Dortmund peut commencer à y croire

Discussion dans 'Allemagne' créé par simo160, 9 Novembre 2010.

  1. simo160

    simo160 Accro Membre du personnel

    J'aime reçus:
    100
    Points:
    48
    Dortmund n'a pas fait de détail contre Hanovre (0-4) et a conforté sa place de leader du championnat lors de la 11e journée de Bundesliga. Les coéquipiers de Barrios comptent quatre points d'avance sur Mayence. Stuttgart s'est repris en corrigeant le Werder Brême (6-0).

    Le Borussia Dortmund, impressionnant vainqueur d'Hanovre (4-0) dimanche, est solidement installé en tête du Championnat d'Allemagne après la 11e journée avec quatre points d'avance sur Mayence (2e), neuf sur Leverkusen (3e) et douze sur le Bayern Munich, toujours aussi inconstant. Rare en août, étaient ceux qui ont misé un euro sur Dortmund, son entraîneur sans palmarès et son effectif de talent mais sans grande expérience. De même, peu d'observateurs s'attendaient à ce que le Japonais Shinji Kagawa, ancien meilleur buteur de 2e division nippone recruté pour 350.000 euros, ne devienne l'attraction de la Bundesliga.


    Après le premier tiers de la saison, Dortmund et Kagawa continuent de surprendre et peuvent songer sérieusement au titre, le premier pour le club de la Ruhr depuis 2002. Grâce au Japonais, auteur de son 5e but de la saison au terme d'un slalom dans la défense d'Hanovre, le Borussia a ouvert la marque et écoeuré en seconde période Hanovre pour enregistrer sa neuvième victoire avec 28 points sur 33 possible. "Pour l'instant, notre saison est bonne, rien de plus", a temporisé le gardien et capitaine Roman Weidenfeller. La belle histoire de Mayence semble en revanche prendre un mauvais tour: le club de la Forêt noire, leader de la 4e à la 7e journée puis après la 9e journée, reste 2e, mais s'est incliné à Fribourg (1-0) et a concédé sa quatrième défaite lors de ses cinq derniers matches.

    Leverkusen 3e

    De son côté, le Bayern Munich est tombé de haut sur le terrain de Mönchengladbach: alors qu'il menait 2-1 et dominait outrageusement la lanterne rouge, le champion en titre s'est endormi en seconde période et s'est retrouvé mené 3-2 en quatre minutes. Malgré l'égalisation de Philipp Lahm, "ce nul a la saveur d'une défaite", a reconnu Karl-Heinz Rummenigge qui a dû gérer cette semaine la guerre des ego entre Louis van Gaal et Uli Hoeness.

    Le Bayer Leverkusen est venu à bout du promu Kaiserslautern (3-1) dimanche, tandis que Francfort vient d'enchaîner cinq victoires et un nul grâce à son prolifique attaquant grec Theofanis Gekas, auteur d'un doublé contre Wolfsburg (3-1) et leader du classement des buteurs avec onze réalisations. Rien ne va plus pour le Werder Brême humilié 6 à 0 à Stuttgart, sa plus lourde défaite à l'extérieur depuis 1991: "On était l'adversaire idéal pour une équipe en quête de confiance", a regretté Thomas Schaaf.


    Eurosport
     

Partager cette page