Divorce Sarkozy: "on a tout essayé, ce n'était plus possible" déclare Cécilia

Discussion dans 'Info du monde' créé par Casawia, 19 Octobre 2007.

  1. Casawia

    Casawia A & S Forever

    J'aime reçus:
    145
    Points:
    0
    NANCY (AFP) - Cécilia Sarkozy, dont l'Elysée a annoncé jeudi le divorce par consentement mutuel avec Nicolas Sarkozy, a déclaré au quotidien régional l'Est républicain à paraître vendredi que son ex-mari et elle avaient "tout essayé" pour relancer leur couple mais que ce n'était "plus possible".
    (Publicité)

    Confessant avoir "rencontré quelqu'un" en 2005, être "tombée amoureuse", puis être "partie" du foyer conjugal, Cécilia Sarkozy a admis être "rentrée à la maison il y a un an" pour "essayer de reconstruire quelque chose", mais sans y parvenir.

    "Ce qui m'arrive est arrivé à des millions de gens: un jour, vous n'avez plus votre place dans le couple. Le couple n'est plus la chose essentielle de votre vie, ça ne fonctionne plus, ça ne marche plus", a expliqué l'ancienne "première dame". "Nous avons essayé de reconstruire, de rebâtir, de faire passer la famille avant le reste, cette famille recomposée dont tous les Français ont parlé, de la faire passer en priorité, mais ce n'était plus possible. On a tout essayé, j'ai tout essayé. Simplement, ce n'était plus possible", a-t-elle poursuivi.

    Au-delà des difficultés personnelles du couple, commentées dans les médias, Cécilia Sarkozy a déclaré vouloir se "retirer de la vie publique" car celle-ci "ne (lui) correspond pas", elle-même se décrivant comme "quelqu'un qui aime l'ombre, la sérénité, la tranquillité". "J'avais un mari qui était un homme public, je l'ai toujours su, je l'ai accompagné pendant vingt ans. Ce combat a abouti à un endroit, quelque part où je trouve qu'il est formidable (...) Mais moi, je pense que ce n'est pas ma place. Ce n'est plus ma place", a-t-elle affirmé.

    "Pendant un an, j'ai essayé de m'engager professionnellement, personnellement, mais ça n'allait pas tous les jours", a confié Cécilia Sarkozy, expliquant ses absences répétées à des événements nationaux (vote au deuxième tour de la présidentielle) ou internationaux (départ du G8) par sa volonté de "ne pas (se) montrer, ne pas (s)'exposer, (se) protéger".

    Si elle s'est dite "très fière" de son ex-mari le soir de son élection à l'Elysée, Cécilia a nié avoir "jamais voulu faire d'ingérence en quoi que ce soit" dans ses fonctions. "Tout ce qui est nominations, décisions, je ferme la porte du bureau", a-t-elle observé. "Nicolas", dont elle n'a prononcé le prénom qu'une seule fois durant cette interview fleuve, "n'a absolument pas besoin de ce genre de conseils", a précisé l'ancienne épouse du président, se décrivant au mieux comme un "garde-fou" pour lui. C'est également Nicolas Sarkozy qui a pris la décision, "sans (lui) en parler parce qu'il a pensé que c'était bien ou mieux pour" elle, de ne pas la faire auditionner par des parlementaires français sur la libération des infirmières bulgares en Libye, a avancé Cécilia Sarkozy.

    Cécilia Maria Sara Isabel Ciganer, 49 ans, s'est mariée à Nicolas Sarkozy en 1996, après plusieurs années de vie commune. Dès 1988, elle est devenue sa collaboratrice à l'Assemblée nationale. En 2002, elle a pris une place prépondérante dans son cabinet de ministre de l'Intérieur, sans figurer sur l'organigramme officiel. Installée dans un bureau contigu au sien, elle a participé à toutes ses réunions. Elle l'a suivi au ministère des Finances en 2004 comme conseiller technique puis comme chef de cabinet quand il est devenu président de l'UMP.

    C'est par un communiqué lapidaire de 15 mots que le couple présidentiel a officialisé jeudi ce qui faisait presque régulièrement la Une des médias. "Cécilia et Nicolas Sarkozy annoncent leur séparation par consentement mutuel. Ils ne feront aucun commentaire", annonçait à 13H20 un communiqué de l'Elysée. Environ deux heures plus tard, le porte-parole de l'Elysée David Martinon annonçait que, selon un nouveau communiqué, le couple présidentiel avait "divorcé par consentement mutuel".

