DROGUES ET JEUNESSE AU MAROC : Arrêter l’auto destruction !

Discussion dans 'Info du bled' créé par Le_Dictateur, 1 Février 2008.

  1. Le_Dictateur

    Le_Dictateur Visiteur

    J'aime reçus:
    85
    Points:
    0
    [​IMG]

    Les multiples conséquences sanitaires, économiques et sociales liées à la consommation des drogues, très répandues parmi les jeunes, que sont le tabac, le hachich et les psychotropes, sont préoccupantes.

    Présentant d’importantes similitudes dans la relation significative entre consommation régulière et plusieurs maladies graves, ces substances sont ravageuses et destructrices d’une jeunesse appelée à relever bien des défis. L’avenir de ces jeunes et celui de notre société dans ses différentes composantes s’en trouvent grèves.

    Les effets néfastes de ces drogues sont depuis longtemps établis. Il n’échappe à personne qu’ils sont la cause directe, sinon les principaux facteurs de risque de nombre de maladies graves notamment cardio-vasculaires, respiratoires, psychiatriques pour ne citer que ceux-là.

    Presque inconnus, du moins, d’usage très discret il y a quelques décennies, Leur prolifération a littéralement explosé au cours des dernières années.

    La précocité de la consommation du tabac, souvent tolérée par les tuteurs : parents, enseignants… voire, encouragée par un laisser-faire, aussi bien en milieu scolaire que familial, constitue le facteur majeur de dépendance et la démarche première pouvant initier à la poly-consommation de ces substances.

    Cette évolution, qui prend de l’ampleur, est relativement récente mais déjà inquiétante : les consommateurs sont de plus en plus jeunes à expérimenter la poly-consommation cumulant tabac, hachich et psychotropes. Ils sont de plus en plus nombreux à en faire un usage régulier. Or l’usage régulier qui en est fait par des adolescents a plus d’une nocivité : il s’effectue à un moment de croissance où le système nerveux central est en pleine phase de développement.

    La dépendance au seul tabac est déjà particulièrement inquiétante, cumulée aux autres substances, son usage régulier conduit inévitablement à une diminution des performances scolaires et professionnelles et de suite à un désintéressement vis-à-vis de l’entourage, notamment familial et social.

    En démotivant et déconnectant l’individu, cet usage devient un facteur majeur de désocialisation, de déscolarisation voire de désintégration de foyers avec les conséquences qu’on sait,Cet usage régulier, faut-il le rappeler, est également un facteur d’aggravation de beaucoup de maladies, notamment des psychopathologies évolutives, en particulier de la schizophrénie dont les patients connaissent des altérations considérables du comportement avec des épisodes extrêmement sévères.
    Ces dangers sont continuellement aggravés par les changements portant sur les produits utilisés, chaque jour, plus nocifs et plus destructeurs.

    Il devient impératif d’attirer l’attention des jeunes sur les importants dangers sanitaires et sociaux liés à cet usage et de faire une priorité de la médiatisation de cette pandémie.

    Un facteur majeur de désocialisation

    Mieux informer les jeunes, les enseignants, les parents et au besoin les professions médicales et paramédicales est à même de permettre d’entamer une lutte contre cette dépravation. Son éradication étant impossible, l’ambition est d’en limiter les dégâts. C’est capital.

    La population a certainement besoin de disposer d’une information scientifiquement validée et véhiculée par le corps médical qui est à même de la crédibiliser. Multiplier les occasions de débats, pour les médecins et tous les actifs de la société civile. Inviter les intervenants à informer la population par les moyens appropriés, notamment la télévision dont le rôle informationnel est certainement premier.


    Les enseignants sont souvent, eux-mêmes, peu informés sur les moyens à mettre en œuvre pour sensibiliser leurs élèves et leur faire prendre conscience des conséquences ravageuses liées à cet usage. C’est à leur intention qu’il serait souhaitable d’organiser des rencontres d’information et de formation marquant ainsi la première étape d’une lutte de longue haleine. L’objectif d’informer ne vise pas seulement les enseignants, mais la masse des jeunes, les familles, et surtout les parents qui se trouvent souvent désemparés lorsqu’il s’avère qu’un de leurs enfants est consommateur de ces drogues.

    Les médecins peuvent, à l’occasion de consultations, repérer l’usage de ces substances et tenter d’en obtenir l’arrêt, mais tout effort individuel, aussi louable qu’il soit, risque d’être limité voire vain, s’il ne s’insère pas dans un cadre de lutte organisé sur le plan local et national.

    Améliorer l’état sanitaire de notre société par une lutte contre les drogues, préserve notre cohésion sociale. L’ objectif d’informer et de sensibiliser, qu’il convient de placer parmi les priorités gouvernementales, interpelle toutes les bonnes volontés de la société civile, l’Etat et les institutionnels n’en sont pas exclus.

