Edkhil: Notre visite aux USA vise à informer l'opinion..des souffrances des séquestrés à Tindouf

Discussion dans 'Info du bled' créé par BOLK, 10 Août 2006.

  1. BOLK

    BOLK Accro Membre du personnel

    J'aime reçus:
    309
    Points:
    83
    Edkhil: Notre visite aux USA vise à informer l'opinion publique américaine des souffrances des séquestrés à Tindouf


    Rabat, 10/08/06 - La visite qu'effectue actuellement une délégation sahraouie aux Etats-Unis vise à informer l'opinion publique américaine des souffrances éprouvées par les séquestrés dans les camps de Tindouf, a indiqué M. Bachir Edkhil, ancien responsable et membre fondateur du "polisario".


    La situation dans les camps de Tindouf est dramatique, a-t-il affirmé, lors d'un entretien téléphonique depuis Gatlinburg (Tennessee), diffusé mercredi par la première chaîne de télévision nationale (TVM) dans son journal du soir, ajoutant que la délégation ambitionne, à travers cette visite, de sensibiliser l'opinion publique américaine au calvaire des familles sahraouies, qui ont été séparées depuis plus de 30 ans, et déployer des efforts en vue de les regrouper.

    La visite, a ajouté M. Edkhil, vise également à informer l'ensemble des acteurs de la société américaine de l'importance du regroupement familial et de la nécessité de mettre fin au calvaire des détenus marocains dans les camps de Tindouf.

    La délégation, regroupant d'anciens membres du "polisario", des déportés à Cuba et d'anciens prisonniers dans les camps de Tindouf (Sud de l'Algérie), effectue une visite aux Etats-Unis, qui l'avait mené à Houston (Texas) et à Knoxville (Tennessee), pour informer l'opinion publique américaine des souffrances endurées par les populations séquestrées dans les camps de Tindouf.

    Outre M. Edkhil, la délégation compte Mme Saâdani Maouelainin, ancienne déportée à Cuba, et MM. Abdallah Lamani et Ali Jaouhar, anciens prisonniers dans les camps.

    MAP


     

Partager cette page