Et si le sperme rendait les femmes heureuses ?

Discussion dans 'Santé & Beauté' créé par odejiste, 26 Août 2012.

  1. odejiste

    odejiste Pervers Certifié

    J'aime reçus:
    281
    Points:
    83
    [​IMG]





    Et si le sperme rendait les femmes heureuses

    Le sperme bon pour le moral ? C’est ce que révèle une étude américaine. Le sperme serait composé d’au moins trois antidépresseurs : la mélatonine, la sérotonine et la thyrotropine. Leur présence dans le sang des femmes favoriserait « le bien-être mental et le sentiment d’affection ».

    En comparant les pratiques sexuelles de 293 femmes ainsi que leur santé mentale, des chercheurs américains de l’Université d’État de New York sont arrivés à la conclusion suivante : les femmes qui ont régulièrement des rapports sexuels non protégés sont moins déprimées que celles qui ont des rapports avec un préservatif. Les résultats de l'étude, publiés dans les Archives of Sexual Behaviour Journal, révèlent que les femmes qui ont des rapports protégés sont tout autant déprimées que les femmes abstinentes.


    En plus de contenir des antidépresseurs, le sperme est composé de cortisol, un agent chimique qui augmente le sentiment d’affection et qui aide à dormir. L’ocytocine et l’estrone, également présents dans le liquide séminal, favorisent la bonne humeur.

    Mais attention, avoir des rapports non protégés nécessite au préalable d'avoir réalisé un test sanguin.

    avec Agence


    Source
     
  2. odejiste

    odejiste Pervers Certifié

    J'aime reçus:
    281
    Points:
    83
    Rjal nodo thelaaw f 3yalatkom [22h][22h]
     
  3. Meelo

    Meelo Accro

    J'aime reçus:
    334
    Points:
    83
    Bon zidokom had lma3louma, bach tekmal sa3ada :eek:



    Fertilité : les noix améliorent la qualité du sperme

    La Fielding School of Public Health, qui fait partie de l'université UCLA en Californie, a mené une étude auprès de 117 hommes en bonne santé de 21 à 35 ans, en prélevant des échantillons de sperme au démarrage et à la fin de l'étude.

    La moitié des sujets devait consommer quotidiennement une poignée d'environ 70 grammes de noix, en complément de leur régime alimentaire habituel.

    A l'issue des douze semaines de l'étude, la qualité du sperme des mangeurs de noix s'était améliorée, alors que celle du groupe de contrôle n'avait pas évolué. En outre, les mangeurs de noix dont les spermatozoïdes étaient les plus paresseux au démarrage de l'étude ont affiché les progressions de qualité les plus spectaculaires à son issue. Selon le docteur Allan Pacey, professeur d’andrologie à l’université de Sheffield, « de plus en plus d’éléments prouvent que l’alimentation d’un homme affecte le nombre et la qualité du sperme produit par ses testicules. » Rappelons qu’ un couple sur six connaît des problèmes de fertilité et dans 40% cela serait dû aux hommes.

    Ce n'est pas la première fois que les scientifiques démontrent que la noix est un aliment miracle pour améliorer la fertilité. D'après le Dr Wendie Robbins, les noix de noyer sont les seules noix à afficher une teneur substantielle en oméga-3, un acide gras qui améliore la qualité du sperme, selon des études antérieures.

    L'étude a été publiée en ligne dans la revue Biology of Reproduction.

    Yahoo infos



    Meelo
     
  4. lieb

    lieb Visiteur

    J'aime reçus:
    0
    Points:
    0
    très interessant
     
  5. kechia

    kechia Accro

    J'aime reçus:
    211
    Points:
    63
    c plutot l'argent qui rend les femmes heureuses <D cette étude augmentera sans doute le tx d'infection aux maladies sexuellement transmissibles [65h]
     
  6. odejiste

    odejiste Pervers Certifié

    J'aime reçus:
    281
    Points:
    83
    ne cherches pas les batons dans la roue :p meme le marié pour changer l'humeur de sa femme ythalla fiha le coté charnelle w hayat sa3ida [:Z][:Z]

    ila b9at 3la flouss raha tchri lik kolchi sauf le bonheur ;)
     
  7. kechia

    kechia Accro

    J'aime reçus:
    211
    Points:
    63
    il y a une large différence entre "changer l'humeur" et "rendre heureux" :p hadou kaydahko 3la lwa9t ola lawa3lam ktachfou chi 3jab fles préservatifs <D
     
