[DM-08] MIMALION .vs. samaya

Discussion dans 'Vos poésies' créé par A_mir, 16 Mars 2008.

  1. A_mir

    A_mir les causes perdues...

    J'aime reçus:
    103
    Points:
    0
    Ce matin devait être comme les autres. Mais au réveil, quelque chose manque à l’appel : la lumière du jour !
    Le soleil n’est pas là, et la nuit prolonge sa main mise sur le temps. Le soleil boude ou punit ? C’est ce que samaya tentera de découvrir. MIMALION sera le soleil de cette mise en scène. samaya essayera de la convaincre de faire apparition avant la fin de la journée.

    Notre journée durera une semaine. Le duel commence ce soir, et se prolonge jusqu’au soir du dimanche prochain.
    Nous suivrons nos deux rayons de soleil avec le plus grand intérêt.


    La parole est à samaya. MIMALION enchaînera par la suite.


     
    2 personnes aiment ça.
  2. samaya

    samaya Better late than never

    J'aime reçus:
    18
    Points:
    0
    un matin pas comme un autre
    l' un naît d'une étoile d'ombre
    l'autre garde la chaleur de la nuit sombre
    et un faisceau de lampe qui balaie ma chambre


    oui , c'est bien la nuit qui marque tjrs son silence
    plongeant dans mon regard impatience
    de vous revoir belle force sans absence
    en rayonnant ma vie de joie sans souffrance


    oh merveille de l'univers !
    au bout de tes bras hier ,
    corps de rêves s'est épanouit derrière
    et voilà brutalement le temps joyeux ,fier
    tente arrêter les faisceaux de ta lumière


    tu quittes l'horizon je ne sais ou ?

    réponds parure dorée de la nature au secours !
     
    2 personnes aiment ça.
  3. MIMALION

    MIMALION Visiteur

    J'aime reçus:
    439
    Points:
    0

    Pourquoi me réveiller, pour qui briller

    Les humains tendent à de plus en s’éparpiller

    Haine, guerre, violence comment y pallier ??

    Occupés à vous entretuer, vous oubliez de vous émerveiller



    Nul n’a le goût à me voir ressurgir

    Oh combien tout le monde me boude sans trop agir

    Las par tant d’indifférence, je me laisse faiblir

    Dégoûté par votre ignorance, je préfère autant mourir



    Tout est noir, tout est maussade

    Fini le temps de l’espoir, le temps des balades

    Personne ne lève les yeux et me regarde

    A ma chaleur, les cœurs ne battent plus la chamade



    Je ne vous sers plus à rien

    Je ne vous suis d’aucun bien

    Laissez-moi donc rompre le lien

    Adieu mes chers, Adieu les miens
     
    2 personnes aiment ça.
  4. samaya

    samaya Better late than never

    J'aime reçus:
    18
    Points:
    0
    Brille pour ces enfants de la terre
    Rêvant d'un brin d'éspoir , de lumière
    Pour dépasser leur peine et leur misère
    Par la puissance de ton arme d'or , d'éclair
    chassant violence , conflit et guerre


    Amas d'or qui nous émerveille
    Et nous sort de notre long sommeil
    Enlève toute impureté qui nous imprégne
    Et grave dans nos coeurs gaieté qui reigne


    Reviens ! la nature risque naufrage
    Et perds la beauté du paysage
    Elle espère que tu laisses de passage
    Dessiner la plus belle clareté de son image


    Pas besoin de lever les yeux pour te voir
    On sent ta présence sans effort , on peut t'appercevoir
    D'une lueur d'éclair au rayonnement flamboie et à savoir
    Que tu es l'espoir qui rompe le noir


    Reviens!,le printemps délaissé,se déshabille de ses couleurs
    Les oiseaux ont perdu leur repère
    Chantant avec passion de retrouver ton ardeur
    Les arbres si pâles se plaignent malheur
    Et les fleurs fanées n'ayant aucune chaleur
    Pour se réchauffer , perdent toute valeur


    La journnée très vite s'écoule
    le temps passe et l'attente s'écroule
    La course contre la montre
    Et les espoirs les plus forts à ta rencontre​
     
    1 personne aime cela.
  5. MIMALION

    MIMALION Visiteur

    J'aime reçus:
    439
    Points:
    0
    Touché par autant de courage
    Attendri par tous ces louanges
    Plus besoin de vote ni de suffrage
    J’accoure à votre rescousse avant le naufrage


    Ecartes-toi, éloignes-toi guerre
    Vas-t-en, cesses de nous hanter de misère
    Il n’y a plus de place pour le noir
    Tout sera couvert de couleurs verdâtre et rosâtre


    Réveilles-toi nature, reprends espoir
    Regardes tes mers et tes rivières chanter la gloire
    Assistes au petit matin tes fleurs s’émouvoir
    Écoute les oiseaux chantant la joie de te revoir


    Avec joie et allégresse j’envois mes rayons
    De leur chaleur câliner et dorloter les oisillons
    De leur tendresse chantonner et bercer les nourrissons
    De leur amour égayer et inciter aux unions


    Traversant les montagnes, ma lumière jaillira
    Transperçant les endroits les plus enfouis, ma chaleur jubilera
    Je redonnerai à la vie ses couleurs et la paix scintillera
    Heureux, houleux, fougueux…le jour réapparaitra


    De ma tendresse je vous caresse la tête
    Que tout le monde se réveille et s’y mette
    Courrez, sautez, riez, chanter…….telle est vote quête
    Que vos journées s’habillent de fête


     

Partager cette page