Enquête. Aux frontières du réel

Discussion dans 'Info du bled' créé par Casawia, 25 Novembre 2006.

  1. Casawia

    Casawia A & S Forever

    J'aime reçus:
    145
    Points:
    0
    “L’intégrité territoriale” ? Parlons-en… Sur le terrain, les véritables frontières du Maroc n’ont rien à voir avec celles qu’on nous présente officiellement comme “intangibles” et même “sacrées”.

    L’intégrité territoriale est, paraît-il, la priorité numéro 1 du royaume. C'est du moins ce qu'on nous martèle à longueur de discours et de journaux télévisés, depuis notre naissance. Jusqu'à présent, le débat s'est focalisé sur une unique question : “le Sahara est-il marocain ?”. C'est un faux débat. Hormis quelques rares marginaux ou utopistes (il en faut bien), les Marocains considèrent aujourd'hui que le Sahara est le leur, et qu'il ne saurait en être autrement. Parce que la guerre est finie depuis 15 ans et que, quoi qu'en dise le monde entier, nous occupons le terrain depuis trop longtemps pour envisager d'en repartir un jour. Tout le reste n'est que politique, et la politique, surtout concernant cette question saharienne mille fois rabâchée, n'est qu'une succession de discours vains qui ne changent rien à la réalité du terrain. Depuis 1975, le terrain a tué le débat. Il pourrait pourtant le réveiller.

    >> Voir La Carte <<

    “Le Maroc, de Tanger à Lagouira” ? Il suffit de vérifier sur place pour constater, de visu, que c'est un gros mensonge. Depuis 1989, Lagouira est en territoire mauritanien, et aucun drapeau marocain n'y flotte. Pire, l'armée mauritanienne y a installé une caserne !

    Marocain, le Sahara ? On aimerait bien. Sauf qu'un bon tiers de ce gigantesque territoire est, dans les faits, sous contrôle du Polisario. A l'Est du mur, les séparatistes se paient même le luxe d'organiser des défilés militaires et de signer des contrats de prospection pétrolière. Et que fait-on, à Rabat ? On envoie, dans le meilleur des cas, de molles lettres d'indignation à l'ONU. Tout en continuant à affirmer, pour la consommation locale, que “nous ne céderons jamais un pouce de notre territoire”. Dans les faits, on en a déjà cédé un bras !


    Quant au tracé frontalier avec l'Algérie… il n'existe tout simplement pas. Entre Saidia et Figuig, sur près de 500 kilomètres, d'innombrables villages se posent des questions sur leur réelle nationalité. Depuis des années, l'Algérie avance et grignote du terrain sur le Maroc en menaçant les autochtones, parfois même en leur tirant dessus. Là encore, que fait-on, à Rabat ? On se mure dans le silence, en promettant de très improbables “négociations frontalières”. En attendant, chaque année, nous perdons des oasis, des plantations, et même des mines (!!) sans que le gouvernement juge utile de s'en émouvoir.

    Quand on examine la carte du “Maroc réel” - celui sur lequel on trouve des symboles de souveraineté - on se rend compte de cette vérité effarante : les seules frontières dont nous soyons sûrs sont les côtes Atlantique et Méditerranéenne (quoique, l'humiliation de l'îlot Leila est encore fraîche dans nos mémoires). Pour le reste, c'est comme si le Maroc avait choisi de régler la bataille frontalière… en déclarant forfait.

    Il ne s'agit pas, ici, de réclamer une guerre pour récupérer nos “territoires spoliés”. Le patriotisme a ses limites, et TelQuel ne franchira pas celle-là. Mais notre diplomatie timorée n'est plus acceptable. Si on veut se faire respecter dans le concert des nations, il faut savoir frapper du poing sur la table quand c'est nécessaire. Ou alors, si de quelconques considérations stratégiques nous en empêchent, qu'on ne demande plus à 30 millions de personnes de chanter en ch½ur que “l'intégrité territoriale est une cause sacrée”. Soutenir l'Etat, on veut bien. Mais qu'il cesse, au moins, de nous prendre pour des idiots.


    Lire La Suite - Telquel

    _________________________________________________

    proposé par Linvite
     
  2. linvite

    linvite L'âme de samurai!!

