Démantèlement d'un réseau de dealers de drogues dures à Tanger

Discussion dans 'Info du bled' créé par Info du bled, 17 Mars 2009.

  1. Info du bled

    Info du bled Writer

    J'aime reçus:
    3
    Points:
    0
    La police judiciaire de Tanger a arrêté lundi, deux trafiquants de drogues dures et plusieurs membres de leurs familles. 



    Une équipe de la police judiciaire de Tanger a réussi, lundi, à démanteler un réseau de dealers qui commercialisent des drogues dures dans différents quartiers populaires de la ville.

    Après une surveillance de la maison d'un dealer au quartier B'ni Makada, les éléments de la police judiciaire ont donné l'assaut, tôt le matin du lundi.

    Quarante policier ont encerclé la maison du dealer et pris position sur les toits pour l'empêcher de prendre la fuite par les terrasses des maisons mitoyennes. Face à une demeure transformée en forteresse avec des portes blindées et 5 chiens de la race pitbull, les éléments de la PJ ont dû faire usage de gros moyens pour forcer la porte d'entrée et mettre les prévenus hors d'état de nuire.

    Après avoir maîtrisé le prévenu (M. K) et 5 membres de sa famille impliqués dans le trafic de drogue dure, les policiers ont découvert 156 doses de cocaïne, 486 doses d'héroïne et une somme en liquide de 13.500 dh.

    Le prévenu n'a pas tardé à révéler l'identité de son fournisseur, habitant non loin de son quartier. Les policiers se sont aussitôt rendus à l'adresse indiquée. Après une brève résistance, le fournisseur (Y.R) et des membres de sa famille ont capitulé.

    Le chef du SRPJ de la préfecture de police de Tanger, M. Mansouri Azouzi Mohamed, a indiqué que la fouille du domicile du deuxième prévenu, arrêté lui aussi avec 5 membres de sa famille, a permis la découverte de 72 grammes d'héroïne pure et de 20 grammes de cocaïne non coupée.


    Interrogé sur une somme de 21 millions de centimes en sa possession, le prévenu a reconnu que c'est la recette de ventes des doses d'héroïne et de cocaïne durant deux jours seulement.

    Une voiture immatriculée à l'étranger a été également saisie par la police. Après complément d'enquête, les 12 prévenus seront déférés devant la justice pour trafic et commerce de drogues dures.


    Source : medi1sat.com
     

Partager cette page