Encor les trois poésies de Mainak, sans titre

Discussion dans 'Vos poésies' créé par MAINAK GANGULY, 12 Février 2009.

  1. MAINAK GANGULY

    MAINAK GANGULY Visiteur

    J'aime reçus:
    1
    Points:
    0
    1

    Prions au Céleste
    Pour les enfants oubliés
    Ces cœurs secs festent
    Les sanglots muets

    Ces fleurs, ces âmes
    Ont-elles toutes leurs couleurs
    Fanées mais de nouveau entament
    Leurs épanouissements à travers leurs douleurs


    D’où, on ne saura, un rayon fin
    Donne à ces âmes une chaleur
    Ces cœurs se ravissent enfin
    Le ciel va bénir leurs pleurs




    2

    Je plane tout doux
    Toujours dans le ciel mou
    Les oiseaux m’entourent
    Ainsi les nuages à leurs tours

    Mais où es-tu mon amour?
    Où es-tu avec ta tour?
    Fais-la moi venir!
    J’ai à y alunir

    J’ai beaucoup voyagé
    Et autant ai-je plané
    Peux-tu me cet abri?
    Je m’en suis déjà épris



    3

    Je pense très loin de tes yeux
    Là où j’étais pas encor né
    Notre amour se ferait beaucoup après
    Toi, tu y vivais avec ton Dieu

    Tu vivais en plein soleil
    Les jours t’apportaient de nouveaux bonheurs
    Ton cœur était plein de lueur
    Te faisant un joli monde à chaque éveil

    Tu vivais toujours dans les cieux
    Tu vis toujours avec Lui
    Tu vivras à jamais Celui
    Et moi, j’étais, suis et serai toujours loin de tes yeux
     

Partager cette page