Eto'o : 'Sans l'équipe, je ne suis rien'

Discussion dans 'Barça' créé par simo160, 3 Novembre 2008.

  1. simo160

    simo160 Accro Membre du personnel

    J'aime reçus:
    100
    Points:
    48
    Pour revendiquer sa valeur, il fait la différence avec des buts, ce qui se transforme en points pour le Barça.


    Il rugit de nouveau. Plus fort que jamais. Samuel Eto'o a laissé les deux dernières saisons derrière lui, pendant lesquelles les blessures et certaines circonstances ne lui ont pas permis d'être au maximum et de faire peur à ses adversaires. Ce qui est certain et personne ne peut le nier, c'est que s'il joue toute la saison dans les mêmes conditions que ses rivaux, il sera toujours en course pour le titre de pichichi.

    Lors de sa première année avec le Barça, il a marqué 24 buts. Diego Forlan avait remporté le trophée avec un but de plus. La deuxième année, il n'a pas flanché et, avec 26 buts, il a terminé meilleur buteur. Les deux saisons suivantes ont été également prolifiques mais avec moins de buts. Il en a marqué 11 pendant la saison 2006/2007 parce qu'il a participé à la Coupe d'Afrique et parcequ'il s'est gravement blessé aux ligaments. La suivante, il a marqué 16 buts mais il a été blessé de nombreux mois également. Cette année, il revient à son meilleur niveau, voire mieux, puisque jamais il n'avait commencé avec ces statistiques. Il est à égalité avec David Villa au classement des meilleurs buteurs de la Liga. Ils comptent tous deux 9 buts en 8 matchs. Le valencien est le nouveau Forlan. Les rivaux changent mais Eto'o est toujours là, affamé de ballons et assoiffé de buts.

    Si l'équipe fonctionne, il met la touche finale. Nous ne savons pas ce qui s'est passé lors des deux dernières saisons, puisque l'attaquant camerounais n'a pu apporter sa touche. L'équipe de Rijkaard n'était pas non plus dans sa meilleure forme, et malgré cela, il marquait des buts. Qui sait ce qui se serait passé avec un Eto'o à cent pour cent.

    Mais Guardiola, qui ne comptait pas sur lui avant le début de saison, a su le motiver et le considérer à sa juste valeur. Le mérite revient au technicien, mais, surtout, il revient au joueur qui, bien qu'indésirable, a su gagner la confiance de son entraîneur, grâce à une mentalité à totue épreuve, à une conviction sans failles de ses propres possibilités et aussi grâce à une équipe ambitieuse. Cette année, cette ambition que beaucoup de joueurs nourrissaient déjà l'an passé, n'est pas affectée par les vices de certains. Xavi, Iniesta, Puyol ou Henry ont continué à le soutenir cette année, malgré la recherche d'un attaquant durant le mercato estival. Le Camerounais y a répondu de la meilleure des manières, avec des buts et une implication totale.

    "Sans l'équipe, je ne suis rien. C'est ce qu'il faut retenir, et pas mes trois buts" s'est exclamé l'avant-centre. Les trois buts marqués samedi face à Almeria en sont la preuve. Eto'o a tiré profit de la créativité de Xavi, Iniesta et Messi pour réaliser son 'hat-trick'. Le mérite est partagé, mais les trois buts sont déjà en tout cas au compteur du Camerounais, ce qui comme il l'assure, ne l'obsède pas : "Je ne me bats pas pour être pichichi, mais pour tous mes coéquipiers". Le connaissant, il est toutefois probable qu'il ait le trophée en tête. Le problème reste l'obsession, qui lui avait couté le titre de meilleur buteur lors de la saison 2004-2005.

    Mais ce sentiment semble avoir disparu de sa tête : "Le plus important, c'est que toute l'équipe soit motivée. Si nous pressons pendant 90 minutes, nous pouvons faire mal à nimporte qui. Je fais un pressing mais je le fais parce que tout le monde y participe". Samuel Eto'o reconnaît que les deux dernières saisons n'ont pas été bonnes : "Mes deux blessures sont à prendre en compte parce qu'elles ont été graves et ensuite il faut un certain temps pour reprendre le rythme et s'en remettre". Malgré tout, l'attaquant ne pense plus au passé, et à retrouver le niveau qu'il avait montré lors de ses deux premières saisons : "Mon but n'est pas d'être comme avant mais meilleur. Il faut toujours penser à s'améliorer. Il n'y a que comme cela que tu peux rester au meilleur niveau dans une équipe comme le Barça". Ses prestations confirment ses déclarations. Avec lui, le Barça est plus fort.

    www.fcbarcelonaclan.com
     

Partager cette page