+ de 60 roquettes se sont abattues dans le Sud d'Israël mercredi,

Discussion dans 'Scooooop' créé par kimoxls, 25 Décembre 2008.

  1. kimoxls

    kimoxls Visiteur

    J'aime reçus:
    2
    Points:
    0
    Plus de soixante roquettes se sont abattues dans le Sud d'Israël mercredi, obligeant Israël à bloquer la livraison de biens humanitaires transportés par bateau qui devait se dérouler dans la journée.

    Dans le même temps, le cabinet de sécurité a réclamé d'urgence le ministre de la Défense Ehoud Barak pour une discussion spéciale concernant les tirs incessants sur Israël depuis le début de la journée.

    Plusieurs roquettes de type Grad ont été lancées sur Ashkelon au cours de la matinée. L'une d'elles a atterri dans la cour intérieure d'une résidence privée, mettant plusieurs personnes en état de choc.


    Deux autres habitants de Netivot, localité également cible d'une salve de roquettes palestiniennes, ont été traumatisés.

    Face à ces attaques, nombre de ministres s'opposent à une prolongation de la trêve avec le Hamas et demandent à Barak de donner ordre à Tsahal de répliquer fermement.

    La ministre des Affaires étrangères et dirigeante Kadima Tzipi Livni, le vice Premier ministre Haim Ramon ainsi que le ministre du Travail, du Commerce et de l'Industrie Eli Yishai recommandent une réponse militaire forte.

    De plus, dans la nuit de mardi à mercredi près de huit obus de mortier et deux roquettes ont été lancées depuis la bande de Gaza sur Israël. Un des obus a touché une maison d'un kibboutz du Néguev occidental. L'attaque n'a fait aucun blessé.

    En réponse à cette pluie de roquettes, le ministre de la Défense Ehoud Barak a annoncé mercredi sa décision de bloquer un bateau transportant des aides humanitaires et de la nourriture vers la bande de Gaza.

    Pourtant, malgré les tirs incessants de Kassams pendant la journée de mardi, Ehoud Barak avait initiallement pris la décision d'autoriser le passage de vivres humanitaires vers l'enclave palestinienne pour répondre aux appels de la communauté internationale concernant la situation humanitaire à Gaza.

    De la nourriture de base, des médicaments, de l'essence et des réchauds à gaz devaient être transférés vers la bande de Gaza via les points de passage de Karni et Kerem Shalom.

    Cinq camions égyptiens contenant également des biens humanitaires ont été autorisés à entrer dans la bande de Gaza, une initiative de la femme du président Hosni Moubarak, Suzanne Moubarak.



    Jerusalem Post
     

Partager cette page