Enseignants: Plus d’heures de travail dès la rentrée

Discussion dans 'Scooooop' créé par @@@, 1 Septembre 2009.

  1. @@@

    @@@ Accro

    J'aime reçus:
    252
    Points:
    83
    LA rentrée scolaire, prévue pour le 10 septembre, semble apporter son lot de «surprises» pour les enseignants. Selon un projet de note du ministre de l’Education nationale et de l’Enseignement supérieur, le volume horaire des enseignants sera revu à la hausse.
    Une décision qui ne concernerait que certaines matières et certains niveaux où des «carences» seraient relevées. Une mesure dictée par les recommandations du plan d’urgence.
    Objectif: rehausser le niveau des élèves.
    «La démarche ne prend pas en considération les revendications des syndicats et risque de raviver les tensions», souligne Saïd Menderis de la Fédération nationale des fonctionnaires de l’enseignement, affiliée à l’UNTM .

    De sources proches des centrales syndicales, la décision, qui viendrait en application des recommandations du plan d’urgence, prévoit 3 heures de plus pour les enseignants du primaire et 4 heures pour ceux du collège et du lycée.
    Ainsi, les instituteurs devront désormais travailler 33 heures par semaine contre 30 auparavant. Pour les professeurs des collèges et lycées, la semaine sera respectivement de 27 et 24 heures. Quant aux enseignants du cycle supérieur, ils devront dorénavant augmenter de 50% la durée de leur intervention dans les écoles et universités publiques.

    A noter que cette année sera marquée par l’application de la première phase du plan d’urgence. Ce dernier est décliné sur trois ans. Le ministère de l’Education nationale entend mettre en place un plan de mise à niveau au profit de 24.000 éducateurs. Trois sessions de 5 jours par personne et par année dans les centres de formation du ministère sont prévues. La mesure concernera également les éducateurs des écoles coraniques et des établissements privés. Pour les élèves, le ministère prévoit l’organisation de cycles de requalification durant les vacances.


    Autres faits marquants de l’année scolaire 2009-2010, l’application au niveau de la première année du primaire «de nouvelles méthodes pédagogiques». Les élèves de ce niveau devront, selon la tutelle, bénéficier «d’un accompagnement individuel». Pour la rentrée, le programme un million de cartables sera élargi à 3,7 millions d’élèves . Côté bourses, leur montant sera de 92,8 millions de dirhams et profitera à quelque 90.000 élèves. La bourse scolaire trimestrielle sera portée de 700 à 1.260 DH. Les cantines devront rester ouvertes 180 jours par an.


    http://www.leconomiste.com/
     

Partager cette page