Eto'o explose contre un secteur de la presse française

Discussion dans 'Autres Sports' créé par Le_Dictateur, 10 Décembre 2005.

  1. Le_Dictateur

    Le_Dictateur Visiteur

    J'aime reçus:
    85
    Points:
    0
    Matinée agitée dans la salle de presse du Camp Nou. Samuel Eto'o a critiqué aujourd’hui le quotidien L’Equipe pour ne pas l’avoir classé dans les 3 meilleurs joueurs du monde. Samuel, qui pense avoir mérité de faire partie de cette liste, a également envoyé quelques messages au Real Madrid…

    Samuel Eto'o a explosé ce matin et a ouvertement critiqué le quotidien français 'L'équipe' en conférence de presse postérieure à l’entraînement du Barça.

    Eto'o considère être injustement traité par le journal français et a affirmé qu’il a mérité d’être parmi les 3 meilleurs joueurs au monde. "J’ai autant de mérite ou encore plus que d’autres", a-t-il indigné.

    Eto'o a clarifié qu’il se réjouit pour son coéquipier Ronaldinho, qu’il considère "comme un frère", et a dit ne pas se sentir jaloux du Brésilien pour avoir remporté le Ballon d’Or.

    Mais il s’est plaint que les journalistes du quotidien français le critique sans hésitation et qu’ils l’ait appelé "l’envieux Samuel Eto'o".

    "Envieux de quoi ? Je joue dans la meilleure équipe du monde, je marque des buts presque tous les dimanches et je gagne de l’argent en faisant ce qu’il me plait le plus", a répondu le Camerounais.

    Pour le blaugrana, les journalistes du quotidien français lui dispensent un traitement injuste à cause de son attitude envers eux. "Comme je ne te lèche pas le cul, je ne vais pas te mettre", a-t-il graphiquement expliqué. Il a répondu sans manières : "Si les Français ne sont pas contents, qu’ils aillent voir leur mère".


    Plus de messages au Real Madrid

    Mais aujourd’hui Eto'o avait envie de parler et il a eu quelques messages pour des personnalités connues de la capitale.

    Il a remercié Florentino de le vendre au Barça, il a rappelé à Roberto Carlos que "le poisson meurt par la bouche" et, pour terminer, il a conseillé aux nouveaux locataires du banc des blancs de faire jouer Guti en tant que titulaire.


    Eloges pour Xavi

    Eto'o n’a pas voulu quitter la salle de presse dans faire l’éloge de son coéquipier Xavi Hernandez. Concrètement, Samuel a affirmé que le canterano –gravement blessé au genou- "serait Ballon d’Or s’il serait Brésilien".


    Traduction http://www.fcbarcelonaclan.com

    Source : Sport

     

Partager cette page