Droits de l'Homme: l'IER veut voir son rapport dans les programmes scolaires

Discussion dans 'Info du bled' créé par freil, 1 Janvier 2006.

  1. freil

    freil Libre Penseur

    J'aime reçus:
    52
    Points:
    48
    L'Instance marocaine équité et réconciliation (IER), chargée de faire la lumière sur les graves atteintes aux droits de l'Homme durant les années de plomb (1960-1999), a recommandé l'intégration de son rapport final dans les programmes scolaires.


    Ce rapport, dont de nouveaux extraits ont été rendus publics mercredi, doit devenir un "document de référence nationale", ajoute cette instance créée en janvier 2004 par le roi Mohammed VI.
    Outre les cursus scolaires, l'IER demande que son rapport soit intégré dans les cycles de formation des agents d'autorité et de sécurité, des juges, des avocats et des fonctionnaires des établissements pénitentiaires.
    Dans une synthèse du rapport final publiée le 16 décembre, l'IER préconise de mettre fin à l'impunité des auteurs d'exactions et demande à l'Etat de présenter publiquement ses excuses aux victimes.
    L'IER recommande par ailleurs la mise sur pied d'une commission interministérielle, avec pour mission d'assurer le suivi de ses recommandations.
    L'instance a instruit et pris des décisions concernant 16.861 dossiers individuels de victimes des atteintes aux droits de l'Homme (anciens détenus politiques, familles d'opposants tués ou disparus), parmi lesquels 9.280 bénéficieront d'une indemnisation.
    Quelque 1.499 victimes avaient déjà bénéficié d'une indemnisation entre 1999 et 2003.
    Plusieurs ONG marocaines et internationales ont salué le travail fourni par l'IER, une commission unique dans le monde arabe.


    AFP
     

Partager cette page