  8. odejiste

    odejiste Pervers Certifié

    J'aime reçus:
    281
    Points:
    83
    ach daaaaaaaaaaaak nti lchi preservatif kheliiiiiiiik f chi3r w gharamiaaaaaat dialek chouff dsara dial bent :mad::mad:

    nehar tjewji 9eri had l'article w trahmi 3la khouk <D<D
     
  9. kechia

    kechia Accro

    J'aime reçus:
    211
    Points:
    63


    khalini n7areb l'Oumia avant que le jour de mariage arrive <D


    cho3ara2 ( a7em a7em za3ma ana <D ) rah houma aktar al achkass fodoulane :p
     
  10. mikah

    mikah Visiteur

    J'aime reçus:
    5
    Points:
    0

    Je suis d'accord m3a le contenu de cette information... mais j'ai des réserves sur la partie en gras.

    Li 3awda 3la 8ad le sujet demain voire après-demain... o ila nsit, fakrouni <D
     
  11. odejiste

    odejiste Pervers Certifié

    J'aime reçus:
    281
    Points:
    83

    mohim khelik f bab darkom wla nji nwarik galik preservatif gal :mad::mad::mad:
     
  12. ptit_h

    ptit_h Accro

    J'aime reçus:
    192
    Points:
    63
    c pa nouveau. l acte sexuel rend la femme heureuse et l homme aussi. lakan sans préservatif encore mieux car c'est naturel
     
  13. ptit_h

    ptit_h Accro

    J'aime reçus:
    192
    Points:
    63
    merci pour l article :eek:
     
  14. odejiste

    odejiste Pervers Certifié

    J'aime reçus:
    281
    Points:
    83
    hahahahahaha wakha ... <D rah dakchi howa solb lmawdou3 <D<D
     
  15. kechia

    kechia Accro

    J'aime reçus:
    211
    Points:
    63


    ok ok..! ca a l'aire d'une discussion entre mecs et l'avis des femmes est moins sollicité, excepté si elles vont confirmer l'info et affirmer les hypothèses scientifiques <D bon allez continuez à rendre les femmes heureuses sans être obligé de dépenser des grosses sommes d'argent voire même en économisant le prix du....tu sais hadak li en gras <D<D
     
  16. odejiste

    odejiste Pervers Certifié

    J'aime reçus:
    281
    Points:
    83
    discute ahninti discute ana 3arefek lsanek ghadi ykhli darek <D<D


    gha dayer 3lik lwissaya :p
     
  17. RedEye

    RedEye - أبو عبدالرحمن - Membre du personnel

    J'aime reçus:
    4153
    Points:
    113
    wa miii kershiiii [24h]

    tfekart wa7ed noukktaaaa khaybaaaa<D
     
  18. odejiste

    odejiste Pervers Certifié

    J'aime reçus:
    281
    Points:
    83


    hetha f noukat adulte ramdan daz <D<D
     
  19. kechia

    kechia Accro

    J'aime reçus:
    211
    Points:
    63


    loool ma3andi mandiscuter m3a un pervers certifié nadkhal sou9 rassi ana <D + alah itwassa bik :p
     
  20. mikah

    mikah Visiteur

    J'aime reçus:
    5
    Points:
    0

    Ce que j’ai voulu dire, akhi Odejiste, les sources de cette affirmation ont raison sur le constat : « Les femmes qui ont régulièrement des rapports sexuels non protégés sont moins déprimées que celles qui ont des rapports avec un préservatif ». Mais ces sources se sont trompées sur l’explication de ce constat.

    Pour moi, ceci n’est pas dû à des matières qu’on trouve dans le sperme. Ce constat est le résultat des différences entre la nature, pour être plus précis la mentalité qui anime ces femmes qui ont régulièrement des rapports sexuels non-protégés et celles qui exigent des rapports protégés.

    Les premières femmes sont soit des je-m’en-foutistes, des sans-souci, des folles qui prennent la vie à la légère. Elles ne se cassent pas trop la tête et ne craignent vraiment rien. Soit, elles sont des nanas follement amoureuses qui vivent dans les nuages et qui aiment que le contact soit naturel pour ressentir le max de plaisir.

    Par contre, les femmes qui exigent des rapports protégés, sont des nanas tout le temps déprimées, stressées, inquiétées, terrorisées par l’idée d’attraper une MST voire tomber enceintes. Elles se sentent toujours en danger, sous la menace d’un aléa qui intoxiquent leur esprit et empoisonne leur vie.

    Et ce sont ces menaces, ces peurs, ces pressions internes, ces blocages psycho-mentaux qui stressent plus la seconde catégorie des femmes et la rendent moins heureuse que la première catégorie, et pas les composantes qu’on trouve au sperme.
     

Partager cette page