Des partis politiques dénoncent les provocations contre le Maroc

Discussion dans 'Info du bled' créé par titegazelle, 1 Mars 2014.

  1. titegazelle

    titegazelle سُبحَانَ اللّهِ وَ بِحَمْدِهِ Membre du personnel

    J'aime reçus:
    4181
    Points:
    113
    [​IMG]

    Des partis politiques ont exprimé leur refus et leur indignation face à toutes les provocations et les agissements suspects contre le Maroc

    Ces réaction font suite à la descente policière à la résidence de l’ambassadeur du Maroc en France, sous le prétexte d'une demande d'audition du Directeur général de la DGST au sujet d'allégations de torture, et aux propos blessants et humiliants à l'égard du Royaume attribués à l'ambassadeur de France auprès de l'ONU.

    Le RNI s'indigne

    Ainsi, le Rassemblement national des indépendants (RNI) a exprimé, dans un communiqué, son "grand étonnement et profond regret face à l'attitude affichée par les autorités françaises au début de ces incidents", notant que les autorités françaises n'ont pas traité ces incidents avec une attention à la mesure de leur gravité et de leurs répercussions négatives sur la qualité des relations historiques distingués entre le Maroc et la France".

    Pour le RNI, ces deux incidents touchent en profondeur le caractère distingué des relations maroco-françaises, constituent une violation flagrante des us diplomatiques et portent préjudice aux obligations issues des accords bilatéraux.

    Rappelant la fierté des Marocains de leur contribution, aux côtés de la France, à la défense des principes de libération du nazisme et du fascisme, le parti à demandé au gouvernement français de mettre en oeuvre toutes les procédures susceptibles de réparer le préjudice subi par le Maroc à la suite de ces déclarations tendancieuses et de punir les auteurs. Il a également souligné la nécessité de traiter avec fermeté ces événements graves pouvant compromettre le climat de confiance et d'amitié profonde entre les deux pays.

    Le FFD condamne

    De son côté, le Front des Forces Démocratiques (FFD) a fermement condamné cette "campagne acharnée" contre le Maroc tout en dénonçant ses instigateurs eu égard à l'ampleur de dégâts causés à l'esprit d'amitié et du partenariat stratégique entre le Maroc et la France. Le Secrétariat général du parti a appelé, dans un communiqué, l'Etat français à expliquer les raisons de tels actes, à présenter des excuses au peuple marocain et déférer les personnes derrières ces actes devant la justice internationale, et à faire tout ce qui est nécessaire pour corriger et réparer le préjudice subi par tous les Marocains à cause d'actes provocateurs et irresponsable et qui ne servent que les intérêts de parties cherchant à provoquer la tension entre le Maroc et la France et à et l'alimenter".

    Le MDS dénonce


    Pour sa part, le Mouvement Démocratique Social (MDS) a également dénoncé ces actes humiliants, en estimant que de telles actions hostiles sont incompatibles avec les liens historiques d'amitié et de coopération entre les deux pays et les deux peuples.

    Le Parti de la Renaissance et de la Vertu : ferme condamnation

    Abondant dans ce sens, le Parti de la Renaissance et de la Vertu a exprimé sa ferme condamnation des actes irresponsable des autorités françaises, y voyant un comportement qui "touche à la souveraineté de l'Etat marocain et un mépris flagrant des procédures d'usage par les canaux diplomatiques dans les situations nécessitant une intervention de nature judiciaire". Le parti a également condamné les propos blessant proférés par l'ambassadeur français à l'ONU et "qui reflètent la mauvaise foi".



    Crédit image : Salaheddine Mezouar, président du parti RNI, et Abdelilah Benkirane chef du gouvernement
    Menara avec MAP / 01.03.2014 : 11h02

    Des partis politiques dénoncent les provocations contre le Maroc | Portail Menara.ma
     
    Dernière édition: 1 Mars 2014

Partager cette page