Deuxième journée des Mondiaux d’athlétisme : Un cent mètres de rêve

Discussion dans 'Info du bled' créé par Info du bled, 18 Août 2009.

  1. Info du bled

    Info du bled Writer

    J'aime reçus:
    3
    Points:
    0
    [​IMG]
    La soirée du dimanche restera gravée dans les annales de l’athlétisme international. Cette deuxième journée des Mondiaux de Berlin aura été et sera inoubliable. Le héros de la soirée et peut-être de tout le championnat a été sans conteste le sprinter jamaïcain Usain Bolt qui a fait entrer le 100 mètres dans une nouvelle dimension. Incroyable mais vrai : il a couru avec une grande aisance la distance en 9.58. Un nouveau record du monde qui ne sera pas facile à pulvériser avant des années même si Bolt estime qu’il peut courir en 9.40. Il a battu par la même occasion son rival de toujours l’Américain Gay qui est entré second battant le record national américain alors que l’autre jamaïcain de cette fameuse course Asafa Powell a terminé troisième. Bref les mondiaux de Berlin ont connu la naissance d’une nouvelle étoile ou plutôt un nouveau phénomène, une légende du sprint international nommé Bolt! L’autre attraction de la soirée de dimanche fut le concours du lancer de poids chez les dames. Lors de cette seconde journée, la Néo-Zélandaise Valérie Vili a conservé son titre de championne du monde du lancer de poids. Un an après avoir décroché la médaille d’or aux Jeux olympiques de Pékin, Vili, 24 ans, s'est imposée avec un jet à 20,44 m pour venir à bout de l'Allemande Nadine Kleinert fortement soutenue par le public du stade de Berlin mais c’était insuffisant pour battre la Néo-Zélandaise. La troisième marche du podium est revenue à la Chinoise Lijiao Gong. La championne du monde du lancer de poids compte déjà un titre olympique (2008), deux titres mondiaux en plein air (2007, 2009) et un sacre planétaire en salle (2008). «C'était un beau concours, très intéressant à suivre pour le public ; je crois, cela m'a fait du bien», a-t-elle affirmé après son succès. L’autre attraction de cette deuxième journée des Mondiaux de Berlin fut également l’heptathlon (dames) où la concurrence fut acharnée entre la Britannique Jessica Ennis, l’Allemande Jessica Oeser et la Polonaise Kamila. Ce n’est qu’après avoir disputé la dernière épreuve de l’heptathlon, à savoir le 800 m que les trois athlètes furent départagées. L’or est revenu à la Britannique Ennis avec 6731 points, l’Allemande Oeser s’est emparée de l’argent en totalisant 6493 points au grand bonheur du public allemand et la Polonaise s’est contentée de la dernière marche du podium avec 6471 points. La quatrième finale de cette deuxième journée fut le 20 km (dames). Il fut remporté haut la main par la Russe Olga Kaniskina en 1h.28.09 suivie de l’Irlandaise Olive Loughnane qui a parcouru la distance en 1h 28.58 alors que le bronze est revenu à la Chinoise Hong Liu. A signaler qu’en matinée de cette deuxième journée des championnats du monde d’athlétisme, les athlètes nationaux ont fait une bonne entrée en matière en se qualifiant aux prochains tours. Ainsi, la vice-championne en titre Hasna Benhassi et sa compatriote Halima Hachlaf se sont qualifiées pour les demi-finales du 800 m.
    La deuxième journée de ce rendez-vous a vu la qualification pour la finale du 3000 steeple de Jamal Chatbi et l’élimination dans la même épreuve de son compatriote Chemlal rentré sixième dans la première série. Auparavant et comme c’était prévu par le staff technique, pas moins de trois athlètes alignés sur l’épreuve reine du demi-fond, à savoir le 1500 joué samedi jour d’ouverture ont été qualifiés aux demi-finales qui se joueront ce lundi soir. Ighider, Laalou qui s’alignera également sur le 800m et Mohamed Moustaoui, ont pu passer les quarts de finale sans trop forcer. Ils devraient confirmer pour se qualifier aux finales de leurs disciplines respectives.

    Ils ont dit


    *Tyson Gay : "Je me suis battu. Je n'ai pas voulu chercher d'excuses avec ma blessure aux adducteurs. J'ai fait tout ce qui était prévu en donnant 100 %. Donc je ne peux pas me plaindre. Depuis cet été, je vous répète que Bolt peut courir aussi vite (9.58). Je suis content pour lui. Je pensais être le premier à passer en 9.5, malheureusement ce n'est pas moi. Je reste persuadé que je peux y arriver."
    * Asafa Powell : "Usain (Bolt) sait comment se comporter avec la pression. Et c'est à chacun de nous de bien retenir la leçon".
    * Maurice Greene : (USA/ancien recordman du monde du 100m et champion olympique et triple champion du monde): "(Au sujet des 9.58 d'Usain Bolt) Ce qu'on a vu ce soir (dimanche) est incroyable. Ce qu'il a fait est plus grand que tout, que tout ce qui a déjà été fait en athlétisme.
    Mais il peut aller plus vite car il apprend et il progresse encore. Quelque part, ça fait peur. Qui sait ce qu'il peut faire sur 200 m maintenant ? Pour Tyson (Gay, 2e), honnêtement je ne le vois pas courir en 9.5. Bolt est puissant, grand. Pas Tyson."
    * Lamine Diack : (SEN, président de la Fédération internationale):"J'étais très fier d'assister à cette soirée dans ce formidable stade. C'est une nouvelle page de l'histoire de notre sport.
    Ce sont de grands champions mais aussi de superbes êtres humains. Ils ont des responsabilités à l'égard de la jeunesse et de notre sport".
    * Stephane Diagana : (FRA/détenteur du record d'Europe du 400 m haies):"Sans faire injure aux Bubka et autres Lewis, Bolt est l'athlète le plus exceptionnel de tous les temps. C'est juste un être humain extraordinaire, un sujet de science. Aujourd'hui (dimanche), il y avait les conditions, avec une bonne météo, peu de vent, de la chaleur et des adversaires, comme Tyson Gay. Donc voilà les conditions étaient réunies pour cela."
    AFP / Eurosport







    Source : libe.ma
     

Partager cette page