    J'aime reçus:
    135
    Points:
    63
    Re : Enquête. Aux frontières du réel

    ana awwal merra kent 9rit had l'article f telquel , derrni rassi

    barkine 3lina belkdoub ou hiya 1/3 dial ssehra chaddinou polizario , ou lmin6a9a char9iya kadir fiha mabghat ljaza2ir , ou legouira tab3a l mauritani [21h]

    l2isti3mar da2iman melli keykhrej keykhelli lmachakil
     
  3. morphin

    morphin Visiteur

    J'aime reçus:
    2
    Points:
    0
    Re : Enquête. Aux frontières du réel

    Mais c´est qui Rabat ? pourquoi on donne jamais les noms des résponsables ! hassanII á leurs téte
     
  4. ninnou

    ninnou Visiteur

    J'aime reçus:
    23
    Points:
    0
    Re : Enquête. Aux frontières du réel

    ana personnelement hadak le discours officiel, ch7al hadi ma bkach taydkoul liya lerrass.
    nos deux Hlakem, la RTM et 2M Ne font que manipuler le peuple marocain, Zid 3lihoum les journaux bhal assahra2 lmaghribiya ou itihad chtiraki........pour eux c'est toujours l3am zin ou 3acha lmalik.
    galou lik lmaghrib men tanja tal lagoira [22h],
    jab lihoum lah Telquel ou Nichan, makayen ghir lafrich...
     
  5. ninnou

    ninnou Visiteur

    J'aime reçus:
    23
    Points:
    0
    Re : Enquête. Aux frontières du réel

    awww tu connais pas rabat, la capitale [06c]
    ra hiya li fiha:
    le parlement
    l'etat major dial l'armee
    Monsieur Houssni benslimane [67h]
    la DST
    ...........
    bref, les gens et les organisations sensées defendre le territoire marocain [63h]
    d3ithoum lellah kamlin
     
  6. saad.d7

    saad.d7 Visiteur

    J'aime reçus:
    0
    Points:
    0
    Re : Enquête. Aux frontières du réel

    WACH LLI GALSS 3LA LALLA W MALI W T9R9IB STTALI FIH CHI RB7.
    DIPLOMATIE=0
    POLITIQUEINERRIEURE COMME EXTERRIEURE=0
    ARMEE=0(pourrie en^plus).
    LE PEUPLE=NSS NSS
    HADCHI LLI 3TA ALLAH , WA L3FOU :-(
     
  7. MOUNIR51

    MOUNIR51 Visiteur

    J'aime reçus:
    0
    Points:
    0
    Re : Enquête. Aux frontières du réel

    en fait sur la carte ce que vous voyez comme separation est le mur qui etait errigé à l'epoque hassan 2 pour contre carré les attaques du polisario ( il fait je pense 2500 km), ce mur n'a pas etait précisement édifié sur ligne frontale maroco-algerienne ; en fait c'est pour permettre aux chasseurs marocain de poursuivre le polisario en cas d'affrontement, sur le territoir marocain sans penetrer dans l'espace algerien. donc voila l'interet de cette bande EST. elle n'est pas occupé mais elle a un interet stratégique.

    en ce qui concerne ce que dis TEL QUEL à propos de l'avancée des algeriens et qu'ils tuent des civils, ( hadi ahedra dial zen9a ol9hawi....ohedra li9diiiiiima bezaf , hadag idrissi oula ma3reft a smitou li3endhom f tel quel chi merate kiyebda yi7lam), on sait très bien ce qui s'est passé lorsque effectivement l'algérie a voulu penetrer au maroc de près de figuig à l'epoque de boumedien ( debut des années 60)...mais depuis la region est stable, et effectivement à ce que je sache les frontières ne sont pas encore traçé entre le maroc et l'algérie de façon officiel, mais oficieusement chaque coté connait ses limites.
     
  8. hichim

    hichim Visiteur

    J'aime reçus:
    0
    Points:
    0
    Re : Enquête. Aux frontières du réel

    ntmanna nkon 3ala khata2 walakin tiban lia ana honak bzzaf nass khasshom ghir yhadro o safi ,3ziz 3lihom yta3no fi l'maghrib bladhom o twahmo l'mowatin ana l'omor mamdbotash"min na7iat l'intégrité du téritoire nacionale" [43h] [43h] [11h]
     
  9. mhidi

    mhidi Visiteur

    J'aime reçus:
    0
    Points:
    0
    Re : Enquête. Aux frontières du réel

    il faut que notre pays agisse une fois pour toute
    il jongle avec l'algérie et le polisario
    tout le monde sait que c purement politique et que bouteflika détourne son peuple de ce qui ce passe à l'interieur, il dirige son intention vers un autre site!!! ;-) il commence par acheter des armes pour intimider et quand ça marche pas il alimente ces petits voyoux pour foutre la merde....
     

Partager cette page