Enquête: Le hidjab s'étend sur le Maroc

Discussion dans 'Info du bled' créé par Le_Dictateur, 19 Mai 2006.

  1. Le_Dictateur

    Le_Dictateur Visiteur

    J'aime reçus:
    85
    Points:
    0
    C'est une révolution silencieuse, presque policée. Une révolution verte, couleur islam. Au centre de Casablanca, capitale de la modernité marocaine - où, le 8 mars, jour de la Fête internationale des femmes, certains restaurants branchés étaient réservés à la seule clientèle féminine -, comme à Marrakech, dont les palaces vieillissants et la médina sont devenus coqueluche des Français moyens et des riches Occidentaux, on passe à côté sans rien voir. Il suffit pourtant de faire trois pas dans un quartier populaire ou dans les rues d'une grosse bourgade, comme Mohammedia, Oujda ou Meknès, pour en mesurer l'ampleur. Le hidjab, le voile islamique, est devenu la règle.

    Mais la "révolution verte" au royaume chérifien va bien au-delà. "Le monde s'est rétréci", résume Soukaina, qui dit ne "plus reconnaître" son pays, ni elle-même. L'histoire de cette quadragénaire, enseignante de français dans le secondaire, qu'une dépression nerveuse a conduite, il y a un an et demi, à quitter son travail, et qui n'accepte de parler que sous réserve d'anonymat, est à la fois banale et exemplaire de l'évolution des pays du Maghreb, où l'emprise islamiste, avec ou sans représentation partisane, se révèle profonde et durable.

    Dans son collège, quand elle a commencé à travailler il y a vingt ans, Soukaina se rappelle qu'une seule professeure portait le hidjab. Aujourd'hui, c'est l'inverse : en dehors d'elle, toute la population féminine de l'établissement, élèves comprises, est voilée. Soukaina a fini par craquer.

    Il n'y a "jamais eu d'attaque directe" des intégristes, souligne-t-elle. Plutôt une accumulation de choses minuscules. Comme ces réflexions à répétition à propos des chemisiers à manches courtes, du rouge à lèvres ou des jupes qui laissent voir le mollet : "Dommage de commencer la journée avec quelque chose qui est haram (péché)", lancent les enseignantes voilées à leurs collègues, jugées dévergondées. Ou ce foulard rose, que des tyranneaux anonymes ont glissé, à trois reprises, dans le casier de Soukaina, histoire de lui suggérer le droit chemin... "On vous met un petit caillou dans la poche. Un petit caillou, ça ne pèse pas. Et puis un jour, c'est tellement lourd qu'on est incapable de se lever."

    Ce jour-là, la jeune femme décide de ne plus reprendre le chemin du collège. Elle se sent oppressée, épuisée. Les "petits cailloux" ont eu raison de sa résistance. Cette dépression qui la terrasse, "c'est quelque chose que je traînais en moi depuis des années, assure-t-elle aujourd'hui. Quelque chose que je ne m'avouais pas : un échec de moi-même et de la société marocaine".

    Née dans une famille citadine de 10 enfants, père fonctionnaire, mère illettrée, tous deux "croyants et tolérants", Soukaina n'a rien d'une "intello", moins encore d'une militante. C'est une Marocaine ordinaire, musulmane sans histoires, qui porte des lunettes et des sweat-shirts sombres, qui adore son mari et son petit garçon, et qui fut, dans une autre vie, une jeune femme "gaie, très confiante et positive". Aujourd'hui, elle continue, sans médicaments ni psychiatre, à tenter de reprendre pied. "Qui aurait cru qu'une telle personne douterait d'elle-même, un jour, comme une enfant ?", dit-elle. Elle a beau avoir réussi à identifier certains aspects de son "échec", d'autres la terrorisent. "Ne dites pas que je suis toute seule", souffle-t-elle, avant d'éclater en sanglots.

