Derb Omar : Le projet de restructuration lancé

Discussion dans 'Info du bled' créé par @@@, 18 Mars 2010.

  1. @@@

    @@@ Accro

    J'aime reçus:
    252
    Points:
    83
    [​IMG]

    · Un appel d’offres pour l’élaboration de scenarii

    · Trois mois pour rendre sa copie

    · Fini les activités de gros et la circulation des camions


    Derb Omar change de visage. Le poumon commercial de Casablanca et du Maroc fait l’objet d’un appel d’offres pour sa requalification. Ce projet s’inscrit dans le cadre du programme Rawaj 2020. Un plan s’articulant autour d’une offre de produits répondant aux besoins des consommateurs tout en améliorant l’accessibilité et la qualité des produits mis sur le marché. Autre axe du programme Rawaj, l’amélioration des acteurs de commerce et l’émergence de nouveaux modèles de distribution.

    Il s’agit de la mise en place d’une offre Maroc pour le commerce et la distribution à travers des schémas régionaux de développement du commerce et un master plan d’implantation des zones d’activités commerciales (ZAC). Le tout devra s’articuler avec les autres chantiers sectoriels tels que l’équipement, le transport, le tourisme, l’habitat…

    Or, le quartier Derb Omar, qui englobe également le quartier Benjdia, la zone dite Le Comptoir, se situe aux antipodes d’un schéma urbain moderne. Mais comment s’est donc développé ce quartier au cœur d’une des villes qui se veut à l’image des grandes métropoles occidentales?

    Derb Omar concentre, aujourd’hui, à lui seul tous les maux de Casablanca: occupation du domaine public, anarchie commerciale, circulation difficile, activités informelles, présence de bidonvilles terrestres et aériens…

    C’est pourquoi le ministère du Commerce, le Centre régional d’investissement (CRI), la wilaya de Casablanca, la Région et la commune urbaine ont décidé donner une nouvelle vocation à ce quartier, situé au cœur de la ville.

    Le futur contrat-programme logistique (CPL) prévoit l’interdiction en ville des aires de stockage et de logistique et la relocalisation de ces activités au niveau de la nouvelle zone logistique multiflux de Zenata. «Environ 70% des commerçants de Derb Omar possèdent des dépôts dans les quartiers de Belvédère, La Villette, Ben M’Sick, Lahraouyinine et Aïn Sebaâ», explique Mhamed Latifi, président de l’Association nationale des commerçants de gros et de détail et membre de la Chambre de commerce de Casablanca.

    Le CPL prévoit également l’interdiction de circulation en ville des camions de 5 tonnes et plus. En fait, l’interdiction existe depuis 1984 pour les véhicules de plus de 3,5 tonnes mais personne n’applique la réglementation.


    La nature des différents commerçants et leurs attentes en termes de relocalisation devront être également faire l’objet d’un examen en profondeur. Le quartier Derb Omar accueille à la fois des activités de gros et de détail, ainsi que d’entreposage. Pour Chami, l’objectif final est de transformer tous ces commerces en simples show-rooms. Exit donc les dizaines de dépôts et autres grossistes. Ce qui posera le problème de la relocalisation de tout ce beau monde.

    «Nous ne sommes pas contre le déménagement de ces commerces dans la zone de Zenata à condition que les pouvoirs publics procèdent au cas par cas», poursuit Latifi. Certains magasins se monnayent à des centaines de milliers de DH. Et les commerçants ne veulent pas perdre au change. Selon le président de leur association, ils s’attendent à des locaux conformes à la superficie de leurs locaux actuels. Le propriétaire d’un dépôt, par exemple, s’étendant sur 3.000 m2 à Derb Omar, n’accepterait jamais d’être relogé dans un local de 300 m2 à Zenata. Ce qui ajoute à la complexité de la démarche de requalification.




    http://www.leconomiste.com/
     
  2. Dexter

    Dexter Visiteur

    J'aime reçus:
    89
    Points:
    0
    le probleme c'est l'éxistence du secteur informel ... y a pas que les camions et les depots la bas .. y a les chariot tirer a l'aide des anes des gens ...


    à mon avis c'est tout l'avenue Med VI qui devra etre reamenager parce que la circulation est vraiment merdique dans cet artère
     

Partager cette page