Emissions ramadanesques : Nul à dormir !

Discussion dans 'Info du bled' créé par freil, 26 Octobre 2005.

  1. freil

    freil Libre Penseur

    J'aime reçus:
    52
    Points:
    48
    La télévision marocaine bat le score de la vulgarité orchestrée par des humoristes sans état d’âme. Ceux qui n’ont rien à offrir, si ce n’est l’arrogance de se vendre à n’importe quel prix. Il n’y a pas de doute, nos deux chaînes, gravement carencées en vitamines d’imagination, sont atteintes de scorbut et de scories balbutiantes. Ce mois du ramadan n’est plus alors sacré : il est profané par des gueules qui crient sans mélodie, ni tempo: rien que des grouillements de gorges remplies de déchets nauséabonds. Ces voix troublantes, car déchirantes, surgissent de visages morphologiquement grossiers. Aucune pudeur ne les retient ; que des corps impudiques qui s’émeuvent sans cesse et dans tous les sens. Ils continuent à faire souffrir des pauvres citoyens déjà déprimés. Ceux qui méritent des instants où l’on puisse sourire de joie. Que se passe-t-il donc ? Que s’est-il exactement passé lors des entrevues avec nos vulgaires artistes pour la sélection de leurs créations? Peut-être qu’il n’y avait que des idioties ! Ou que les responsables de la programmation sont, eux, mal désignés ! Cela arrive souvent chez nous : combien existent-ils de bouffons jouant des rôles tragiques? Combien de têtes m½lleuses sont assises sur les bords de notre orgueil? Combien de têtes dures siègent sur la douceur de nos sentiments? Dans les deux cas, de quel péché accuse-t-on nos téléspectateurs qui, de surcroît, jeûnent dans la douleur d’un quotidien qui ne cesse de s’aggraver ?
    Chaque soir, l’appétit s’envole. Le regard s’oriente vers un vide tout noir, tellement la rage s’empare des pauvres gens. On le sait, il y a risque de vomir si, après deux bols de soupe à la nôtre, on commet l’erreur fatale de zapper vers Rabat ou Casa. Pourtant, omission oblige, notre main tenant cette maudite commande appuie sur les touches ouvrant le plateau d’une entreprise gueusaille, ou celui d’une famille qu’il ne faut surtout pas respecter. Que pense Khayari quand il se lance dans ses âneries ? Nous faire rire ? Si c’est le cas, qu’il sache au moins que ce rire tant recherché apparaît opprimé, ne se manifestant qu’aux coins des lèvres serrées. Une expression de toute beauté pour ceux désireux de découvrir les émotions les plus complexes couvrant à la fois la colère et le dégoût. Puis, pourquoi doit-on toujours supporter ces grimaces de clown devenues une signature mimique et permanente du petit Jam ? Ne trouve-t-il rien d’autre que ses regards débridés : ceux qui ont déjà causé rides et laideur autour de ses yeux. Va doucement petit Jam, car tu commences à perdre ton charme, celui qui t’a fait grand près de nos dames artistes : Malika El Omari et Nezha Ragragui.
    Personnellement, je ne supporte plus ces bouffonneries ridicules. J’ai envie de fuir vers des satellites où l’on parle des langues que je ne comprends pas. Certes, mon jugement n’est pas une norme d’appréciation que l’on applique sans réserve. Ce n’est en fait qu’une impression facilement réfutable. C’est un coup de tête qui m’a fait souffrir avant d’écrire. Je devais coûte que coûte crier au scandale, faire un proccés, sans suite a l'imposture des mots et des cris qui envahissent l’espace médiatique des petits écrans. J’ai bien peur que mon opinion ne soit partagée par tous nos citoyens. Je crains aussi que l’on se prenne au peu de dignité qu’il nous reste. Nous avons énormément perdu : le sens civique, le courage, l’honnêteté, la sincérité, l’espoir et la force nécessaire pour vivre. Nous sommes au stade de réussir là où les hommes de l’ancien régime ont échoué : celui d’importuner l’imagination. Celle-ci n’est plus ; elle n’apparaît que momentanément au sein des foyers démunis qui inventent leur bonheur de leur malheur. Il fut un temps où maintes plumes se sont dressées contre la famille Lala Fatima. Pourtant, le plaisir fut garanti sur tous les niveaux : verbal, gestuel et scénique. Son plateau ressemblait à celui de «Madame est servie». Peut-être que l’on exigeait un peu plus de cette famille regrettée. Peut-être aussi que l’on tentait la déstabiliser et permettre à la médiocrité de prendre la place de la création.


    Abderrahim Chtiba
    LIBERATION

     
  2. toub9al

    toub9al Visiteur

    J'aime reçus:
    9
    Points:
    0
    Re : Emissions ramadanesques : Nul à dormir !

    wallah 2illa hiya hadikkk,blkhossoss dik sir 7ta tji chtfiha wa7d l7al9a garce lnet o jatnii tboricha,zmma dak d7akk 3andhom bassl bzaff -sir 7tta tjji-
     
  3. allouchi

    allouchi Visiteur

    J'aime reçus:
    0
    Points:
    0
    Re : Emissions ramadanesques : Nul à dormir !

    Je suis tout à fait d'accord, c'est vraiment à vomir!!!
     
  4. momo1234

    momo1234 Visiteur

    J'aime reçus:
    0
    Points:
    0
    Re : Emissions ramadanesques : Nul à dormir !

    iwa rah wakhdin, des millions et des millions ala hadak tkharbik li dayrin. ramdan lfayt kan fahid(lmilloud) kaydahak chouiya. had l3am, la la une la 2M hta wahda makatfarah...
     
  5. Friend

    Friend Bannis

    J'aime reçus:
    24
    Points:
    0
    Re : Emissions ramadanesques : Nul à dormir !

    Je vous refere aux dernières declarations des humoristes Fahid (Miloud) et Tounsi (Aderraouf) sur les medias nationaux, et vous comprendrez peut etre le declin lamentable du rire sur nos ecrans! Le favoritisme et le clientelisme ont eu raison de la qualité du divertissement! je ne citerais pas Bziz, et d'autres ...malheureusement mis au placard!
     
  6. anaayoub

    anaayoub Accro

    J'aime reçus:
    187
    Points:
    63
    Re : Emissions ramadanesques : Nul à dormir !

    fahid a7mad 7amad f tarikh dyal lfoukaha lmaghribya o 3abd ra2ouf est depassé les autre kay kharmzou lfad fih chwya dyal do 7anan fadili malfa ka dir chi 7aja zwina ma b9atch banat hadi 2 ans
     
  7. Friend

    Friend Bannis

    J'aime reçus:
    24
    Points:
    0
    Re : Emissions ramadanesques : Nul à dormir !

    La qualité d'un travail humoristique n'est pas tributaire d'un artiste donné! Donnez à Fahid (entre autres ) un texte bien ficelé et un scenario de qualité et vous verrez le resultat ! Malheureusement les esprits figés ne croient pas en l'evolution des choses !
     
  8. kadd95

    kadd95 Visiteur

    J'aime reçus:
    0
    Points:
    0
    Re : Emissions ramadanesques : Nul à dormir !

    c  pas  ça  pour  des  Emissions  humoristes  on  toi  faire  des  emissions  de  culture  et  dire  c  quoi  le  ramadan  pour  les  jeunes  mre
     

Partager cette page