Deux millions de Marocains traverseront le Détroit

Discussion dans 'Info du bled' créé par Casawia, 14 Juin 2005.

  1. Casawia

    Casawia A & S Forever

    J'aime reçus:
    145
    Points:
    0
    L'opération transit 2005 démarrera demain. A cette occasion, le dispositif d'accueil des Marocains résidant à l'étranger sera spécialement renforcé.
    Pour pallier les difficultés du passé et éviter les longues files d'attente devant les points de passage maritime, un plan de flotte a ainsi été mis en place. Il devra assurer le trafic maritime, les aménagements portuaires, la sécurité des MRE sur les axes routiers et dans les aires de repos et la sûreté des navires.
    Une enveloppe de 51 millions de DH lui aura été consacrée.


    A signaler par ailleurs que pour faire face à ce retour des Marocains établis à l'étranger, la partie espagnole s'est engagée à mobiliser 13.000 agents de sécurité sur l'ensemble de son territoire et à assurer la couverture sanitaire et sociale à travers une équipe composée de 34 médecins, 6 centres de soins et 141 assistantes sociales, en plus de la mobilisation de 421 spécialistes de la Croix-Rouge.

    Environ 2 millions 580 mille MRE seront concernés par cette opération, soit une hausse de 2,3% de plus par rapport à l'année dernière. 616.000 véhicules feront la traversée du Détroit, soit une hausse de 1,6%. Quelque 12.989 agents de sécurité seront affectés à l'opération de cette année. Un dispositif qui sera complété par plus de 140 agents de l'assistance sociale, 421 membres de la Croix-Rouge et 34 médecins et personnel médical.

    Sur le plan logistique, 34 bateaux de 12 compagnies maritimes devraient assurer la traversée, en plusieurs rotations quotidiennes, de quelque 88.350 passagers marocains et 94 véhicules par jour durant la période du 15 juin au 15 septembre 2005.

    Pour assurer un meilleur accueil, l'Office d'exploitation des ports (ODEP) a entrepris de vastes travaux de réaménagement et de renforcement des équipements du port de Tanger.

    Dans une déclaration à la MAP, Rachid Salama, chef du département exploitation du port de Tanger, explique qu'il " s'agit de rectifier et d'apporter des ajustements à l'organisation du flux véhicules et passagers lors des phases arrivées et retours de l'opération transit, en plus d'optimiser l'exploitation de l'espace du port pour pouvoir faire face aux périodes de pointe, notamment lors de la période retour ". Ces travaux, qui ont nécessité un investissement de 7 millions DH, ont permis d'augmenter l'espace du hall d'accueil de 40 % et l'installation de 7 nouveaux guichets d'estampillage des passeports. Le grand hall d'accueil de la gare maritime Est, réservé aux long courriers (France, Italie), s'est vu équiper d'installations de climatisation pour un investissement de 1,5 million DH.

    Pour assurer un meilleur confort aux passagers, l'Office prévoit de porter les zones ombragées à 10.000 m2, des zones qui seront déployées en fonction du volume d'affluence.

    Un effort particulier devra aussi être consenti en termes de communication et de sensibilisation en direction des RME notamment pour lutter contre les embouteillages aux ports et pour réduire le temps d'attente à l'embarquement. L'administration des douanes a déjà distribué, sur les différents consulats du Maroc à l'Etranger, plus de 100.000 exemplaires de la nouvelle édition de son "guide du MRE ".

    L'objectif étant d'informer les MRE sur l'état des franchises et de la réglementation douanière. De plus la douane dispose d'un site Internet permettant aux MRE de remplir à l'avance la déclaration d'entrée temporaire de leurs véhicules. L'objectif étant d'alléger autant que possible les formalités de passage aux frontières.

    Aussi, un nouveau passage à Bab Sebta, destiné exclusivement au transit des Marocains est construit pour qu'ils réponde au souci d'assurer la fluidité des passages tout en respectant les impératifs de sécurité. Le système de vente de billets en " pool " permettant d'embarquer indifféremment dans le ferry d'une compagnie ou d'une autre afin " que ce soient les bateaux qui attendent les passagers et non le contraire" et l'intégration du port de Tarifa (près d'Algésiras) dans le dispositif, mais pour le trafic des passagers seulement, devraient aider à la fluidité des passages en 2005.

    Rappelons qu'en 2004, les jours de "pointe" (fin juillet, début août à l'aller et fin août pour le retour) ont enregistré un chiffre record en termes d'affluence des voitures et des passagers qui a occasionné par exemple, le dernier dimanche de juillet, 10 heures d'attente au port d'Algesiras qui assure 70 % des traversées avec le Maroc.

    Selon les chiffres communiqués par les compagnies maritimes, l'opération Transit-2004 via le port de Tanger a enregistré 1.483.000 passagers (contre 1.370.000 en 2003) et 338.000 véhicules (contre 318.000 en 2003), soit des hausses respectives de 8 % et 6 %.


    L'Espagne mobilise 13.000 agents de sécurité
    Pour faire face au retour des Marocains établis à l'étranger dans le cadre de l'opération transit-2005, la partie espagnole s'est engagée à mobiliser 13.000 agents de sécurité sur l'ensemble de son territoire et à assurer la couverture sanitaire et sociale à travers une équipe composée de 34 médecins, 6 centres de soins et 141 assistantes sociales, en plus de la mobilisation de 421 spécialistes de la Croix-Rouge.

    Six ports maritimes, dont celui de Tarifa (qui sera opérationnel entre le 1er juillet et le 4 août 2005), seront ouverts. Cette opération de transit sera aussi marquée par l'aménagement de deux aires de repos en plus de la mise en place d'une cellule de coordination maroco-espagnole en matière de protection civile. Le coût estimé de ce dispositif espagnol est estimé à 7 millions d'euros.

    La partie marocaine entreprendra une série de mesures relatives notamment à la création d'une cellule au sein de la Fondation Mohammed V pour la solidarité et à l'établissement de points d'encadrement et d'assistance dans les villes de Sète, Port-Vendre, Almeria, Gênes, Algésiras, Tanger, Nador et Al Hoceïma, ainsi que dans certaines aires de repos, en plus de l'augmentation des effectifs des forces de police, de la Gendarmerie, des forces auxiliaires et de la protection civile dans le cadre de cette opération.

    Les représentations consulaires seront également mobilisées et des permanences quotidiennes seront assurées, y compris les week-ends et les jours fériés, en vue de faire face aux encombrements saisonniers. De même, la sécurité maritime et la coordination entre les commandements des ports et les autorités compétentes seront renforcées, en plus de la mise à la disposition des citoyens de 25 navires.

    L'opération sera également marquée par la création, au niveau de l'administration centrale, d'une cellule de permanence au sein de la Direction des affaires consulaires et sociales, tout au long des jours de la semaine (de 8h à 20h, du 15 juin au 15 septembre).
    Les bureaux de légalisation sont ouverts pendant toute la semaine durant la période allant du 1er juin au 31 août.

    Par El Mahjoub Rouane
    Le Matin





    [Fichier joint supprimé par admin]
     

Partager cette page