement d’une cellule terroriste

Discussion dans 'Info du bled' créé par michele2010, 16 Novembre 2006.

  1. michele2010

    michele2010 Visiteur

    J'aime reçus:
    7
    Points:
    0
    Les services de sécurité ont démantelé, récemment, une cellule terroriste relevant du réseau "Tawhid Wal Jihad". Les arrestations ont été effectuées dans les zones périphériques de Nouaceur et au quartier Bernoussi à Casablanca.

    Nouveau coup de filet des services de sécurité marocains contre la nébuleuse terroriste. Treize personnes, présentées comme membres présumés d'une cellule terroriste se revendiquant du réseau dénommé "Jamaât Tawhid Wal Jihad", ont été arrêtées récemment dans la banlieue casablancaise et au quartier populaire Bernoussi.


    Selon les premiers éléments d'information recueillis par ALM, ces arrestations avaient été effectuées suite à des opérations conjointes menées par des équipes de la Brigade anti-gangs, de la BNPJ (Brigade nationale de la police judiciaire) et de la DGST (Direction générale de la surveillance du territoire) et ce entre vendredi et lundi derniers.

    A en croire une source policière, des écoutes téléphoniques, sous supervision du Parquet, ont permis de localiser la majorité des membres de cette cellule avant de donner l'assaut. C'est ainsi qu'une première opération a permis l'arrestation de quatre membres de cette cellule dans un bidonville de Dar Bouazza douar Ouled Ahmed, province de Nouaceur). Il s'agit de deux frères venus rendre visite à leurs parents qui ont été rejoints par deux de leurs amis et présumés compagnons de cellule. Trois autres membres de cette cellule avaient été, par la suite, interpellés à Bouskoura.

    Les sept autres membres, précise une source sécuritaire, avaient été cueillis au quartier populaire de Sidi Bernoussi. Les identités exactes des 13 prévenus n'ont pas encore été révélées, si ce n'est qu'ils sont tous des jeunes, tous de nationalité marocaine.

    Après les interrogatoires de rigueur, et les nécessaires compléments d'enquête, les membres de cette cellule seront déférés devant la Cour d'appel de Rabat (ou son annexe de Salé), juridiction à compétence nationale en matière d'affaires de terrorisme.

    Les membres de cette cellule, ajoute une autre source, auraient entretenu des relations avec Mohamed R'ha, le belge d'origine marocaine arrêté il y a plusieurs mois dans le cadre du démantèlement d'une autre cellule terroriste qui, entre autres, embrigadait des jeunes pour le Jihad en Irak.

    Ce n'est pas la première fois qu'on entend parler, dans la galaxie terroriste marocaine, de "Jamaât Tawhid Wal Jihad fi al Maghrib". Pendant l'automne 2005 (octobre et novembre), elle s'est manifestée notamment par la distribution d'un communiqué où elle annonçait avoir déclenché la guerre aux autorités marocaines et décidé de s'en prendre à des responsables gouvernementaux cités par leurs noms et fonctions. Plus encore, ce groupe, qui a choisi une appellation proche de celle du groupe du terroriste Abou Mussaâb Zarqaoui, avait salué la condamnation à mort des ressortissants marocains enlevés en Irak.

    Interrogée à l'époque par l'AFP (en réaction à un dossier d'ALM), une source sécuritaire avait déclaré qu'«il s'agit d'une plaisanterie, (et que) ces gens n'existent pas». Nabil Benabdallah, ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement (menacé de mort par le même groupe) avait affirmé à ALM ne pas faire «attention à ce genre de balivernes». Aujourd'hui, les services de sécurité ont réussi à mettre la main sur les membres de "Jamaât Tawhid Wal Jihad fi al Maghrib". La justice tranchera donc l’affaire.

    Aujourd'hui Le Maroc
     
  2. beno

    beno Visiteur

    J'aime reçus:
    0
    Points:
    0
    Re : Démantèlement d’une cellule terroriste

    il ya bcp de groupes terroristes qui ont visé le maroc ces derniéres années il devrait avoir alors un réseau mafieu bien ramifié et je ne sais pa conbien sa prendra de temps pr arriver à coupé la tete du serpent si ne se né pa benladen.
     

Partager cette page