    Cet après-midi-là, assise dans le coin du salon d'un grand hôtel de Casablanca, les mauvaises nouvelles de Meknès ne lui sont pas encore parvenues. Un journal arabophone, puis l'hebdomadaire francophone Tel Quel, dans son édition du 11 mars, révéleront que cinq enseignantes, les cinq seules enseignantes non voilées de l'Ecole supérieure des arts et métiers de l'université de l'ancienne cité impériale, ont reçu dans leur boîte aux lettres du campus, une missive anonyme. Celle-ci s'inspirait d'un site Web fondamentaliste et les enjoignait, au nom de l'islam, de porter le voile. "C'est la première fois que de telles choses arrivent au Maroc", s'inquiète le rédacteur en chef de Tel Quel, Driss Ksikes. Ou, plus vraisemblablement, qu'elles sont dénoncées au grand jour.

    Dans les universités comme dans les quartiers populaires, l'islamisme, lentement, s'est forgé ses fiefs. Et il devrait bientôt en cueillir les fruits politiques : personne ne semble douter de la victoire des islamistes du Parti de la justice et du développement (PJD) à l'issue des prochaines élections législatives, en 2007. L'affaire de Meknès ou la dépression d'une Soukaina ne sont que les menus syndromes de ce vaste mouvement de bascule. Les femmes ne sont pas seules visées. Les hommes aussi sont, parfois, la cible des malveillances. Comme cet enseignant d'El-Jedida, près de Casablanca, victime d'une campagne de rumeurs, graffitis à la clé, le qualifiant d'"athée" et d'"impie", du fait, probablement, de ses activités culturelles jugées non conformes au dogme coranique. "Il souffre beaucoup, confie un de ses proches. Ses élèves sont devenus méfiants, ils ne le respectent plus comme avant." Ailleurs, à l'université, certains groupes d'enseignants rejettent ouvertement, toujours au nom de l'islam, la théorie de Darwin sur l'évolution des espèces ou le mythe platonicien de l'androgynie, sur la différence des sexes.

    Au début des années 1990, sur le campus de la faculté de médecine de Casablanca, les étudiants islamistes ont tenté le coup de force. "Ils voulaient que les cours s'arrêtent pour la prière de l'après-midi. Mais on a mis le holà. L'université est un lieu du savoir, il y en a d'autres pour la pratique spirituelle", rappelle le professeur Nouzha Guessous Idrissi, membre fondateur de l'Organisation marocaine des droits de l'homme (OMDH), qui a participé, au début des années 2000, à la commission royale consultative pour la révision de la Mudawana (le code de la famille marocain).

    Dans le collège de Soukaina, fréquenté par les gosses des quartiers populaires et ceux des bidonvilles, personne n'a "mis le holà" aux surenchères bigotes. Logique, personne n'y a vu que du feu. Les esprits, comme les vêtements, ont changé peu à peu, presque insensiblement, sans débat, sans meeting et sans heurt. Les photos de classe, que Soukaina a apportées avec elle, sont le souvenir d'un autre siècle : "Voyez celle-ci, elle date de 1992 : ce sont les enseignants du collège, hommes et femmes, qui posent ensemble. Aujourd'hui, ce ne serait plus possible.". Il y a quelques années, quand elle a voulu faire travailler ses élèves sur le célèbre dessin animé des Pokémons, les adolescents ont refusé, au prétexte que "c'était d'origine juive". L'enseignante a dû menacer la classe de sanctions pour que celle-ci s'exécute.

    "Ce qui lui arrive est une histoire banale, même si ça ne finit pas toujours par une dépression", compatit Fadma Aït Mous, 33 ans, doctorante en sciences politiques, que la "montée des intolérances, dans les deux sens", indigne. "Pour moi, c'est surtout une histoire absurde", rétorque l'une de ses amies, Aïcha Belhabib, 41 ans, elle aussi doctorante en sciences politiques. "Cette femme n'est menacée par personne. Peut-être est-elle hésitante sur le bien-fondé du voile, et c'est ce qui la rend malheureuse ?", interroge cette proche du PJD, elle-même voilée. "Certains musulmans se comportent de manière extrémiste, en accusant l'autre d'être incroyant, par exemple. C'est sans doute ce qui lui est arrivé", avance une troisième doctorante, Meriem Yafout, 36 ans, responsable de la section féminine de l'association islamiste Al Adl Wal Ihssane, fondée par le célèbre cheikh Yassine.

