Des terroristes retiennent 200 otages à Bombay

Discussion dans 'Scooooop' créé par @@@, 27 Novembre 2008.

  1. @@@

    @@@ Accro

    J'aime reçus:
    252
    Points:
    83
    Les forces indiennes affrontent toujours des islamistes armés qui retiennent des otages, dont des étrangers, dans deux hôtels de luxe de Bombay, après avoir lancé une série d'attaques coordonnées. Au moins neuf étrangers ont été tués.


    De nouvelles explosions ont été entendues ce matin à l'hôtel Oberoi où des 200 personnes - parmi lesquelles des Occidentaux - sont encore retenues en otage. Avec le Taj Mahal et le Trident (le nouveau nom de l'ancien Hilton), l'Oberoi est le troisième hôtel de luxe de Bombay à avoir été la cible d'attaques terroristes dans la soirée de mercredi. Déployés sur les lieux, la police indienne et les commandos de l'armée ont repris le contrôle de l'hôtel Taj Mahal, jeudi.

    «Des cadavres ont été retrouvés à l'intérieur, nous les avons sortis. Cette opération se poursuit», a lancé un responsable policier, en indiquant qu'il ne pouvait pas encore chiffrer le nombre d'étrangers retrouvés dans les chambres. Selon la presse indienne, cinq terroristes présumés ont été tués et neuf arrêtés. Par ailleurs, une action est en cours à la Nariman House, où un rabbin, Gavriel Holtzberg, a été pris en otage.

    La Marine indienne a également annoncé avoir arraisonné un cargo suspecté d'être lié à la série d'attaques. Selon l'Indian Express, les terroristes seraient effectivement arrivés à Bombay par la mer, via un bateau baptisé le «M V Alpha».

    Lors d'une série de fusillades et d'explosions dans la soirée, une centaine de personnes ont été tuées et environ 300 autres blessées. Au moins neuf ressortissants étrangers - dont un Italien, un Britannique, un Japonais et un Australien - ont été tués et onze autres blessés dans ces attaques. Les blessés sont originaires de Grande-Bretagne, d'Australie, des Etats-Unis, d'Espagne, de Norvège, du Canada et de Singapour. La communauté internationale tout entière a condamné ces violentes attaques jeudi.


    http://www.lefigaro.fr/international/2008/11/26/01003-20081126ARTFIG00607-carnage-a-bombay-.php
     
  2. @@@

    @@@ Accro

    J'aime reçus:
    252
    Points:
    83
    qui sont les Deccan Mujahideen ?

    L’organisation terroriste ayant revendiqué les attentats de Bombay ferait partie des Indian Mujahideen, responsables de plusieurs attaques depuis le début de l’année.

    Les attaques à la grenade et au fusil d’assaut perpétrées mercredi soir au cœur de Bombay ont été revendiquées par une organisation terroriste islamiste mal connue : les Deccan Mujahideen ("moudjahiddines du Deccan").

    Ce n’est pas la première fois que cette organisation fait tristement parler d’elle: les Deccan Mujahideen ont revendiqué la série d’explosion qui a eu lieu à Jaïpur, dans l’Etat du Rajasthan, le 14 mai dernier, tuant 80 personnes et en blessant près de 200.

    Depuis hier soir, la presse indienne évoque de plus en plus des liens entre les Deccan Mujahideen et un groupe terroriste nettement plus connu, les Indian Mujahideen, qui ont revendiqué la plupart des attaques ayant ensanglanté l’Inde depuis plusieurs mois. La dernière d’entre elles avait fait une vingtaine de morts à Delhi, en septembre dernier.

    D’une part, le courrier électronique de revendication envoyé mercredi soir à la plupart des médias indiens est très similaire aux messages délivrés par les Indian Mujahideen lors de précédentes attaques.

    D’autre part, le mode opératoire des deux organisations –qui consiste à lancer des attaques simultanées en plusieurs points d’une ville– est sensiblement le même. Il est très probable que l’appellation Deccan Mujahideen soit simplement un nouvel habillage revêtu par les Indian Mujahideen, qui font l’objet d’une traque sans relâche de la part des autorités de police indienne.

    Le choix du nom Deccan Mujahideen fait référence à l’immense plateau du Deccan, dans le centre-est de l’Inde. Située dans l’Etat de l’Andhra Pradesh, qui a pour capitale Hyderabad, cette région fut pendant très longtemps de tradition musulmane, bien que les Hindous y soient aujourd’hui numériquement majoritaires.

    Lors de la partition de 1947, l’Andhra Pradesh a pu bénéficier d’une relative autonomie. Cette indépendance n’a pas résisté aux volontés d’unification du gouvernement, qui a rapidement rétabli son autorité sur la région. Cet épisode continue de susciter d’énormes rancoeurs au sein de la population musulmane de cet Etat.

    Les Mujahideen sont soupçonnés d’être liés à l’organisation terroriste pakistanaise Lashkar-e-Taiba. Basée à Lahore, elle bénéficierait du soutien des services secrets interarmées pakistanais (Inter Services Intelligence), véritable Etat dans l’Etat, accusés notamment de financer la guerre en Afghanistan et d’apporter son soutien aux indépendantistes du Kashmir. Cette organisation serait également liée à Al Qaida. La piste islamiste est donc désormais très largement privilégiée.

    http://www.rue89.com/2008/11/27/attentats-de-bombay-qui-sont-les-deccan-mujahideen
     

Partager cette page