Désigné président du Conseil d’affaires maroco-britannique : Mustapha Terrab, l’homme

Discussion dans 'Info du bled' créé par Info du bled, 24 Octobre 2009.

  1. Info du bled

    Info du bled Writer

    J'aime reçus:
    3
    Points:
    0
    [​IMG]
    Dans le cadre de la coopération et du partenariat liant la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) et la Confédération du patronat britannique (CBI), Mustapha Terrab a été désigné pour co-présider le Conseil d’affaires maroco-britannique.
    La nomination de M. Terrab raffermira davantage la coopération entre les communautés d’affaires des deux pays.
    La connaissance approfondie de M. Terrab des relations internationales en général et des relations liant les secteurs privés marocain et britannique en particulier, son dévouement et ses qualités professionnelles seront d’un grand apport aux travaux futurs du Conseil d’affaires maroco-britannique.
    Il y a lieu de noter que la coopération économique maroco-britannique a connu un bond qualitatif ces dernières années, avec une progression considérable du nombre de compagnies britanniques installées au Maroc et des échanges commerciaux entre les deux pays.
    De nouvelles opportunités d’affaires sont actuellement explorées dans des domaines aussi prometteurs que le tourisme, l’immobilier, l’Offshoring, les infrastructures, l´agroalimentaire, les services financiers, les technologies de l’information et l’aéronautique.

    Bio express

    Mustapha Terrab, président de la Commission Economie de la CGEM (juin 2006-mai 2009), est DG de l’Office chérifien des phosphates (OCP). Né en 1955 à Fès, titulaire en 1990 d'un doctorat d'Etat (PHD) en recherche opérationnelle du Massachusetts Institute of Technology (MIT), d'un Masters en ingénierie dans le même institut, Mustapha Terrab est également titulaire d'un diplôme d'ingénieur de l'Ecole nationale des ponts et chaussées de Paris (1979).
    De 1990 à 1992, il a été professeur au Rensselaer Polytechnique institute, Troy à New York (dans les départements des sciences de la décision et des systèmes d'ingénierie et d'ingénierie civile et environnementale). Il fut également professeur assistant et chercheur associé au MIT.
    Ancien consultant au laboratoire Draper de Cambridge au Massachusetts de 1989 à 1993. Il devait auparavant intégrer Bechtel Civil (1983/85) et Minerals, INC, à San Fransisco en Californie, en qualité d'analyste en systèmes de transport où il était responsable des études planning pour le projet de construction de l'aéroport international de Damman (Arabie Saoudite) et membre de l'équipe chargée des études économiques liées au projet de la liaison fixe à travers le détroit de Gibraltar.
    Il a reçu en 1988 le prix Frederick C. Hennie III pour sa contribution exceptionnelle au programme d'enseignement du département d'ingénierie électrique et informatique du MIT.
    En février 1998, il a été nommé directeur de l'Agence nationale de réglementation des télécommunications. En février 2006, Sa Majesté le Roi Mohammed VI, le nomme Directeur général de l’Office chérifien des phosphates .







    Source : libe.ma
     

Partager cette page