    Elle aussi porte le hidjab. "C'est un pas important dans notre cheminement vers Dieu", explique-t-elle. Proche collaboratrice de Nadia Yassine, fille du vieux cheikh et figure médiatique de l'islamisme marocain, Meriem Yafout dit avoir elle-même subi "la discrimination et l'intolérance" parce qu'elle porte le voile. Elle qui souhaitait devenir journaliste s'est heurtée au rejet de la patronne d'un magazine, qui, assure-t-elle, jugeait "impossible de recruter une femme voilée".

    Le Maroc est pourtant "un pays musulman : c'est écrit dans sa Constitution. Discriminer les femmes voilées est donc contradictoire avec les principes énoncés", sourit l'universitaire au hidjab. "Plus que la montée des intolérances, c'est la montée des paradoxes qui me frappe", commente le professeur Guessous Idrissi, qui se rappelle avoir vu arriver sur le campus de la faculté de médecine "de plus en plus de filles voilées, mais aussi, dans le même temps, un grand nombre de filles en minijupes ou hypermaquillées. Toutes cohabitent, insiste-t-elle, sans tensions ni violences". Précieuse diversité ! Soukaina, la sans-voile, en est privée. "Mes rêves se sont évaporés, reconnaît-elle. L'islamisme aux commandes n'est qu'une question de temps."


    Source -> Enquête : Le Monde.Fr
     
  2. lamitta

    lamitta Visiteur

    J'aime reçus:
    0
    Points:
    0
    Re : Enquête: Le hidjab s'étend sur le Maroc

    l islam, cette religion sacrée, est résumé dans un tissu carée, qu on l appelle hijab et qui concerne la femme. c une politique qui sert d abord à écarter la femme, la marginaliser peut etre, et aider des gens qui ne peuvent pas arriver au pouvoir d une façon disant honnete, à l atteindre.
     
  3. Le_Dictateur

    Le_Dictateur Visiteur

    J'aime reçus:
    85
    Points:
    0
    Re : Re : Enquête: Le hidjab s'étend sur le Maroc

    Euhhhhhhhhh !? comment ça résumédans un tissu carée !?
     
  4. morphin

    morphin Visiteur

    J'aime reçus:
    2
    Points:
    0
    Re : Enquête: Le hidjab s'étend sur le Maroc

    tt a fait d´accord avec toi lamitta l´islam n´est pas seulement un hijab, une fille qui porte le voila ne veut pas dire forcement qu´il respecte le reste, y ena qui l´utilise pour faire croire rah bent darna, ya aussi souvent un pere ou un frere derriere, ya ya ya .. alors que j´etais encore etudiant a merrakech je connaissais des filles qui utilisaient le voile comme "tapis" apres les cours en privé qlq part ds un jardin en bonne compagnie c honteux... les filles, le voil est sacrée ! ne la trainer pas par terre !!!!!!!!!!
     
  5. Le_Dictateur

    Le_Dictateur Visiteur

    J'aime reçus:
    85
    Points:
    0
    Re : Enquête: Le hidjab s'étend sur le Maroc

    Awedi rah l7ijab homa tani 7aja kat7asseb 3liha lemrra morr sla... bla manzid nahder...
     
