Espoir - Naim Araide

Discussion dans 'toutes les poésies...' créé par sofia_harvard, 23 Octobre 2005.

  1. sofia_harvard

    sofia_harvard Citoyen

    J'aime reçus:
    3
    Points:
    38
    Je suspends encore mes espoirs
    aux repères du rivage
    qui se prépare à l’été
    l’anneau de sable se moque du sens de l’écriture
    et le cycle des vagues ne se voit pas à l’oeil nu.
    *******
    Je suis l’ami de l’ami de la mer
    et l’ennemi de l’ennemi de la terre
    entre les deux rien sinon l’air
    se mêlant parfois au vent rapide
    se traînant parfois comme une tortue.
    Entre célérité et lenteur
    je respire la solitude qui demeure.


    *******
    Ma montre ne sert plus à personne
    sauf à celui qui la porte
    le temps s’attarde
    d’un côté à l’autre
    de la mer.


    *******

    Seul qui l’aime marque un lieu
    aussi je suspends encore mes espoirs
    à l’échafaud d’un espoir lointain
    tantôt ici tantôt là
    et quand viendra l’heure
    ma montre restera sans poignet.
     
  2. sadpiano

    sadpiano Visiteur

    J'aime reçus:
    9
    Points:
    0
    Re : Espoir - Naim Araide

    kalam mo3aber.. merci sofia , bn choix
     
  3. lawahiz

    lawahiz Visiteur

    J'aime reçus:
    1
    Points:
    0
    Re : Espoir - Naim Araide

    tbarkellah 3la sofiya
     
  4. sofia_harvard

    sofia_harvard Citoyen

    J'aime reçus:
    3
    Points:
    38
    Re : Espoir - Naim Araide

    merci les belles filles
     
  5. Le Camelion

    Le Camelion Visiteur

    J'aime reçus:
    0
    Points:
    0
    Re : Espoir - Naim Araide

    Bravo. Très bonne poésie. ;-)
     
  6. sofia_harvard

    sofia_harvard Citoyen

    J'aime reçus:
    3
    Points:
    38
    Re : Espoir - Naim Araide

    bsahtak moi aussi j'ai aime
     

Partager cette page