E-Paiement au Maroc: Comparatif!

Discussion dans 'High tec' créé par YSF, 14 Septembre 2011.

  1. YSF

    YSF Khasser

    J'aime reçus:
    109
    Points:
    63
    [​IMG]

    Acheter sur Internet est une pratique qui n’est pas encore très démocratisée au Maroc, mais avec le développement du secteur du E-commerce, et toutes la synergie qu’a apporté ce nouveau créneau, beaucoup de marocains se sont tournés vers ce mode d’achat, relativement pratique, et certainement plus rentable, que ce soit pour le client ou le fournisseur. Cependant, la limite a toujours été d’acheter uniquement sur des sites marocains, vu que les transactions internationales sortantes, n’étaient pas évidents, et disons le, carrément impossible avant la petite réforme apportée par le circulaire n° 1737 de l’office des changes, qui a ouvert le chemin vers le E-paiement à l’international, grâce à des produits bancaires adaptés ayant vu le jour depuis.

    Si la BMCE a été la première à se lancer dans ce marché, avec sa carte E-Pay, quelques mois ont suffit pour que la réplique soit donnée par la SGMB via My E-c@rd et la carte E-Shopping du CIH. Trois produits similaires dans la limite qui est le plafond de 10000 Dh par an, mais qui diffèrent quelque peu dans leur mode d’utilisation. C’est dire que chaque banque a pensé son service dans sa philosophie de l’approche de se marché, qui fera une grande différence, vu que les jeunes actifs sont de plus en plus nombreux, et qui jeunes, dit automatiquement web !

    Qu’est ce que la carte E-paiement? :

    L’E-paiement est la possibilité de régler ses achats en ligne, via une carte bancaire. Si la totalité des services vendus au Maroc sont accessibles via une carte bancaire normale, celle là même qui vous sert à retirer l’argent sur votre compte, les transactions internationales nécessitent un service spécial, créé et tourné vers le web avec des spécifications relatives aux restrictions de l’office des changes, parce que les opérations y afférant se font en devises. Les cartes de E-paiement, sont adossées à des comptes virtuels, ou indexées à votre compte physique selon votre banque, et ne servent qu’à payer sur internet, dans la plus part des cas, et possèdent une durée de vie d’un à trois ans, avec un plafond annuel de 10000 Dh. Vous pouvez demander ces cartes au niveau de votre agence, si vous êtes client des trois banques (BMCE, SGMB, CIH) qui offrent ce service, ou ouvrir un compte spécialement à cet effet. Le cout de cette opération est de 60 Dh par An, non compris les agios sur les opérations effectuées, qui vous sont notifiées via les relevés de votre carte ou par SMS.

    Quelles sont les différentes cartes proposées :

    BMCE E-Pay : c’est une carte qui vous donne accès à un compte virtuel, doté d’une réserve de 10000Dh/An. Votre carte vous permet de régler vos achats ou autres transactions à l’international, mais ne vous donne pas accès à retirer de l’argent sur les guichets automatiques, ou payer sur des terminaux électroniques, elle sert uniquement sur le WEB. Vous pouvez la recharger par virement bancaire, ou en vous rendant à une agence de l’enseigne. Valable 1 année, sans renouvellement automatique, la carte E-pay a été la première de son genre sur le marché marocain, ce qui explique un peu ses limites.

    SGMB My E-c@rd: c’est une carte prépayée à usage international, permettant un achat libre sur les sites marchands à l’étranger, dans la limite de la dotation e-commerce mise en place par l’Office des Changes (10 000 Dhs par an). C’est une carte prepayée aussi, donc son alimentation en fonds se fait via votre compte, à travers les agences de l’enseigne ou via virement bancaire. Son avantage par rapport aux autres cartes sur le marché, est qu’elle propose en plus du paiement sur le web, la possibilité de payer sur tous les réseaux dotés de TPE ainsi que le retrait en toutes coupures (billets de 50 et 20 Dh inclus). Dotée d’une palette de SVA (services à valeur ajoutée) votre carte My E-c@ard, vous permet de consulter le solde, le relevé des 10 dernières opérations ainsi que modifier vos codes d’accès, via internet ou directement sur un GAB (guichet automatique bancaire). C’est de loin, la meilleure offre actuellement sur le Marché !

    CIH E-Shopping : Comme toutes les autres, c’est une carte prépayés, donc n’agissant pas sur votre compte chèques. Elle vous permet de payer sur toutes les plateformes internationales, via le WEB dans la limite du plafond de 10000 Dh/an, mais elle possède une particularité, laquelle est qu’un client du CIH peut disposer de plusieurs cartes, qu’il offre à son conjoint et enfants, sans que ceux-ci soient clients de la banque. Autre avantage, E-shopping dispose d’un mode de notification par SMS qui vous envoie le résumé de votre dernière opération, ainsi que le solde si vous le désirez. Quand au relevé, il est directement accessible via un Compuserve, en envoyant un SMS « ES » au 0660 112 111.

    Et les autres banques? :

    Si, pour le moment, seules trois banques offrent le service E-paiement, les autres vont forcément suivre, parce que c’est une niche très porteuse, dans un marché qui connait une forte expansion. Nous avons entendu récemment, via Taher Alami, consultant web émérite, que le groupe Attijari va lancer une carte baptisée WEB PAY, dont nous n’avons pas pu avoir les caractéristiques et les spécifications, encore, au près de la direction marketing du groupe. La Banque Populaire, ainsi que le crédit du Maroc, sans oublier la BMCI, le crédit Agricole, n’ont pas répondu à nos questions directement, mais ont clairement signifié qu’ils ne sauraient rester en marge de cette catégorie de clients aux quels ils disent préparer des surprises dans le courant des mois à venir.

    E-paiement d’accord, mais à quand Pay Pal ? Question en suspend !

    Toutes les personnes que j’ai eu à interroger à propos de l’E-paiement au Maroc et ce que cela leur a apporté, ont eu presque la même réponse. Tous réclament la mise en place d’outils plus performants, à savoir Pay Pal, dont ils sont tous des fervents défenseurs ! En effet, Pay Pal est une des solutions de paiement en ligne les plus performantes et les plus répandues au monde, et les marocains actifs économiquement sur le web, se sentent lésés par son indisponibilité qu’ils jugent freinée par le manque de réactivité des banques marocaines ainsi que l’office des change et la banque du Maroc. Le Maroc Numérique est en bonne marche, mais c’est une marche lente, que j’estime ainsi que tous les opérateurs de cette nouvelle économie virtuelle, non significative à la synergie que développe le E-commerce national. Beaucoup d’attentes, donc, et surtout des montées au créneau, pour pousser la machine à tourner plus vite, et faire des belles promesses faites par ci par là, une réalité qui doterait le Maroc d’encore plus de mécanisme pour réussir toutes ses transitions. Le futur est « E », comme…Evolution !


    Source : http://izitech.ma/2011/09/11/e-paiement-au-maroc-comparatif/
     
  2. BillgatesS

    BillgatesS Touriste

    J'aime reçus:
    6
    Points:
    8
    même, c'est un risque je crois , merci
     
  3. odejiste

    odejiste Pervers Certifié

    J'aime reçus:
    281
    Points:
    83
    merci pour ce partage.
     

Partager cette page