    La Gazette Du Maroc
     
  2. Dj AbDeL

    Dj AbDeL BaD BoYs

    J'aime reçus:
    60
    Points:
    0
    vive hashish ktama vive tabwika <D
     
  3. Energy_

    Energy_ Visiteur

    J'aime reçus:
    29
    Points:
    0
    voilà, qu'est ce qu'un fumeur têtu (surtout les jeunes ) te répondra, si tu lui dit, que 50000 personnes meurent chaque année du cancer du fumeur : « Il vaut mieux vivre et mourir que vivre à moitié et mourir »… [42h]


    Je que je pourai dire, puisque la vie continu, ce phénomène n'aura jamais une fin et mm il s'agrave de plus en plus ...

    A voir http://fr.youtube.com/watch?v=TtKchm4KyVY
     
  4. izeli

    izeli ●[●ЖΣΨ

    J'aime reçus:
    229
    Points:
    63

    = vive la7mak otechamkir
     
  5. Dj AbDeL

    Dj AbDeL BaD BoYs

    J'aime reçus:
    60
    Points:
    0
    o nta malak a s7aybi mkhalass chi haja man jibak
    bla commentaire dial jderyal kola wahed 7ore ydir li bgha o bla matkhalina nabdaw nwasslo chi nivo khayab o vive la7chich o tabwika
    sadina tla7 o 3andak tanssa lmaillot
     
  6. tarix64

    tarix64 Visiteur

    J'aime reçus:
    46
    Points:
    0
    hhhhhhhhhhhhhhhhhhhh
    3lach tatejebdou 3liya had lemawadi3 daba je suis obligé bach neftekh chi jwan
    hhhhhhhhhhhhhhhhh
     
  7. osmose

    osmose Visiteur

    J'aime reçus:
    5
    Points:
    0
    ya akhi khawfi koulo kayen f dik lmochkila dyal tkoun vraiment me9ssouda, surtout ke j'ai constaté pendant la periode dyal i3dadi et secondaire, tous les beznassa ta wa7ed ma kan y9areb lihom, 3ad dak chi li ka yedkhol men l7odoud et ke personne n'en parle, qqchose vraiment zarbi ke j'arrive pas à expliquer
     
  8. izeli

    izeli ●[●ЖΣΨ

    J'aime reçus:
    229
    Points:
    63

    ma7ed chi bnat kaykmiw zattela donc ra8 zewin !!! 8adchi libghiti ...asir allah i3fo 3lik wi 3fo 3la lb'7alek [22h]
     
  9. Saad.

    Saad. Accro

    J'aime reçus:
    99
    Points:
    48
    vive 7chich o tbawa9 parceque ils sont deja mort alors mieux vaut anticiper celle ci pour moins de souffrance ! c comme ca comment ca marche ! ils le savent ! ils sont entrain de s'auto-detruire !
     
  10. ringo

    ringo Accro

    J'aime reçus:
    196
    Points:
    63
    daba chkoun li khaybe 3la saha l hshishe ola l garou ????
     
  11. atlasabdel

    atlasabdel Visiteur

    J'aime reçus:
    47
    Points:
    0
    bien sur lgarou !!!!!
     
    1 personne aime cela.
  12. sllim

    sllim rebbi kbir

    J'aime reçus:
    194
    Points:
    0
    bjoujhom zwinin lkhayb hia matkoun kaddir walou
    ellah i3fo 3la wlad lblad o li bgha ymchi b3id flmajal ellah isahl 3lih


    hier wa7d l ami galia anaho chaf chi wa7d kaytzayd m3a s7abo isali jwan kaml f natra !!!! imagin !!! et le prob howa anaho fi3lan darha wa333333333
     
  13. tyr_aruba

    tyr_aruba Accro

    J'aime reçus:
    140
    Points:
    63

    hada fil wla bnadam [24h]
     
  14. ringo

    ringo Accro

    J'aime reçus:
    196
    Points:
    63
    :eek:
    walakine rah 3la ma sme3te lehshishe kaykwi lbassare ze3ma katweli katshofe mezyane :

    awdi wahde lemra fe shamal kente m3a chi groupe kaytkiyfou fe wahde lbite mesdouda ( ana biensur makantkiyefshe <D) gelte makayne moushkille maywke3e liya walou , le lendemain nedte bashe ndeweshe o bdawe kayjiwni des allucinations , lhasoule makemeltshe tedwisha li anaho kente khayfe la nehbete m3a lma lkadousse <D

    WALAKINE DABA MEN LI 3ENDHOUME LE MEME EFFET NEGATIF ZE3MA TABAC O LEHSHISHE 3LASHE L ETAT KATHGERE RA 3LA LEHSHISHE ET PAS LE TABAC :confused:?
     
  15. nassira

    nassira العـــز و النصــر

    J'aime reçus:
    335
    Points:
    83
    lah ya3fou 3la ljami3 w safi, chababna maskin darbato jjayha !
     
  16. tarix64

    tarix64 Visiteur

    J'aime reçus:
    46
    Points:
    0
    kayen wa67ed akhetar men had jouj


    lmontakhab lwatani [22h]
     
  17. ringo

    ringo Accro

    J'aime reçus:
    196
    Points:
    63

    lol , ewa lah ye3fou 3lina menou <D
     

Partager cette page