Don japonais de près de 73 millions DH pour l'amélioration des soins de santé au Maroc

Discussion dans 'Info du bled' créé par BOLK, 10 Août 2006.

  1. BOLK

    BOLK Accro Membre du personnel

    J'aime reçus:
    309
    Points:
    83
    Rabat, 10/08/06 - Le Japon a octroyé un don de près de 73 millions de dirhams au Maroc, destiné au financement de la deuxième phase du Projet d'amélioration des soins de santé maternelle en milieu rural.



    [​IMG]

    L'échange de notes concernant ce don a été signé, mercredi à Rabat, par le ministre délégué chargé des affaires économiques et générales, M. Rachid Talbi El Alami, et le ministre délégué aux affaires étrangères du Japon, M.Katsutoshi Kaneda.

    Le projet, qui a bénéficié auparavant aux régions de Fès-Boulmane, Meknès-Tafilalet et Guelmime-Smara, profitera dans sa deuxième phase aux régions de Gharb-Chrarda-Béni Hessen et Chaouia-Ourdigha.

    Il permettra la construction, au niveau de l'hôpital régional de Settat, d'un grand pôle de santé mère-enfants, d'un bloc opératoire autonome et d'une unité régionale de néonatalogie.

    Au niveau de l'hôpital de Kénitra, il permettra la construction d'un service mère-nouveau né, d'un bloc opératoire et de salles d'hospitalisation ainsi que l'aménagement de la maternité.

    Le projet permettra, au niveau de l'hôpital de Khouribga, d'aménager la maternité, la salle d'échographie, la salle des suites de couches et le bloc opératoire. Il permettra aussi au Maroc de bénéficier de l'expérience japonaise, qui selon M. Talbi El Alami, représente pour le Royaume "le modèle approprié pour parfaire nos stratégies et améliorer la qualité des prestations de santé".

    A cette occasion, M. Talbi El Alami a indiqué que ce projet s'inscrit dans le cadre de "la fructueuse coopération" entre le Maroc et le Japon et consacre la volonté du gouvernement nippon d'accompagner le Royaume dans ses efforts visant à réduire les inégalités sociales notamment en matière d'accès aux soins.

    Ce projet, qui d'après M. Talbi El Alami, "donne une nouvelle impulsion à nos excellentes relations de coopération", fait suite à un premier projet de 113 millions DH consacré aux mêmes domaines dans les régions de Fès-Boulmane, Meknès-Tafilalet et Guelmime-Smara.


    De son côté, M. Kaneda a affirmé que ce projet constitue un "nouveau témoignage de l'excellence des relations maroco-nippones", et l'expression du soutien du gouvernement japonais à l'Initiative nationale pour le développement humain (INDH).

    M. Kaneda a salué la volonté du Maroc d'améliorer la qualité du service médical en milieu rural, exprimant son souhait de voir ce projet bénéficier pleinement aux populations rurales.

    MAP
     

Partager cette page