Démarrage de la campagne agricole : L'Etat au secours des paysans

Discussion dans 'Info du bled' créé par Casawia, 14 Septembre 2005.

  1. Casawia

    Casawia A & S Forever

    J'aime reçus:
    145
    Points:
    0
    Comme à l'accoutumée en cette période de septembre de chaque année, les préparatifs pour la campagne agricole commencent. Les opérations d'emblavement et de préparation du sol ont débuté dans plusieurs régions du Royaume notamment pour les terres irriguées ou pour le bour favorable. Alors que pour les autres formes de terroir, il faudra attendre les premières précipitations pour commencer les travaux. Selon le département de l'Agriculture, toutes les mesures nécessaires ont été prises pour mener à bien l'opération.

    Le département garantit notamment un stock suffisant en matière de semences et d'intrants. Outre les difficultés traditionnelles liées aux préparatifs, les agriculteurs ont été fortement impactés par une baisse sensible de leur trésorerie due en grande partie aux piètres résultats de la dernière saison agricole.

    Même au niveau de l'irrigué, la faiblesse des stocks hydriques dans les barrages à cause du recul du cumul pluviométrique a incité les Offices de mise en valeur agricole (ORMVA) à rationaliser les dotations allouées aux exploitants en eau. Les périmètres les plus touchés concernent essentiellement ceux de Doukkala, de Tadla, de Souss, du Haouz et de Tafilalt. En revanche, les périmètres situés au nord du Royaume (Gharb, Loukkos, Moulouya) disposent de suffisamment de ressources hydriques pour répondre aux besoins des exploitants agricoles. Et pour cause, les barrages dans ces régions ont un niveau de remplissage qui dépasse les 65%.


    Pour faire face aux effets de la sécheresse, l'Etat a déjà mis en place un programme d'intervention. Cette initiative vise à satisfaire les besoins urgents des populations touchées et de préparer le lancement de la campagne agricole. Le programme d'action prévu s'articule autour de plusieurs axes d'intervention.
    Il est à signaler que le gouvernement a décidé en concertation avec le Crédit agricole du Maroc (CAM) de procéder à un traitement de l'endettement des agriculteurs à travers la mise en ½uvre d'une opération de rééchelonnement de dette pour 100.000 petits agriculteurs.

    Un programme a été initié pour la protection et la sauvegarde du cheptel.

    Charaf Jaidani
    Le Matin
     

Partager cette page