De nombreux pays interdisent leur territoire aux séropositifs

Discussion dans 'Scooooop' créé par @@@, 4 Août 2008.

  1. @@@

    @@@ Accro

    J'aime reçus:
    252
    Points:
    83
    Si le combat contre le sida n’est plus vraiment au-devant de la scène médiatique actuelle, la planète compte toujours près de 33 millions de personnes vivant avec cette maladie infectieuse. Chaque année, 2,7 millions de nouveaux cas sont découverts, la plupart en Afrique, mais de plus en plus en Russie et en Asie du Sud.



    Comme chaque année, la conférence mondiale sur le sida (qui se tient jusqu’au 8 août) va évoquer les aspects de la lutte comme les soins thérapeutiques et la prévention « notre priorité numéro 1, notre priorité numéro 2 et notre priorité numéro 2 » a plaidé Festus Mogae, l’ex-président du Botswana, un des pays les plus touchés. Autre sujet au cœur des discussions : la liberté de circulation des personnes touchées par le VIH.



    Dans près de la moitié des pays adhérents à l’ONU, des mesures discriminatoires touchent les personnes séropositives. La mesure la plus courante est l’interdiction de s’installer dans le pays. L’argument le plus utilisé étant celui du coût d’une personne séropositive pour la société. Argument remis en cause par les associations de lutte contre le sida qui font valoir que souvent , une personne séropositive a tendance à travailler plus qu’une personne séronégative, dans le désir d’être reconnue comme valide.



    Plus rares sont les interdictions totales de territoire. Cette interdiction est appliquée à l’heure actuelle par 13 pays (Arabie saoudite, Arménie, Bruneï, Chine, Corée du Sud, Irak Lybie, Moldavie, Oman, Qatar, Russie, Soudan et Etats-Unis (mais le Congrès a voté pour lever cette mesure).


    http://www.parismatch.com/dans-l-oe...-leur-territoire-aux-seropositifs/(gid)/44139
     

Partager cette page