Des Casques bleus accusés d’abus sexuels : L’ONU décide d’immobiliser le contingent marocain en Côte

Discussion dans 'Info du bled' créé par Le_Dictateur, 25 Juillet 2007.

  1. Le_Dictateur

    Le_Dictateur Visiteur

    J'aime reçus:
    85
    Points:
    0
    [​IMG]

    L'ONU a décidé l'ouverture d’une enquête suite à des accusations d'abus sexuels portées contre les Casques bleus marocains en Côte d’Ivoire. Tout éventuel contrevenant sera rapatrié et jugé au Maroc.

    L'Organisation des Nations Unies a affirmé que tout éventuel auteur d'abus sexuels sur mineurs, sera rapatrié et jugé au Maroc selon les lois en vigueur dans le pays. Cette annonce a été faite après l'éclatement d'une nouvelle affaire de présumés abus sexuels sur mineurs au centre de laquelle se trouverait le bataillon marocain fournissant une bonne partie des unités composant l'ONUCI (Opération des Nations Unies en Côte d'Ivoire) et basées essentiellement à Bouaké.


    Margherita Amodeo, porte-parole de l'ONU a annoncé, dimanche, que seulement une unité formant le bataillon marocain était concernée par les allégations d'abus sexuels faisant actuellement l'objet d'investigations de la part du bureau de contrôle interne de l'ONU. Cette responsable a ajouté que seulement seront prises en considération les allégations émanant de mineurs âgés de moins de dix-huit ans. Margherita Amodeo a promis que l'ONU rapatrierait tout soldat marocain dont la culpabilité serait établie pour qu'il soit jugé selon les dispositions des lois nationales en vigueur.

    L'Onu avait décidé, vendredi dernier, de suspendre les activités du bataillon marocain et d'en confiner les unités dans leurs bases en attendant les conclusions de l'enquête en cours. L'organisation onusienne vise à faire respecter l'engagement qu'elle avait du temps de l'ex-secrétaire général Kofi Annan d'une "tolérance zéro" en matière de répression des abus sexuels contre les mineurs dans les pays où sont engagées des forces onusiennes.
    La presse internationale, qui a relayé ce qui est considéré comme les prémices d'un nouveau scandale impliquant des Casques bleus, affirment que des membres du bataillon marocain auraient abusé sexuellement de mineurs âgés parfois de treize ans en contrepartie de sommes d'argent.

    Des sources onusiennes affirment également que des enfants étaient nés des relations entretenues entre les Casques bleus déployés en Côte d'Ivoire et leurs victimes.

    Le bataillon marocain, fort de quelque 730 éléments, prend part à cette force instaurée par la résolution 1528 (24 février 2004) pour départager le président Laurent Gbagbo et le chef des rebelles Guillaume Soro. Les soldats marocains, salués à maintes reprises pour leur précieux apport, participent à des patrouilles mixtes et s'acquittent surtout de missions humanitaires et sanitaires. Appréciés pour l'appui qu'ils apportent essentiellement au centre hospitalier de Bouaké, les Casques bleus marocains ont eu droit à tous les hommages, fin avril dernier, et le chef de leur contingent, le colonel-major Belkacem Amzaz, a été décoré en présence des deux chefs d'état-major ivoiriens et d'autres personnalités onusiennes.


    Les unités de l'ONUCI totalisent près de 9.000 éléments issus des armées d'une cinquantaine de pays. Ces derniers sont appuyés par des unités françaises de la force "Licorne". Entre autres missions, les Casques bleus s'attachent à préparer le terrain pour des élections qui seront tenues prochainement conformément à l'accord signé en mars dernier entre les parties au conflit.

    Par : Mohamed Boudarham
     
  2. imadici

    imadici Pr. Ìpşø Fąċŧǿ...

    J'aime reçus:
    14
    Points:
    18
    Re : Des Casques bleus accusés d’abus sexuels : L’ONU décide d’immobiliser le contingent marocain en

    La vie militaire rend la personne indiferente, je pense qu'un détaché militaire ne doit pas passer plus de 2 mois loin de son domaine [07h], pour que l'equilibre regne si non les principes seront confus.
     
  3. rachidovitch

    rachidovitch Visiteur

    J'aime reçus:
    6
    Points:
    0
    Re : Des Casques bleus accusés d’abus sexuels : L’ONU décide d’immobiliser le contingent marocain en

    ceci ne m'étonne pas,  il faut voir ce qui se passe dans les régions du maroc qui abritent des bases militaires, ceci dit les autres armées déployées partout dans le monde (française, américaine...) ne sont pas composées des
    enfants de coeurs, si ce n'est pas des abus sexuels, c'est pour pourrir la vie aux habitants
    le contigent de l'armée française au côte d'ivoire par exemple qui est là soi-disant pour "séparer les belligérants" et garantir la paix alors que tout ce qui interesse la france c'est la protection de ses intêréts dans la région ouest-africaine.
     
  4. Med Omar

    Med Omar MoUl DéTaILS-GaRoU PiPaS Membre du personnel

    J'aime reçus:
    813
    Points:
    113
    Re : Des Casques bleus accusés d’abus sexuels : L’ONU décide d’immobiliser le contingent marocain en

    wi c vrai mai comme memeetre ds un pays ami et en+ faire usage de pouvoir pour un interet personnnel ze2ma kama kaycharaf blad mai je suis tt a fai da'ccord avec IMADICI et ke khass chwia cangeons d troupe bach kama n3awdo nti7o f b7al had masa2il mai bon f koul dar kayan fiha bnadem mazyan o bnadem kama mazyan c la vie
     

Partager cette page