    Leur avocat commun, Me Michèle Cahen, explique dans un entretien au Parisien publié vendredi que "le divorce de Cécilia et Nicolas Sarkozy a été prononcé lundi 15 octobre devant la présidente des juges aux affaires familiales de Nanterre, Mme Choubrac". "Ils se sont tous les deux présentés au tribunal, en ma présence, et ont réitéré devant la magistrate leur volonté de se séparer. Le divorce est donc acté", précise-t-elle.

    Cette annonce par étapes du divorce du couple présidentiel est survenue alors que le président vivait sa première épreuve de force sur le terrain social, avec une grève nationale sur les régimes spéciaux de retraite. Premier divorcé élu à l'Elysée, Nicolas Sarkozy, 52 ans, est donc également le premier chef d'Etat français à divorcer pendant son mandat. Mariés depuis 1996, le couple a un fils, Louis, agé de 10 ans, qui résidera "de façon habituelle" chez sa mère et "gardera des contacts très étroits avec son père", a précisé Me Cahen, interrogée sur RTL.


    Le couple offrait l'image d'une famille recomposée, avec leurs enfants Judith et Jeanne-Marie, nées d'une première union de Cécilia avec l'animateur Jacques Martin, et Pierre et Jean, issus du premier mariage de Nicolas Sarkozy. Le président et son épouse, 49 ans, s'étaient déjà séparés en 2005, avant de se retrouver un an plus tard.

    Après avoir été très présente à ses côtés dans la vie politique - elle fut notamment sa chef de cabinet à l'UMP - Cécilia Sarkozy s'était mise en retrait, n'apparaissant quasiment pas en public pendant la campagne présidentielle. Mais on lui prêtait une influence importante dans l'ombre.

    Le président, qui n'a jamais fait mystère de l'importance de son épouse à ses yeux et qui multipliait publiquement hommages et attentions, avait affirmé pendant la campagne et depuis son élection que son épouse "aurait un rôle", encore à définir, auprès de lui à la présidence. Le couple ne s'était toutefois pas installé à l'Elysée et Mme Sarkozy n'avait fait que très peu d'apparitions officielles.

    Elle était en revanche intervenue de façon aussi spectaculaire qu'inattendue dans le dossier des infirmières bulgares détenues en Libye, faisant deux fois le voyage de Tripoli comme "émissaire personnel" de son époux et raccompagnant les infirmières à Sofia dans un avion officiel français.

    Ses absences répétées alimentaient les rumeurs. Cet été, en vacances aux Etats-Unis, elle avait renoncé au dernier moment à un déjeuner chez le président George Bush, officiellement pour cause "d'angine blanche", avant d'être photographiée le lendemain faisant du shopping.


    Source
     
  2. peut etre

    peut etre be quite

    J'aime reçus:
    0
    Points:
    0
    ça commence bien sarko :)

    l'Elysée, qdam rbah ;)
     
  3. BOLK

    BOLK Accro Membre du personnel

    J'aime reçus:
    309
    Points:
    83
    le divorce + la greve tjem3o 3leeeeh lmssayeb

    thanks zri9a ;)
     
  4. omis

    omis Accro

    J'aime reçus:
    63
    Points:
    48
    dévorcé de cécilia pour assumer sa relation avec Rachida dati :confused:
     
  5. LA_vie_en_rose

    LA_vie_en_rose Visiteur

    J'aime reçus:
    6
    Points:
    0
    a wili qu'est ce que vous dites??!!!:confused::eek:
     
  6. omis

    omis Accro

    J'aime reçus:
    63
    Points:
    48
    ya des rumeurs qui circulent bon train en france, surtout une éventuelle relation amoureuse entre le président et l garde des sceau rachida

    <D ewa c l homme quoi, avant qu il dévorce prépare une meuf de rechange


    peace
     
  7. sahame

    sahame only god can judge me!!!

    J'aime reçus:
    35
    Points:
    0
    le pauvre sarko
    j'ai pitié pour lui
    il mérite pas
     
  8. peut etre

    peut etre be quite

    J'aime reçus:
    0
    Points:
    0
    le pauvre ??! ah oui, il a fait tellement de bien autour de lui et pour les autres...qu'il ne mérite pas un tel malheur:)

    ;)
     
  9. 7asbi rabbi

    7asbi rabbi Visiteur

    J'aime reçus:
    8
    Points:
    0
    c vrai il mérite pas ça .......................................................... il mérite plus <D ce raciste lli 9allék admiratif devant le modèle américain makaddatouch mirican wa7da
    lmou8im wach 8ad l9adya dyal dati bessa7 :eek: za3ma ghadi twalli la première dame marocaine zamais zamais zamais fi 3a8d sarko
     

Partager cette page