  6. morphin

    morphin Visiteur

    J'aime reçus:
    2
    Points:
    0
    Re : Enquête: Le hidjab s'étend sur le Maroc

    mnin jebti hadi ?!
    Ntkhater m3ak lol ila trois quarts dyal les femmes lli dayrin l7ijab (tanhedr 3la ninja machi lkher9a traditionnelle) ila chitane brasso 7sem mennhoum o dayrin dak le3jeb ghir tay khebbiw bih llah o3lem ach... 9lal lli taydirouh par conviction la plupart par soumission familiale ou sociale
     
  7. L9ant

    L9ant Accro

    J'aime reçus:
    167
    Points:
    63
    Re : Enquête: Le hidjab s'étend sur le Maroc

    ghadi n3awed ngoulha une fois de plus : l7ijab est un bout de tissu qui cache les cheveux ! ni plus ni moins !! b7alou b7al lle7ya : tu portes un voile ou t'as une longue barbre ne veut pas dire nécessairement que t'es un bon musulman !!
     
  8. Le_Dictateur

    Le_Dictateur Visiteur

    J'aime reçus:
    85
    Points:
    0
    Re : Re : Enquête: Le hidjab s'étend sur le Maroc

    Awedi malki chada'ha men loorrrr... tt a fait daccor ak toi, ch7al men wa7da dayrra l7ijab ghé zwa9... mais machi hadi hiya la discution diali... Ana kanhder beli l7ijab rah fard 3la les femmes... Soit bghat soit karhat... En plus "Al a3malo biniyat" ya3ni nti onaytak m3a allah... Diri l7ijab oniya taghleb... Ama l9adiya loukhrin dayrino zwa9 ana mandirouch... fa ghayr manti9iya batatan...

    Aussi je défans ton choix ila mabghétich dirih, Chaqu'un a sa libérté théorique... okola wa7d 7ssabo m3a rabo...
     
  9. nournat

    nournat Wld l3iyachiya

    J'aime reçus:
    344
    Points:
    83
    Re : Enquête: Le hidjab s'étend sur le Maroc

    mais pourquoi ça vous gene trop le fait que les femmes mettent ce bout de tissu ??? meme cette soukayna mskina a fini par craquer ... a wddi lli bghat ddir l7ijab ddirou llah ij3al lmaghribiyat kamlat idirou l7ijab , achnou lli khayb ila lmaghribiyat kamlat darou l7ijab ! yak ghir khar9a w kaddar fo9 rass , iwa khalliwhoum ighattiw rasshoum !

    makanfhamch lach khassna koulla marra nsinyaliw blli dak l7ijab rah makay3nich blli lmra mzyana , raha t9dar tkoun ma mzyanach ???? rah tta li kaysalliw w kayssoumou w kayzakkiw w mchaw l7aj rah makay3nich blli rahoum mzyanin , rah i9adrou ikounou ghi mounafi9in ! mais ila lgina jwama3 3amrin , ma ghadich ngoulou awwaaaaaaaaaah ach hadchi jwama3 3amrou b lmoussallin !!!!

    lli dart l7ijab imtitalan li 2amri llah soub7anahou wa ta3ala , llah ija3lou liha fi mizan l7assanat , w lli dartou ghi bach tnafa9 nass , llah ihdiha , w lli madayrahch llah ihdiha w dirou 3an 9tina3 , w lli ma bghatch dirou chghoulha hadak !

    intaha lmoujaz
     
  10. lamitta

    lamitta Visiteur

    J'aime reçus:
    0
    Points:
    0
    Re : Enquête: Le hidjab s'étend sur le Maroc

    lmslmine rj3ou lor 7it b9aw dainha fel9chour o nsaw l mouhim!
     
  11. nournat

    nournat Wld l3iyachiya

    J'aime reçus:
    344
    Points:
    83
    Re : Enquête: Le hidjab s'étend sur le Maroc

    ewa achnou bghitouhoum idirou ??? i7aydou l9chour !

    ha ssif jay koulchi ghaytbronza w koulchi ghayt9achar )))
     
  12. Le_Dictateur

    Le_Dictateur Visiteur

    J'aime reçus:
    85
    Points:
    0
    Re : Enquête: Le hidjab s'étend sur le Maroc

    lamitta: Booooooooooooffffffffffffff !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
     
  13. wankan

    wankan Visiteur

    J'aime reçus:
    0
    Points:
    0
    Je ne vais même pas parler de religion.
    Raje3o lor hadi iyeh...daweha fi le9chor rah ila makanouch le9chour, rah hadouk les fruits degheya ikhamejo.
    Je ne comprend pas qu'est ce qui vous dérrange dans le voile. Yak on est dans un pays libre, que chacun fait ce qu'il veut. La liberté c'est que chacun fasse ce qu'il veut sans peitiner sur la liberté des autres.
     
