Discrimination des fumeurs à l’embauche : Bruxelles précise n’être ni pour, ni contre !

Discussion dans 'Scooooop' créé par raja_casa, 9 Août 2006.

  1. raja_casa

    raja_casa دمعة و ابتسامة

    J'aime reçus:
    184
    Points:
    0
    Bruxelles, le mercredi 9 août 2006 – Ainsi Bruxelles s’était refusé à être la planche de salut des fumeurs, si souvent montrés du doigt, et à présent potentiellement rejetés par le monde du travail. Après la déclaration du porte parole du commissaire européen à l’Emploi et aux Affaires sociales, Katharina von Schnurbein, qui rappela que sont seules interdites par la loi européenne les discriminations raciales, ethniques, liées au handicap, à l’âge, à l’orientation sexuelle, à la religion et aux croyances, l’indignation a été vive dans plusieurs pays européens. Elle aura même touché jusqu’aux plus fervents partisans de la lutte contre le tabac qui ont souhaité insister sur le fait que celle-ci doit concerner le tabagisme et la cigarette et non directement les fumeurs. Ainsi la discrimination à l’embauche des candidats fumeurs telle que la pratiquent les Etats-Unis et aujourd’hui au moins une firme irlandaise semblait une idée fumeuse à une grande partie des pays membres de l’Union européenne.


    Face à la polémique naissante, Bruxelles a tenu hier à nuancer sa position. Katharina von Schnurbein a ainsi fait valoir que la Commission européenne n’a aujourd’hui la possibilité que de se prononcer sur certains domaines de non-discrimination, qui n’incluent pas les m½urs ou le mode de vie. Cette limitation ne signifie pas pour autant que l’Union européenne soit favorable à des discriminations sur lesquelles elle ne peut légiférer et qui relèvent encore de la souveraineté de chaque état membre. « C’est un complet contresens de dire que l’UE donne son feu vert aux entreprises qui refusent d’embaucher des fumeurs », a conclu le porte-parole.
    © Copyright 2006 http://www.jim.fr

    La source
     

Partager cette page