Emissaires Royaux pour exposer les derniers développement de l'affaire du sahara

Discussion dans 'Info du bled' créé par freil, 23 Juillet 2005.

  1. freil

    freil Libre Penseur

    J'aime reçus:
    52
    Points:
    48
    En Arabie Saoudite, en Angola, au Chili et au Pérou
    Le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Mohamed Benaïssa est arrivé, hier après-midi à Ryad, pour une visite en Arabie Saoudite.
    Dans une déclaration à la MAP, M. Benaïssa a indiqué qu'il est porteur d'un message de S.M. le Roi Mohammed VI à S.A.R. le Prince Abdellah Ben Abdelaziz, Prince Héritier, vice-président du Conseil des ministres et chef de la Garde nationale saoudienne. Le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Nabil Benabdellah, a été, pour sa part, reçu hier à Luanda par le Premier ministre angolais, Fernando Da Piedade Dias Dos Santos.
    Le message de S.M. le Roi au Président José Eduardo Dos Santos que M. Benabdellah a transmis au Premier ministre angolais a trait aux derniers développements de la cause nationale.



    Lors de cette entrevue, le ministre était accompagné de l'ambassadeur de S.M. le Roi en Angola, Abdellah Aït El-Haj, et du président du conseil provincial de Boujdour, Tarouzi Sid Ahmed Ould Mohamed.

    La délégation marocaine a été également reçue au siège du Parti populaire pour la libération de l'Angola (MPLA-au pouvoir) par Paolo Jorge, secrétaire aux relations extérieures du parti et ancien ministre des Affaires étrangères.
    Les discussions ont également porté sur les derniers développements de la question du Sahara marocain et sur les voies et moyens de parvenir à une solution définitive à cette question.

    La question du Sahara marocain a été également au centre d'un entretien, jeudi à Valparaiso (120 km au nord de Santiago), entre Sergio Romero, président du Sénat chilien et Mohamed El Yazghi, ministre de l'Aménagement du territoire, de l'Eau et de l'Environnement, porteur d'un message de S.M. le Roi au Président chilien.

    Au cours de cet entretien, qui s'est déroulé au siège du Sénat chilien, M. El Yazghi a exposé les derniers développements de la question du Sahara, réaffirmant la volonté du Maroc de «parvenir à un règlement définitif» à ce conflit artificiellement entretenu par les ennemis de l'intégrité territoriale du Royaume.

    Un communiqué du Sénat chilien indique qu'au terme de cet entretien, M. Romero, également président du groupe d'amitié Chili-Maroc, a exprimé son souhait de voir la question du Sahara trouver une solution définitive. Il a également exprimé «la disposition des deux chambres du Congrès national (chilien) à renforcer les liens de coopération solide avec le gouvernement du Maroc». Porteur d'un message de S.M. le Roi au Président péruvien, le ministre de l'Agriculture, du Développement rural et des Pêches maritimes, Mohand Laenser, a été, pour sa part, reçu, jeudi à Lima, par le vice-ministre et secrétaire général du ministère des Affaires étrangères, Oscar Maurtua de Romana.

    Selon une source officielle péruvienne, M. Laenser se trouve «en visite au Pérou pour transmettre un message personnel» de S.M. le Roi Mohammed VI au chef de l'Etat péruvien Alejandro Toledo.

    Au cours de cet entretien, le responsable péruvien a «mis en exergue l'excellent niveau des relations entre les deux pays» qui se sont renforcées après «la visite d'Etat effectuée par Sa Majesté Mohammed VI, Roi du Maroc, en décembre dernier, la première d'un Souverain marocain au Pérou», a-t-on précisé sur le site Web du ministère péruvien des Affaires étrangères.

    Concernant la question du Sahara, MM. Laenser et Maurtua de Romana ont "souligné la nécessité de chercher une solution politique, négociée, définitive et acceptable" par les parties "sous les auspices des Nations Unies".
    Les deux parties ont, par ailleurs, condamné le terrorisme sous toutes ses formes.

    Elles ont, en outre, mis en relief l'importance du Sommet des chefs d'Etat et de gouvernement d'Amérique du Sud et des pays arabes, tenu en mai dernier à Brasilia, et qui a permis aux peuples des deux régions d'initier, pour la première fois, un dialogue politique interrégional dans les domaines économique, social et technologique.

    M. Laenser était accompagné de l'ambassadeur du Maroc à Lima, de parlementaires et du directeur chargé de la Communication au ministère des Affaires étrangères et de la Coopération.

    L'entretien s'est déroulé en présence, du côté péruvien, de la sous-secrétaire aux Affaires de l'Asie, du Pacifique, de l'Afrique et du Proche-Orient, ainsi que du directeur général du département Afrique et Proche Orient et du directeur général de coordination.

    Source: MAP
     

Partager cette page