  14. uncles_03

    uncles_03 Touriste

    J'aime reçus:
    3
    Points:
    18
    Re : Enquête: Le hidjab s'étend sur le Maroc

    Salam !!

    wa kiffmma kayn bnadem kay3erri 3el "waqi3" ( [22h] ), kayen bnadem kayghetti lmesstour !!

    " ttouma lghayeb 7ejjtou m3ah ;; ttouma lkhayl te3raff rkabha ;; ttouma ddenya ila 3wajet tji bjouj rejlin 3erjin ou saygha jerbou3 "

    " ya sidi lli gal le3ssida barda ydir yeddou fiha "

    kolchi bayen : al halalou bayyin al haramou bayyin

    "layssa lbirrou an touwallou woujouhakoum qibala lmachriqi walmaghrib, Walakini lbirrou man amana billah..."

    Salam
     
  15. lamitta

    lamitta Visiteur

    J'aime reçus:
    0
    Points:
    0
    Re : Enquête: Le hidjab s'étend sur le Maroc

    stur, safi li bghiti mais kolha oki taychofha ;)
    machi dra li gha trdni mslma ola kafra, enplus madam galk wa7d bnadm ana mslm mamn79ch tkfrou wi dberaso m3a li khl9ou; wach ghadi tmchi m3ah l9bro?
     
  16. smaq5

    smaq5 Touriste

    J'aime reçus:
    2
    Points:
    18
    Re : Enquête: Le hidjab s'étend sur le Maroc

    svp qcq'un peut me dire, où dans le coran ou f sona, s'est imposé 3la les femmes de mettre lhijab????
    merci
     
  17. ChA3nOuNa

    ChA3nOuNa Visiteur

    J'aime reçus:
    49
    Points:
    0
    Re : Enquête: Le hidjab s'étend sur le Maroc

    pendant que j'étudiée à la fac d'oujda , j'avais remarqué que la plupart des filles ont adoptées lhijab , et ça pendant l'hiver , et surtout au début de l'apparition des cours de 3amrou khaléd , on écoutés ses discours partout à la fac au marchés......... mais hélas dés que le premier rayon de soleil est apparu , lkachrra thaydate!!!
     
  18. tikiwine

    tikiwine Citoyen

    J'aime reçus:
    9
    Points:
    38
    Re : Enquête: Le hidjab s'étend sur le Maroc

    de meem akhti g remarqué ke plusieurs filles ki ont étudier avec moi,haydo l9achra bach ydabro 3la chi khdma :)
     
  19. nournat

    nournat Wld l3iyachiya

    J'aime reçus:
    344
    Points:
    83
    Re : Enquête: Le hidjab s'étend sur le Maroc

