En souvenir du retour d'exil de Feu Mohammed V

Discussion dans 'Info du bled' créé par freil, 15 Novembre 2005.

  1. freil

    freil Libre Penseur

    J'aime reçus:
    52
    Points:
    48
    Le programme de la célébration du cinquantenaire du retour d'exil de Feu Mohammed V et de la proclamation de l'indépendance a débuté hier par l'organisation d’un colloque international sur le thème "Feu Sa Majesté le Roi Mohammed V: un combat pour l'Indépendance et un soutien aux mouvements de Libération africains".

    Organisé par le Haut Commissariat aux anciens résistants et anciens membres de l'armée de Libération, ce colloque, qui a été présidé par le premier ministre Driss Jettou, vise à mettre en valeur la portée du combat nationaliste et patriotique du père de la nation et leader de la libération Feu Mohammed V.
    Selon M.Mostafa El Ktiri, Haut Commissaire aux anciens résistants et anciens membres de l'armée de libération, la diversité des participants et la richesse des interventions durant ce colloque, répondent à un grand besoin et une forte attente d'approfondissement de la recherche historique et de la volarisation du patrimoine national de préservation de la mémoire historique.
    De même, la présence de responsables africains est de nature à relever "le rôle pionnier et avant-gardiste du guide de la nation marocaine au service des mouvements de libération africains". En effet, Feu Mohammed V a été, non seulement une source d'inspiration pour les mouvements de libération africains, mais il a également accueilli et abrité leurs dirigeants et cadres, prouvant ainsi par la force de l'exemple, le pragmatisme des actes, ses profondes convictions humanistes et militantes et son attachement inébranlable à l'identité africaine, poursuit le Haut Commissaire.
    Ce colloque international n'aura pas la seule portée académique, puisque, outre les interventions de chercheurs marocains et étrangers, il sera marqué par des témoignages, des messages vivants, d'hommes politiques, d'intellectuels ou simplement d'anciens résistants ayant côtoyé ou suivi de près le combat libérateur de Feu Mohammed V, dans ses dimensions nationale, africaine et arabe. Une manière donc de rendre justice et un devoir de mémoire "à l'illustre symbole de l'humanisme, de la liberté et de l'émancipation nationale et un grand défenseur des peuples épris de liberté, de justice, de dignité et des respects des droits fondamentaux des personnes et des sociétés".
    Pour en savoir plus sur l'objectif attendu derrière ce colloque et ce que cet anniversaire représente pour le peuple marocain, lire l'entretien avec Mostapha El Ktiri, Haut Commissaire aux anciens résistants et anciens membres de l'armée de libération.


    LIBERATION

     

Partager cette page