Enquête. Au c½ur de la cyberpolice

Discussion dans 'Info du bled' créé par Casawia, 24 Septembre 2005.

  1. Casawia

    Casawia A & S Forever

    J'aime reçus:
    145
    Points:
    0
    La cyberpolice existe depuis 10 ans déjà, sous l'appellation officielle de "police technique" (AFP)
    Ils ont entre 24 et 35 ans. Ils sont ingénieurs d'état et ont préféré la police au Canada. Ils disent être aussi bien payés que dans le privé. En plus, ils trouvent cela excitant. Rencontre avec des cyberflics bien de chez nous.


    Hakim dévale agilement les quelques marches qui le séparent de l'entrée du personnel au siège de la DGSN, à Rabat. Fin et élancé, il porte un costume cravate clair, des lunettes de soleil plutôt in et une banale mallette noire. à 24 ans, son regard dégage quelque chose d'amusant et de frais. De juvénile presque. En tout cas, quelque chose qui n'a rien à voir avec l'idée (fausse ou réelle ?) qu'on se fait généralement du flic de base. Méfiant, arrogant, moustachu et vicieux. C'est que Hakim n'est pas un flic comme les autres. C'est un cyberflic. Un titre qu'il assume entièrement et qu'il prend très au sérieux. Récemment, il a participé à l'arrestation de Farid Sebbar (le jeune de 18 ans, soupçonné d'être l'auteur du virus Zotob). Ce sont ses collègues et lui que les communiqués officiels ont présenté comme "les experts" qui ont étroitement collaboré avec le FBI pour pister, traquer et arrêter le jeune cyber délinquant.

    Lire La Suite

    Source: Telquel

     

Partager cette page