    أولاً‏:‏ أدلة القرآن

    فمن أدلة القرآن‏:‏

    الدليل الأول‏:‏ قوله تعالى‏:‏ ‏{‏وَقُل لِّلْمُؤْمِنَـاتِ يَغْضُضْنَ مِنْ أَبْصَـارِهِنَّ وَيَحْفَظْنَ فُرُوجَهُنَّ وَلاَ يُبْدِينَ زِينَتَهُنَّ إِلاَّ مَا ظَهَرَ مِنْهَا وَلْيَضْرِبْنَ بِخُمُرِهِنَّ عَلَى جُيُوبِهِنَّ وَلاَ يُبْدِينَ زِينَتَهُنَّ إِلاَّ لِبُعُولَتِهِنَّ أَوْ ءَابَآئِهِنَّ أَوْ ءَابَآءِ بُعُولَتِهِنَّ أَوْ أَبْنَآئِهِنَّ أَوْ أَبْنَآءِ بُعُولَتِهِنَّ أَوْ إِخْوَانِهِنَّ أَوْ بَنِى إِخْوَانِهِنَّ أَوْ بَنِى أَخَوَتِهِنَّ أَوْ نِسَآئِهِنَّ أَوْ مَا مَلَكَتْ أَيْمَـانُهُنَّ أَوِ التَّـابِعِينَ غَيْرِ أُوْلِى الإِرْبَةِ مِنَ الرِّجَالِ أَوِ الطِّفْلِ الَّذِينَ لَمْ يَظْهَرُواْ عَلَى عَوْرَاتِ النِّسَآءِ وَلاَ يَضْرِبْنَ بِأَرْجُلِهِنَّ لِيُعْلَمَ مَا يُخْفِينَ مِن زِينَتِهِنَّ وَتُوبُواْ إِلَى اللَّهِ جَمِيعاً أَيُّهَ الْمُؤْمِنُونَ لَعَلَّكُمْ تُفْلِحُونَ ‏

    الدليل الثاني‏:‏ قوله تعالى‏:‏ ‏{‏وَالْقَوَاعِدُ مِنَ النِّسَآءِ الَّلَاتِى لاَ يَرْجُونَ نِكَاحاً فَلَيْسَ عَلَيْهِنَّ جُنَاحٌ أَن يَضَعْنَ ثِيَابَهُنَّ غَيْرَ مُتَبَرِّجَـاتٍ بِزِينَةٍ وَأَن يَسْتَعْفِفْنَ خَيْرٌ لَّهُنَّ وَاللَّهُ سَمِيعٌ عِلِيمٌ ‏}‏‏.‏ ‏(‏النور‏:‏ 60‏)

    الدليل الثالث‏:‏ قوله تعالى‏:‏ ‏{‏يأَيُّهَا النَّبِىُّ قُل لأَزْوَاجِكَ وَبَنَـاتِكَ وَنِسَآءِ الْمُؤْمِنِينَ يُدْنِينَ عَلَيْهِنَّ مِن جَلَابِيبِهِنَّ ذلِكَ أَدْنَى أَن يُعْرَفْنَ فَلاَ يُؤْذَيْنَ وَكَانَ اللَّهُ غَفُوراً رَّحِيماً ‏}‏‏.‏ ‏(‏الأحزاب‏:‏ 59‏)

    الدليل الرابع‏:‏ قوله تعالى‏:‏ ‏{‏لاَّ جُنَاحَ عَلَيْهِنَّ فِى ءَابَآئِهِنَّ وَلاَ أَبْنَآئِهِنَّ وَلاَ إِخْوَانِهِنَّ وَلاَ أَبْنَآءِ إِخْوَانِهِنَّ وَلاَ أَبْنَآءِ أَخَوَاتِهِنَّ وَلاَ نِسَآئِهِنَّ وَلاَ مَا مَلَكَتْ أَيْمَانُهُنَّ وَاتَّقِينَ اللَّهَ إِنَّ اللَّهَ كَانَ عَلَى كُلِّ شَىْءٍ شَهِيداً ‏}‏‏.‏ ‏(‏الأحزاب‏:‏ 55‏)​


    _________________________________________________

    hadi 2adilla mina l9or2ani lkarim , biwoujoubi l7ijab ,wa li 2adillatin 2oukhra mina ssounnati wa l9iyass almarjou ddaght 3ala hada rrabit => 2on9or hona
     
  20. Le_Dictateur

    Le_Dictateur Visiteur

    J'aime reçus:
    85
    Points:
    0
    Re : Re : Enquête: Le hidjab s'étend sur le Maroc

    3la had l9ibal bla manssaliw... machi sla hiya li hada tradna msalmin (3la 7ssab hdartk)...
    Wa bazzzz kat7allo li bghéto ot7armo li bghéto... 9rray la réponse dial nournat
     

Partager cette page